Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca

Article mis en ligne le 25 octobre 2017

logo imprimer

Après une première émission en juin 2017, où il avait invité deux anthropologues français à s’exprimer sur les momies de Nazca (voir cet article pour plus de détails), l’animateur Bob Bellanca a consacré le 18 octobre une nouvelle émission sur sa chaîne BTLV à la même affaire. Etaient invités dans cette émission deux spécialistes du Musée de l’Homme, Alain Froment (déjà présent en juin) et Fabrice Demeter. L’émission n’est malheureusement pas disponible pour les non abonnés, mais les deux anthropologues ont bien voulu me faire parvenir un rapide compte-rendu de leur examen des documents qui leur ont été transmis.

Les documents soumis par BTLV aux anthropologues du Musée de l’Homme sont constitués de nombreuses photos montrant la manipulation de petits mannequins, de photos montrant des clichés de scanner sur un négatoscope, et de fichiers Dicom (imagerie numérique médicale) présentés par l’expéditeur Thierry Jamin comme des IRM :

L’examen des fichiers Dicom visualise une forme en 3D opaque et inutilisable pouvant tout autant provenir d’une IRM que d’un scanner, mais sans aucun contraste pouvant permettre d’examiner l’intérieur du corps.

L’image est compatible avec un scan de très basse résolution tel qu’on le pratiquait il y a une trentaine d’années, avec des épaisseurs de coupe importantes mais on ne dispose d’aucune spécification technique pour l’interpréter.

Dans une vidéo que nous avons eu à commenter dans l’interview de BTLV [1], un radiologue se présentant comme ayant 35 ans d’expérience présente un os coupé (en position anatomique de l’humérus) comme une fracture, alors qu’on voit nettement un os coupé et collé au niveau du coude grâce à un amas de matière opaque. L’os a été raccourci pour avoir la même longueur que son homologue de l’autre côté. En revanche, on ne voit sur ces radios ou sur les scans ci-dessous aucune trace de masse musculaire, il s’agit d’os secs enrobés de papier ou d’une matière à identifier.

On voit également sur cette radio que les os situés en position des fémurs sont des os juvéniles (présence de cartilages de conjugaison) alors que d’autres os longs ne présentent pas ces cartilages. Il s’agit donc d’un assemblage d’os animaux provenant d’individus d’âge différent.

Enfin, la vidéo montre des images du scanner qui a été fait (mais auxquels les fichiers à notre disposition ne correspondaient pas) ; on y voit, comme sur les radios, que l’avant-bras (antebrazo) est constitué d’un seul os et non de deux comme chez les reptiles (et bien sûr les mammifères), ce qui signifie que la main était bloquée sans pouvoir effectuer des mouvements de pronation et supination. En outre, cet os de l’avant-bras n’a ni la même longueur ni la même épaisseur de corticale à droite et à gauche, ce qui signifie que ces deux os proviennent d’individus différents.

En conclusion, il semble que soit les examens ont été effectués avec des appareils de très mauvaise qualité, soit les documents communiqués sont volontairement médiocres pour empêcher une analyse précise. A ce jour, on attend toujours des images scanner de qualité correcte permettant une visite virtuelle du contenu de ces mannequins surnommés Alberto et Josefina. Malgré des demandes répétées ces scans ne nous ont pas été transmis, et on attend donc leur publication de la part de l’inventeur.

Enfin, en ce qui concerne la momie surnommée Maria, il s’agit d’une authentique momie précolombienne, dont la datation radiocarbone est correcte (1700 ans Before Present), porteuse d’une déformation crânienne typique de la région, bien visible au scanner et sur les radios, mais dont les oreilles ont été coupées et les mains et les pieds mutilés pour faire croire à une tridactylie, tandis qu’une fente palpébrale horizontale factice a été façonnée sur les orbites pour donner une allure reptilienne.

En conclusion, ces restes hétérogènes (il y a aussi des mains « géantes » où des phalanges et des métacarpiens humains ont été intercalés, parfois à l’envers, pour rallonger les doigts) sont clairement des montages fabriqués, en dehors d’une momie véritable et ancienne sur laquelle ont été pratiquées des manipulations.


Forum
Répondre à cet article
Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
L.Despoutres - le 25 octobre 2017

Je serais curieux de savoir si les deux anthropologues (à priori venus bénévolement) étaient au courant que Bob les ferait participer à une émission payante.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 25 octobre 2017

Oui, c’est une bonne question !

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Camilo Moreno - le 31 octobre 2017

. Comment auraient-ils pu pointer "maison" comme tout bon ET qui se respecte ?

Ben , sur une chaise-longue, montée sur un équatorial à coordonnées programmables avec les pointes des orteils comme pointeurs lol

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Roro - le 26 octobre 2017

Bonjour irna
Je suis cette affaire depuis le début, je lis également vos analyses et commentaires avec intérêt,
mais je trouve votre position trop marquée pour avoir un avis impartial et constructif,
c’est un peut dérangeant.

Je vous accorde qu’il existe bien dans cette affaire des artéfacts fabriqués par d’anciennes civilisations,
mais pourquoi l’ont ils fait ?
En contre partie l’anatomie des dernièrs petits corps est réel, (à part le coude de Josephina, que j’avais déjà remarqué de mon côté) seul ce détail me laisse dubitatif ...

