A propos de la distance Ile de Pâques/Gizeh

Article mis en ligne le 2 mars 2016

logo imprimer

Le sujet du moment qui passionne les foules c’est de savoir si oui ou non, comme l’affirme le film La Révélation Des Pyramides, le centre de l’ïle de Pâques se situe à 16180km de celui de la Grande Pyramide de Gizeh.
Chacun y va de son système de calcul, confrontant la précision de sa méthode de mesure, arguant d’utiliser la meilleure approche. Tous s’évertuant à vérifier méticuleusement les calculs, essayant toutes les formules savantes à leur disposition. Une énergie folle dépensée à confirmer un résultat, avant même de se poser LA question essentielle : qu’est-ce que cela signifierait si le centre de cette île se situait effectivement à cette distance “extraordinaire” de la Pyramide ?

Pourquoi diable cette question, qui pourtant devrait venir avant toutes les autres, n’est-elle jamais abordée ? Je ne la vois posée nulle part. Je vous invite donc à y réfléchir 5 petites minutes avec moi.

Imaginons que le centre de l’île de Pâques se situe très précisément à 16180km du sommet de la Grande Pyramide de Gizeh, au micron près. Selon la théorie développée par LRDP, cela démontrerait sans la moindre ambiguïté que l’Ile de Pâques ne se situe pas là par hasard. Le hasard est l’apanage de la nature, son contraire, le calcul, celui d’une intelligence (humaine ou extra-terrestre peu importe).

Impossible que cela soit dû au hasard selon LRDP

Oui car si cette île ne se trouve pas à cette distance par hasard comme l’affirme LRDP, c’est donc qu’elle a forcément été placée là volontairement. Elle ne peut en aucun cas être le fruit du mouvement naturel des plaques tectoniques ou des respirations aléatoires de l’écorce terrestre. Non, cette île aura été placée là par les bâtisseurs. Il ne peut donc s’agir que d’une île parfaitement synthétique, créée de toute pièce. Ses volcans, ses vallées, tous des éléments d’une construction, comme la Pyramide à laquelle l’île est censée être rattachée.

Le relief de l’île

Pourtant, il n’y a raisonnablement absolument aucune raison de penser que l’île puisse être artificielle, bien au contraire. Elle s’inscrit parfaitement dans la continuité du relief géologique de la région, et c’est bien l’activité volcanique qui est à l’origine de ses proportions. Les géologues ont déterminé que l’île se serait formée au cours des 750 000 dernières années. La dernière éruption volcanique remonte à 100 000 ans (des dates qui ne collent pas du tout avec l’apparition des “anciens” selon LRDP, à savoir environ -10000 av. J-C).

L’île s’inscrit parfaitement dans le relief naturel de la région
Répartition des roches volcaniques sur l’île

Rien de comparable avec un édifice fait de pierres empilées tel que la Pyramide. Si l’île est naturelle mais “façonnée”, cela suppose que les bâtisseurs ont eu les capacités extraordinaires de contraindre la nature à leurs désidératas. Ce qui ne colle pas vraiment avec la mise en place des pyramides (simples blocs de pierre taillés). Il paraît particulièrement difficile, même en accordant des connaissances extrêmement avancées aux bâtisseurs, d’imaginer un instant que l’île de Pâques puisse être un “façonnage”. Sinon pourquoi les anciens n’auraient-ils pas utilisé ces mêmes pouvoirs dans la construction des Pyramides ? (ou pour les autres sites de l’équateur penché). (et on se demande bien pourquoi des êtres aux capacités aussi exceptionnelles s’embêteraient à créer des meta-machines en granite...)

Une île de synthèse ?

Dans ce cas, certains vont argumenter : “ah mais non on ne dit pas que l’île de Pâques a été construite par les bâtisseurs. En revanche, elle a été choisie car elle se trouvait à cette distance précise de la Grande Pyramide”. Relisez bien attentivement l’affirmation précédente.

En effet, d’un côté nous avons une construction voulue et de l’autre une formation naturelle. Si l’île de Pâques a été choisie pour sa distance remarquable, cela signifie donc bel et bien que l’île se trouvait déjà à cette distance de la Pyramide, et qu’il s’agit donc d’un parfait hasard dû exclusivement au bon vouloir de cette bonne vieille mère Nature. La distance île de Pâques / Gizeh n’est donc pas le fait de la volonté d’une intelligence, mais une coïncidence pure et simple (sinon il faut revenir à l’hypothèse précédente : île synthétique, ce qui ne colle pas aux constats géologiques).

Et alors là d’autres nous rétorqueront : “ah mais non, en fait c’est la Grande Pyramide qui a été placée à cet endroit précis afin qu’elle soit à la bonne distance de l’île de Pâques”. Malheureusement, cette affirmation contredit ce que matraque en continu Jacques Grimault, à savoir que la Pyramide a été construite à Gizeh car il s’agit du centre exact des terres émergées. Proposition incompatible...
(Pour en savoir plus sur cette histoire de centre des terres émergées, je vous renvoie vers le très complet article de Irna à ce sujet : « La Révélation des Pyramides » : Au centre des terres émergées)

Les plus téméraires persisteront : “ah mais non, les bâtisseurs ont constaté que la distance entre le centre des terres émergées et le centre de l’ile de Pâques mesurait exactement 16180km et ont donc choisi de construire la Pyramide à cet endroit”. Ce qui revient de nouveau à dire que les bâtisseurs auraient constaté une distance due au hasard (centre des terres émergées = nature / ile de Pâques = nature) et non à leur volonté.

En y réfléchissant quelques minutes, on s’aperçoit rapidement que les affirmations de LRDP, à savoir que la distance Ile de Pâques / Pyramide n’est pas un hasard, nous mènent à la seule et unique conclusion possible : l’île de Pâques est une île artificielle. Il s’agirait donc d’une civilisation capable de faire émerger des océans une île de 160km².

Le vrai visage des bâtisseurs ?

Outre la démonstration du non-sens de la mesure de cette distance, il est aussi évident si on y regarde de plus près, et sans se cantonner à LRDP, que les cultures du peuple de l’île de Pâques et de l’Égypte sont très différentes (le fait d’empiler des pierres pour ériger des murs est commun à TOUS les peuples. C’est simplement du bon sens...).

Ecriture ancienne de l’ile de Pâques VS hiéroglyphes
Statues Moaï vs statues d’Egypte
Pirogue traditionnelle polynésienne vs barque solaire de Khéops
Absolument aucune pyramide VS tout plein de pyramides et de temples

Sans parler du fait que ces deux civilisations ont vécu à des périodes très éloignées...

Mais pourquoi ne le dit-on pas ?

A lire en complément : Bon alors ça mesure combien ?


Forum
Répondre à cet article
A propos de la distance Ile de Pâques/Gizeh
Sylvain - le 17 septembre 2017

Bonjour,
Cette distance pourrait correspondre à l’îlot Motu Nui qui semble avoir été un lieu sacré pour les anciens habitants de l’île de Pâques.
C’est pas très grand mais j’ai lu qu’on y a trouvé un Moa http://profdanhicks.blogspot.fr/2012/12/world-archaeology-at-pitt-rivers-museum.html
Je ne trouve pratiquement pas d’infos sur ce site mais en tout cas on peut se trouver à la bonne distance sans faire "plouf" (comme disent la plupart de ceux qui ont vérifié sur Google earth)



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2017 © Le site d’Irna - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47
amélioré par Pigédius
Hébergeur : L'Autre Net