Mais on peu constater que leur anatomie est réaliste tellement réaliste ...
Malgrè votre enquête, vous ne m’avez toujours pas convaincus que tout cela est faux.
Je continu de croire que les derniers petits être et Maria ont bien existé dans leur état actuel.

Je n’ai pas trouvé sur votre site, l’analyse des résultats ADN (commandés par j’aime Maussan) expliquée par le Dr Clara Martinez (Licence en Biologie Université de Genève), elle reste impartiale dans sont analyse et attends les prochaines preuves ... car seul les résultats ADN ne pourront pas êtres discutés.

Son analyse est très intéressante, regardez :

https://www.youtube.com/watch?v=JjC5_72bui8&feature=youtu.be

Clt

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
L.Despoutres - le 26 octobre 2017

Je ne suis pas Irna, mais je peux déjà répondre à certaines de vos remarques.

je trouve votre position trop marquée pour avoir un avis impartial et constructif,
c’est un peut dérangeant.

Mettre le doigt sur des incohérences et des erreurs méthodologiques n’est pas "une position trop marquée"
Un "avis impartial et constructif" ne consiste pas à accueillir sans esprit critique tout ce que racontent TJ et sa clique.

Je vous accorde qu’il existe bien dans cette affaire des artéfacts fabriqués par d’anciennes civilisations,

On n’a pas dit ça, au contraire, il y a de fortes chances que ce soit des artefacts récents produits en partie à partir de matériaux anciens, attention à la nuance ! On a notamment constaté que les momies contiendraient de l’Amberlite, une résine échangeuse d’ions moderne (XXe siècle).

mais pourquoi l’ont ils fait ?

Il faudrait déjà que ce soit le cas, ce qui n’est -de loin- pas prouvé.
Ensuite, que voulez-vous dire avec cette question ? Que les momies ont été copiées sur des extraterrestres, etc ... ?
Il faudrait voir à ne pas tout de suite exclure des explications plus prosaïques, des motifs religieux, par exemple. Il y a toutes sortes de religions avec des rituels et des dieux bizarres, et des statues justement, qui ressemblent pas à grand-chose, genre celle-là, ou celle-là.
Là, on aurait pu, avant de s’exciter sur des aliens, on aurait pu s’imaginer qu’il s’agissait de statuettes à l’effigie de morts, à des fins rituelles, un peu comme ça se faisait pour le dieu mexicain de la mort.

En contre partie l’anatomie des dernièrs petits corps est réel, (à part le coude de Josephina, que j’avais déjà remarqué de mon côté) seul ce détail me laisse dubitatif ...

Mais on peu constater que leur anatomie est réaliste tellement réaliste ...

Ah bon ? Elle est tellement réaliste, en effet, qu’elle ne convainc personne sauf les "experts" ufologues de l’Alien Project. Dommage.

Malgrè votre enquête, vous ne m’avez toujours pas convaincus que tout cela est faux.
Je continu de croire que les derniers petits être et Maria ont bien existé dans leur état actuel.

Eh ben, tant pis pour vous. Gardez bien votre portefeuille ouvert pour le prochain Ulule.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 26 octobre 2017

Bonjour Roro,
à la réponse de L.Despoutres je peux ajouter deux points :

En contre partie l’anatomie des dernièrs petits corps est réel, (à part le coude de Josephina, que j’avais déjà remarqué de mon côté) seul ce détail me laisse dubitatif ...

Si seul ce détail vous chiffonne, c’est que vous n’êtes pas trop difficile, ou que vous n’avez guère de notions d’anatomie. Quid par exemple du nombre de côtes hyper-variable d’un individu à l’autre au sein de ce qui est censé être la même espèce ? La preuve la plus évidente du fake pour les "petits gris" est la coexistence, dans un même individu, d’os matures et d’os immatures : cela implique forcément que ces os viennent d’individus (humains ou animaux) différents !

Je n’ai pas trouvé sur votre site, l’analyse des résultats ADN (commandés par j’aime Maussan) expliquée par le Dr Clara Martinez (Licence en Biologie Université de Genève)

Des résultats non publiés, juste présentés au travers d’une vidéo, que voulez-vous qu’on en fasse ? A croire qu’aucun des "scientifiques" de M. Jamin n’a la moindre idée de ce que c’est qu’une publication en matière de sciences. Quant à Clara Ines Martinez, avec tout le respect qu’on lui doit, il me semble qu’il s’agit simplement d’une prof de lycée à Genève, qui n’a rien d’une spécialiste ni en biochimie ni en génétique, et qui n’a jamais rien publié. En tout cas, au vu du contenu de sa chaîne youtube, il y a de quoi s’inquiéter pour la qualité de l’enseignement public du canton de Genève... Quand on en vient à défendre l’idée par exemple que l’homme aurait pu coexister avec les dinosaures (en recyclant au passage toute une série de fakes bien connus), c’est qu’on est quand même déjà bien perché...

Contrairement à ce que vous semblez penser, je n’aurai aucune difficulté à accepter l’idée que ces momies, y compris les "petits gris", sont authentiques... à condition qu’elles fassent l’objet de vraies publications scientifiques, revues par les pairs. Malheureusement, j’ai bien peur qu’il faille attendre longtemps (on attend d’ailleurs toujours les publications scientifiques des docteurs Zalce Benitez et De la Cruz Rios sur l’alien de Roswell !).

Cordialement, Irna

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Desnes Diev - le 27 octobre 2017

[Irna :] "Quid par exemple du nombre de côtes hyper-variable d’un individu à l’autre au sein de ce qui est censé être la même espèce "

Encore faut-il qu’il y ait des côtes : sur certaines photos aux rayons X ça ressemble à des baguettes placées sur le ventre des "créatures" ("créations" serait un terme plus approprié mais jouons le jeu) . D’autres fois, des renflements ont l’air simplement sculptés dans le "plâtre" qui entoure le squelette car les rayons X ne montrent pas clairement des côtes (mais ça peut être dû à la mauvaise qualité des documents accessibles).

Par exemple, si vous regardez attentivement "l’image de scanner", vous verrez que le trait blanc (artificiel) légendé "costilla" ne pointe probablement pas une côte mais plutôt la "peau plâtrée". (Ce serait une étrange côte, il faut dire, puisqu’elle ferait le tour du ventre sans interruption et s’articulerait de manière très instable sur la vertèbre.) Sur l’image principale, retouchée, les couleurs ne respectent pas tout à fait les formes visibles sur l’encart non retouché. En effet, on remarque sur ce dernier un trait clair et plutôt rectiligne de chaque côté de la vertèbre (au niveau de l’arc neural ; celui de gauche est mieux visible), chacun dirigé ventro-latéralement en dessous de la "costilla". Ces traits ressemblent à des expansions latérales des vertèbres qui sont parfois bien démarquées, particulièrement au niveau lombaire de la colonne. Si c’est bien ça, cela suggèrerait des vertèbres lombaires ce qui serait anatomiquement plus juste, proche du bassin, que des vertèbres thoraciques (celles qui contactent les côtes).

Les vertèbres lombaires de petits carnivores tels que chats ou chiens montrent des expansions vertébrales, dirigées ventro-latéralement (et un peu vers l’avant), qui pourraient correspondre à ce qu’on voit sur la photo. Cela irait dans le sens de l’hypothèse d’un "recyclage" de cadavres de chats ou autres petits carnivores avancée par StopScience. Après tout, si on dispose d’un squelette de chat, pourquoi garder le crâne et jeter le reste ?

Une autre anomalie des squelettes des petites créatures est qu’il est virtuellement impossible d’identifier une ceinture pectorale sur les documents accessibles. C’est peut-être là encore dû à la mauvaise qualité des images mais c’est quand même à se demander comment ces créatures auraient pu bouger les bras. Comment auraient-ils pu pointer "maison" comme tout bon ET qui se respecte ?

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 27 octobre 2017

Bonsoir Desnes Diev,

merci pour ces remarques éclairantes ! Je me dis que si moi, qui suis largement profane en la matière, j’arrive à identifier pas mal d’anomalies sur les documents fournis, quelqu’un qui s’y connaît - comme vous, apparemment ! - doit en voir 10 fois plus ! Cela rend d’autant plus étrange le fait que les "spécialistes" de Jamin et Maussan ne voient aucune de ces anomalies...

Si jamais il vous prenait l’envie d’écrire un petit texte illustré sur certaines de ces anomalies, n’hésitez pas :)

Cordialement, Irna

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Camilo Moreno - le 31 octobre 2017

Bonjour l’ami

Malgrè votre enquête, vous ne m’avez toujours pas convaincus que tout cela est faux.
Je continu de croire que les derniers petits être et Maria ont bien existé dans leur état actuel.

Je vous invite à lire le compte rendu des experts du Musée De l’homme, après analyses des documents qui lui ont été transmis par A.P

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Camilo Moreno - le 31 octobre 2017

mardi 31 octobre 2017 à 10h40 - par L.Despoutres

Rhalàlà mais on se tue à vous le dire, les experts se trompent parce qu’ils n’ont pas manipulé les restes, eux ! GG vous le dira, ce n’est que quand on a pollué les momies avec son propre ADN qu’on peut s’Eveiller A Leur Véritable Essence.

Suis-je bête ! Ah mais ouîiiii !!! 😁😁😁

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Camilo Moreno - le 31 octobre 2017

@L.Despoutres

GG vous le dira,

...dès qu’il revient de sa réunion de Fédération Intergalactique, je lui en parle...je crois que cette-fois-ci elle se fait dans la Nébuleuse du Crabe.. 😇 parce que les autres salles d’Andromède, et autres galaxies du groupe local, sont occupées..

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Desnes Diev - le 29 octobre 2017

Bonjour Irna,

Merci de votre appréciation. Je n’ai pas trop le temps pour un texte réellement approfondi et soigné. Je vous demande donc de pardonner mes fautes d’orthographe et de style. En plus, ce n’est pas comme si le matériel qui m’est accessible permettait d’aller au-delà de d’observations assez superficielles.

Je vous propose cependant un élément de réflexion en lien avec les "indices de fraude" : la posture des petites "créatures". Toutes celles que j’ai vues sont bien à plat, bras et main compris, avec la tête et les pieds à angle droit. Cette posture contraste fortement avec la posture accroupie de "Maria" qui est complexe, tridimensionnelle.

La posture à plat pourrait s’expliquer si les cadavres ont été placés ainsi après leur mort et ont momifiés sans bouger. Je trouve ça douteux mais n’ai aucun argument rigoureux contre cette idée.

Toutefois, il faut noter que c’est une posture simple pour créer des "poupées" à partir d’os disjoints, plus facile à obtenir que la posture de Maria en tout cas. On peut, par exemple, placer les os du corps (moins la tête et les pieds) de manière à faire une ébauche de squelette sur une surface plane puis les entourer avec un treillis (végétal ?) recouvert par une enveloppe "plâtrée" pour maintenir tout ça en place. On laisse sécher de manière à ce que cela devienne suffisamment rigide pour être manipulé. (Avant de fermer l’enveloppe, on peut ajouter des "organes", des "oeufs", etc.). On masque le mieux possible les indices de manipulation avec du plâtre. En parallèle, on prépare la tête et les pieds. Quand tout est prêt, on enfonce le cou dans la base de la tête et les avant-jambes dans les talons.

Ce n’est qu’une hypothèse mais sur cette page :
http://mystere-paranormal.over-blog.com/2017/08/alien-project-les-momies-du-perou.html
Il est question d’un foramen magnum carré. Le foramen magnum* est l’ouverture à l’arrière du crâne qui permet le passage ininterrompu du tube neural au niveau de la transition entre encéphale et moelle épinière**. Je ne connais aucun exemple de foramen magnum carré chez les vertébrés (il faut dire que le tube neural est arrondi). Par contre, une telle forme s’expliquerait assez bien par un coup de tournevis (ou autre instrument) à bout carré fait dans le but de créer un faux "foramen". D’ailleurs, pourquoi n’y a-t-il pas de traces de l’attache du cou à la base du crâne sur ces photos ? Si l’ouverture est le foramen magnum, seule la moelle épinière passe (-ait) à ce niveau ; alors où sont les traces des autres structures du cou (os, tendons, muscles, vaisseaux sanguins, glandes, etc.) qui sont entourées de peau ? Et la peau du cou est continue avec celle de la tête donc elle devrait être arrachée si on détache le cou. Alors pourquoi les structures identifiées comme les condyles occipitaux, par exemple, semblent recouvertes par de la peau alors qu’elles devraient être exposées si on détache le cou de la tête ? Le fait que la "peau" sur la base des crânes soit bien lisse suggère que la peau du cou n’était pas continue avec celle de la tête. Il n’y a qu’une photo de tête avec la peau arrachée et mais cela ne correspond pas vraiment à ce qu’on s’attendrait si le cou avait été détaché de la tête. C’est vraiment très étrange.

En plus, c’est peut-être encore une question de qualité des photos disponibles mais je n’ai pas vu la présence indéniable des vertèbres spécialisées (atlas et axis) qui servent à articuler le crâne sur la colonne, chez les amniotes (reptiles, oiseaux, mammifères) terriens du moins. Les extra-terriens peuvent avoir leurs petites particularités qui les font semblables mais pas semblables, et ceux-là avaient peut-être une tête fixe par rapport à l’axe du corps ? Pourquoi pas... mais s’ils ne pouvaient pas non plus bouger les bras au niveau des épaules, ça entrainerait de nombreuses questions sur leurs habitudes de vie.

Selon l’optique d’un faux ainsi conçu, la cheville serait une autre portion du corps délicate à fabriquer de manière réaliste. Cela parce qu’il faudrait que l’os de l’avant-jambe (il n’y en a pas deux sur les images que j’ai vues***) s’insère bien comme il faut sur les multiples os de la cheville et que la peau entoure continuellement le pied et l’avant-jambe. Curieusement, ou peut-être pas, je n’ai pas trouvé de radio des chevilles ou des pieds des petites créatures. J’ai pu les rater dans mes tentatives d’en trouver. En connaissez-vous ?

Si je me souviens bien, l’amélioration "esthétique" des créatures avec le temps a été remarquée. (Une des premières n’a-t-elle pas été reconnue comme fausse même par Jamin ?) Cela s’explique évidemment si un ou des artisans deviennent plus habiles avec la répétition des essais.

(* Dans l’hypothèse de crânes de petits carnivores, le véritable foramen magnum se trouverait à peu près au niveau de la "bouche" des créations.
** Étrangement, ou peut-être pas, sur les photos montrant le foramen magnum sur la page du "G.R.I.P.", il n’y a absolument pas trace de tube neural momifié à ce niveau. Cela pourrait s’expliquer si les ET avait enlevé l’encéphale et la moelle lors de la préparation des cadavres, ou si le tube neural est tombé lors des manipulations visant à détacher la tête. Mais ça peut aussi s’expliquer simplement s’il n’y en a jamais eu.
Pour être un peu plus technique : sur la photo de la radio avec un carré rouge dessiné, la structure osseuse de la base du crâne suggère que le pseudo-foramen magnum se situe au niveau d’un os appelé basisphénoïde. Cet os fait partie de la selle turcique qui entoure la base du cerveau là où se situe la glande pituitaire (l’hypophyse).
Sur la même photo, on distingue clairement une arrête osseuse médiane triangulaire, qui s’élargit de gauche à droite. La morphologie rappelle les trois os qu’on trouve à cet endroit chez les mammifères (de gauche à droite) : présphénoïde, basisphénoïde et basioccipital ; ce dernier forme le "plancher" du foramen magnum, qui n’est pas visible sur la radio. (Si vous voulez visualiser ces os, regardez les photos de crânes de chat sur cette page : http://bio.sunyorange.edu/updated2/comparative_anatomy/anat_3/s_sphenoid.htm .) Cela va avec l’idée d’un crâne de petit carnivore "retourné" : la pseudo-bouche étant présentée du côté qui est en fait l’arrière du crâne.
J’ajouterai que les photos de la base du crâne sur la page "G.R.I.P." ne permettent pas de distinguer un élément caractéristique des crânes de chats : des bulles tympaniques proéminentes. Toutefois, a) elles peuvent avoir été "rabotées" (comme d’autres os, par les éventuels faussaires ) et b) leur taille est variable selon les espèces de carnivores. Il ne s’agit peut-être pas de chats ? Peut-être du chien ? peut-être que ça varie selon les poupées ?
*** Qu’il n’y ait pas de fibula (aka, péroné) et tibia est une anomalie en soi. Mais une réduction des os de l’avant-jambe est observée chez de nombreuses espèces, particulièrement en relation avec une diminution du nombre de doigts. Je ne suis pas en train de suggérer que d’éventuels faussaires auraient de bonnes connaissances en anatomie comparée, juste qu’ils auraient de la chance que le fait qu’il soit plus aisé de mettre un os là où il y en a habituellement deux puisse s’expliquer de cette manière.)

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 29 octobre 2017

Merci beaucoup Desnes Diev pour ces remarques, fort intéressantes ! Est-ce que vous m’autorisez à les reprendre dans un article à venir ? il serait dommage qu’elles soient perdues dans les commentaires !

Pour les radios des chevilles, je n’en ai effectivement pas vu passer ; il y en a quelques unes de "Maria" (la grande momie, authentique), voir par exemple dans ce document : https://sd-g1.archive-host.com/membres/up/a0d04735d36691134613d85250dada73254ea7d4/PDF_final.pdf pages 20, 32 et 39, malgré la manie de José de la Cruz Rios d’utiliser ses propres petits dessins en lieu et place des documents originaux...
Pour les petites momies, il y a une radio d’"Albert" en pied (voir https://www.the-alien-project.com/wp-content/uploads/docs/AP-Album-HD.pdf page 20), mais pas de radio détaillée des chevilles à ma connaissance. Idem pour "Victoria" page 35.

Enfin pour ce qui est des crânes, plusieurs possibilités ont été avancées à ma connaissance : chien, chat, mais aussi vigogne ; il est possible que du matériel provenant d’animaux différents ait été utilisé... Ce qui est sûr, quels que soient les crânes utilisés, c’est qu’ils ont dû être effectivement "rabotés" pour ne garder que la boîte crânienne !

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Desnes Diev - le 29 octobre 2017

[Irna] : "Est-ce que vous m’autorisez à les reprendre dans un article à venir ? il serait dommage qu’elles soient perdues dans les commentaires !"

Je n’ai pas d’objection à ce que vous les repreniez. Notez quand même que je ne me considère pas comme un spécialiste du squelette même si j’ai une formation en morphologie comparée. Je vous conseille donc de demander un avis supplémentaire - à votre contact archéozoologue, par exemple - avant de les inclure dans un article.

J’ai jeté un coup d’oeil au .pdf et, effectivement, il me semble difficile d’apprécier la morphologie des pieds et de la cheville sur le spécimen à la p. 20. Par ailleurs, "Victoria" (p.32-35) est un contre-exemple à ma remarque sur le fait que les petites créatures sont à plat ; mais cela pourrait être dû à l’amélioration des habiletés des artisans. (Il y a un net contraste avec "l’entité" présentée aux p.3-7, qui est de facture nettement plus grossière.) Sur la radio de la page 35, les deux chevilles me semblent différentes bien que toute deux composée d’un os appuyé n’importe comment sur une série de petits os. Impossible de s’en assurer sur la base de ce cliché. Par ailleurs, est-ce que quelqu’un a fini par analyser la substance fibreuse qui lui sort du cou ?

"Enfin pour ce qui est des crânes, plusieurs possibilités ont été avancées à ma connaissance : chien, chat, mais aussi vigogne"

C’est assez gros une vigogne, il faudrait sans doute que ce soit le crâne d’un fétus ou d’un nouveau-né. Cela dit, mon impression est aussi que du matériel provenant de différentes espèces a été utilisé.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 29 octobre 2017

Je n’ai pas d’objection à ce que vous les repreniez. Notez quand même que je ne me considère pas comme un spécialiste du squelette même si j’ai une formation en morphologie comparée. Je vous conseille donc de demander un avis supplémentaire - à votre contact archéozoologue, par exemple - avant de les inclure dans un article.

Oui, bien sûr, je ne publierai que ce que je pourrai vérifier !

Par ailleurs, est-ce que quelqu’un a fini par analyser la substance fibreuse qui lui sort du cou ?

A ma connaissance non, personne n’en a jamais parlé en tout cas.

C’est assez gros une vigogne, il faudrait sans doute que ce soit le crâne d’un fétus ou d’un nouveau-né. Cela dit, mon impression est aussi que du matériel provenant de différentes espèces a été utilisé.

C’est le paléontologue Salas Gismondi qui avançait l’hypothèse de la vigogne pour certains crânes dans cette vidéo https://youtu.be/aXDKcJacB6k?t=1426 à partir de 23:45. Je pense que ce qu’il montre est un crâne d’adulte, mais il n’avait peut-être pas de crâne de jeune sous la main. Il évoque aussi des crânes de chats pour les plus petites momies, et dit un peu la même chose que vous, que sur certaines radios on retrouve assez nettement la morphologie d’un crâne de chat.
Sinon, il y a eu aussi l’hypothèse de l’utilisation d’un squelette de foetus de lama (assez facile à trouver en Bolivie où ils sont utilisés dans certains rites), avancée par un youtubeur espagnol à propos d’un des petits corps, celui-ci : https://sites.google.com/site/krawix999/_/rsrc/1497193503948/pruebas/anaser2.jpg (mais celui-là ne fait pas partie des corps présentés comme authentiques par Jamin).

Cordialement, Irna

PS : Avez-vous reçu mon mail ?

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Camilo Moreno - le 30 octobre 2017

Après une première émission en juin 2017, où il avait invité deux anthropologues français à s’exprimer sur les momies de Nazca

...qui se demandaient si ce n’était pas le 1er avril..et avaient déjà déclarés avec quelques éléments irréfutables qu’aujourd’hui on fait mieux que ça en matière de fausses momies

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Desnes Diev - le 30 octobre 2017

Bonjour Irna,

J’ai répondu à votre email. Vos messages me montrent que ces "momies" se sont attirées leur lot de critiques. Désolé si je répète des trucs déjà dit ailleurs.

Je regardais le .pdf récapitulatif que vous m’avez fourni (https://www.the-alien-project.com/wp-content/uploads/docs/AP-Album-HD.pdf). Concernant la "première entité biologique" (p.3-7), ça me fait penser à un crâne d’iguane planté sur un montage hétéroclite, peut-être même pas fait qu’à partir d’os. Pour le crâne, ce qui me fait penser à un iguane ce sont, d’après les radios p.6 : les énormes cavités rostrales (narines et orbites), le menton particulier (avec une encoche au niveau de la symphyse), le fait qu’on distingue très bien la colonne vertébrale qui s’insère très profondément dans la tête (ce qui peut être expliqué par la présence d’une fenêtre temporale), le volume crânien parait relativement faible. La longueur du crâne semble être d’environ 5 cm ce qui n’est pas incompatible avec un iguane. Il y a quelques éléments qui s’accordent moins bien avec cette idée, comme les dents (?) triangulaires sur la radio, le fait que la narine serait très large et le front plus arrondi chez l’entité.

Pour comparaison, vous trouverez des photos de modèle de crâne d’iguane sur cette page :
http://www.skullsunlimited.com/record_variant.php?id=6798
(Le menton particulier est bien visible sur la photo au centre de la rangée de 2 vignettes. Cliquez pour agrandir.)

Pour le corps : les membres sont très peu réalistes : de nombreux "os" sont visiblement cassés aux extrémités, voir l’agrandissement au niveau du poignet sur la radio de droite ; la jambe n’aurait pas de hanche (l’os correspondant au fémur fait aussi office de bassin), 3 genoux et 2 chevilles (ou 4 genoux/1chevilles, comme vous voulez) ; l’épaule est pré-déboitée, ce qui peut être pratique pour certains mouvements (à condition d’avoir la musculature pour maintenir le bras en place) mais limite la force pouvant être appliquée par le bras. Si on excepte les deux vertèbres du bas bien rectangulaires avec leur apophyses transverses tout aussi rectilignes, la colonne semble formée par des pièces qui ressemblent beaucoup aux "os" des membres et être située en plein centre de la cage thoracique.

Étant donné que cela ressemble vraiment à une création plus qu’une créature, j’imagine que j’enfonce une porte ouverte.

"C’est le paléontologue Salas Gismondi qui avançait l’hypothèse de la vigogne pour certains crânes dans cette vidéo https://youtu.be/aXDKcJacB6k?t=1426 à partir de 23:45. Je pense que ce qu’il montre est un crâne d’adulte, mais il n’avait peut-être pas de crâne de jeune sous la main"

C’est définitivement un crâne d’adulte. Les foetus ont souvent des formes de crânes distinctes des adultes (avec les yeux prédominants, les mâchoires relativement peu développées, etc.). Je ne sais pas à quoi ça ressemble un crâne de foetus de lama ou autre camélidé andin ; je n’ai pas trouvé de référence illustrée.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 30 octobre 2017

Bonjour Desnes Diev,

Vos messages me montrent que ces "momies" se sont attirées leur lot de critiques. Désolé si je répète des trucs déjà dit ailleurs.

Oui, il y a déjà eu beaucoup de critiques, mais ce qui est fascinant c’est qu’un oeil neuf en relève toujours de nouvelles à faire :)

Pour le corps : les membres sont très peu réalistes [...] Étant donné que cela ressemble vraiment à une création plus qu’une créature, j’imagine que j’enfonce une porte ouverte.

Ce que je trouve le plus drôle dans le cas de cette "créature", c’est la mention portée par Alien Projet : "Corps possiblement reconstitué"... Le "possiblement" est vraiment de trop, n’importe qui peut s’en apercevoir, sauf bien sûr les "scientifiques" de l’Alien Project :D

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Camilo Moreno - le 31 octobre 2017

Bonjour tout le monde

Si j’ai bien compris, le compte rendu des experts du Musée De L’Homme, confirme la falsification, malgré la basse qualité de certains documents. Je suppose que Mr T.J est à présent saisi de ces informations puisqu’il est le demandeur de cette expertise, dès lors, j’ai du mal à comprendre l’agenda multipliant les conférences pour soutenir la thèse E.T, quelqu’un peut-il m’éclairer ?

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
L.Despoutres - le 31 octobre 2017

Si j’ai bien compris, le compte rendu des experts du Musée De L’Homme, confirme la falsification, malgré la basse qualité de certains documents. Je suppose que Mr T.J est à présent saisi de ces informations puisqu’il est le demandeur de cette expertise, dès lors, j’ai du mal à comprendre l’agenda multipliant les conférences pour soutenir la thèse E.T, quelqu’un peut-il m’éclairer ?

Rhalàlà mais on se tue à vous le dire, les experts se trompent parce qu’ils n’ont pas manipulé les restes, eux ! GG vous le dira, ce n’est que quand on a pollué les momies avec son propre ADN qu’on peut s’Eveiller A Leur Véritable Essence.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
L.Despoutres - le 31 octobre 2017

Plus sérieusement, il est probable que TJ a demandé cette expertise juste pour étoffer le dossier, parce que "Musée de l’Homme" ça rend toujours bien...mais sa conviction à lui est déjà faite depuis le départ.
Il suffit de voir quelle a été sa réaction quand on lui a annoncé que les tests ADN montraient que le matériau était 100% humain, ou quand Mario a avoué qu’il s’agissait de fakes ; il prend des poses de chercheur objectif, mais il sait parfaitement les résultats qu’il veut obtenir, et rien ne le fera changer d’avis.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Desnes Diev - le 31 octobre 2017

Bonjour Irna,

À votre connaissance, est-ce que les os crâniens des petites créatures ont été datés au carbone 14 ? Je n’ai pas trouvé d’info là-dessus. (Puisque d’autres momies ont été radiodatées, je ne serais pas autrement étonné que ça ait été fait mais que les résultats sont trop "délicats" pour divulgation.)

Autrement, même en supposant que les petites créatures ont été vivantes un jour, je ne vois pas comment elles pourraient être non-terriennes. En effet, l’anatomie des avant-bras et des mains suggère une dextérité au mieux similaire à celle d’un oiseau (et même pas un perroquet). L’absence d’un second os dans l’avant-bras ne permet de penser que la main pouvaient faire autre chose que des flexions-extensions et quelques mouvements latéraux (mais des mouvements plus complexes, comme la supination de la paume chez l’humain, dépendent souvent de muscles insérés entre l’ulna et le radius). De manière similaire, un poignet réduit à un os suggère que les doigts ne pouvaient que se fléchir et s’étendre et ils ne sont pas opposables. La conséquence est que ce type de main ne pouvait sans doute pas effectuer les mouvements délicats nécessaires au développement d’une technologie complexe. Donc, comment auraient-elles pu provenir d’ailleurs que de la Terre ?

Évidemment, on peut toujours poser l’hypothèse que c’étaient les "animaux" domestiques des grandes créatures. Et même qu’elles existent encore, qu’elles sont derrière la légende du chupacabra ;-)

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 1er novembre 2017

Bonjour Desnes Diev,

À votre connaissance, est-ce que les os crâniens des petites créatures ont été datés au carbone 14 ? Je n’ai pas trouvé d’info là-dessus. (Puisque d’autres momies ont été radiodatées, je ne serais pas autrement étonné que ça ait été fait mais que les résultats sont trop "délicats" pour divulgation.)

Je n’ai vu nulle part de datation des os crâniens. Les seules datations qu’on connaisse actuellement sont
- celles de "Maria" (un peu plus de 1700 ans, confirmé par plusieurs datations)
- des fragments d’une des grandes mains qui donnent des résultats incohérents : 7000 ans selon un labo, 1200 selon l’autre
- un morceau de "cerveau" isolé (i.e. pas prélevé dans un crâne) : 1000 ans
- un fragment de "Victoria", la momie sans tête (peut-être prélevé dans le cou) : 800 ans
Il est possible que d’autres datations aient eu lieu ou soient en cours, mais rien n’en a été dit.

La conséquence est que ce type de main ne pouvait sans doute pas effectuer les mouvements délicats nécessaires au développement d’une technologie complexe.

La version de José Rios et des ululeurs est que la présence de phalanges supplémentaires leur permettait des mouvements d’enroulement aussi précis que ceux de la trompe d’un éléphant :D

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 1er novembre 2017

Si j’ai bien compris, le compte rendu des experts du Musée De L’Homme, confirme la falsification, malgré la basse qualité de certains documents. Je suppose que Mr T.J est à présent saisi de ces informations puisqu’il est le demandeur de cette expertise, dès lors, j’ai du mal à comprendre l’agenda multipliant les conférences pour soutenir la thèse E.T, quelqu’un peut-il m’éclairer ?

Je ne suis pas sûre que M. Jamin ait vraiment été demandeur en ce qui concerne l’implication des scientifiques du Musée de l’Homme : celui qui les a impliqués est Bob de BTLV, Jamin a toujours refusé de leur parler et d’intervenir dans la même émission qu’eux. Quant à la transmission des fameux "4000 documents" à Alain Froment, c’est Deïmian qui les a transmis à Bob qui a fait suivre à M. Froment ; on ne saura jamais ce qui s’est réellement passé, mais il n’est pas exclu qu’il s’agisse d’une initiative de Deïmian et non de Thierry Jamin.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Desnes Diev - le 1er novembre 2017

[Irna :] "La version de José Rios et des ululeurs est que la présence de phalanges supplémentaires leur permettait des mouvements d’enroulement aussi précis que ceux de la trompe d’un éléphant :D"

Aussi précis j’en doute car la trompe est capable de mouvements latéraux qui seraient gênés par les os. Mais, admettons que ça s’approche de la trompe d’éléphant ou des tentacules de poulpes). Est-ce que poulpes et éléphants sont reconnus pour leur programme spatial sophistiqué ? ;-)

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 1er novembre 2017

Est-ce que poulpes et éléphants sont reconnus pour leur programme spatial sophistiqué ? ;-)

Dans un monde parallèle, sûrement :)

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Camilo Moreno - le 2 novembre 2017

Bien sûr ; mais est-on vraiment certains que TJ a demandé à Deïmian de les transmettre ?

Dans l’introduction det article il est dit :

...par l’expéditeur Thierry Jamin

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Urochnor - le 1er novembre 2017

Pour info en passant, au cas ou quelqu’un l’aurait loupé, le dernier article dans la catégorie "D’abord les scientifiques qui ne sont pas avec nous, c’est rien que des menteurs" ou un comparatif modèle d’objectivité publié par Inkari.
https://sd-g1.archive-host.com/membres/up/a0d04735d36691134613d85250dada73254ea7d4/Analyse_de_largumentation_communaute_scientifique.pdf

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
L.Despoutres - le 1er novembre 2017

Salut,

un comparatif modèle d’objectivité

En effet ! Difficile de croire qu’il y a des gens capables de produire une argumentation de si bas niveau, et -pire encore- d’autres capables d’être convaincus cette argumentation.
En tout cas, ça semble un bon indicateur de l’entrée de TJ dans la « phase de déni ».

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Desnes Diev - le 1er novembre 2017

Ça ressemble à un document créationniste, du genre qui tente de compenser l’absence d’argument réellement scientifique par l’enroulement dans la toge de la probité plus-que-scientifique. Il faut croire que pour ces personnes, faire des vidéos approximatives, rédiger des textes manquant de structures, et accumuler les conférences grand-public c’est équivalent à publier des comptes-rendus véritablement détaillés des observations.

Pour ceux qui ne connaitraient pas, voir les critères de la science "vaudou" selon Bob Park (https://en.wikipedia.org/wiki/Voodoo_Science#Warning_signs).

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 1er novembre 2017

Pour ceux qui ne connaitraient pas, voir les critères de la science "vaudou" selon Bob Park (https://en.wikipedia.org/wiki/Voodoo_Science#Warning_signs).

A compléter par le "skeptomètre" de roclassicism : Un "skeptomètre" à l’usage des historiens et archéologues, voire avec l’excellent "Test d’auto-évaluation pour pyramidomanes", plus orienté égyptologie, mais dont beaucoup d’items sont tout à fait applicables au cas qui nous occupe : The Fringe Scorecard
:D

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Pacha - le 2 novembre 2017

Bonjour à tous,
Merci Irna pour tous ces récents articles vraiment du très bon travail.
Je suis tout à fait d’accord avec Desnes Dev, ça ne ressemble pas mais ce sont des thèses créationnistes, enfin des thèses, des affabulations créationnistes. D’ailleurs M. Picq (paléoanthropologue) dans une conférence à Rennes dès 2008 mettait en garde la communauté scientifique et le grand public de la résurgence de ces thèses et la montée du fanatisme politico-religieux mondiale qui les accompagne...Après les créationnistes made in chrétien ("trois procès du singe" aux USA) abat Darwin, celui made in islam fanatique (résurgence des théories de la terre plate) abat Galilée, le made in soviétique (le moyen âge n’a pas existé, ni d’ailleurs les grecs, ni les romains, non l’histoire commence à Kiev et Alexandre le Grand est en réalité Napoléon) abat la chronologie de l’Histoire, et aujourd’hui on nous ressert le créationnisme UFO (théories des grands astronautes, TJ et ses pseudomomies, DM et ses élucubrations.). Gerbant...
Bien cordialement.
Pacha.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Desnes Diev - le 2 novembre 2017

Bonjour Pacha,

Vous allez plus loin que moi lorsque vous dites :
"Je suis tout à fait d’accord avec Desnes Dev, ça ne ressemble pas mais ce sont des thèses créationnistes, enfin des thèses, des affabulations créationnistes"

Je ne vois pas le document Inkari ou le Alien Project comme créationnistes. Le créationnisme repose sur une lecture fondamentaliste (littérale) de la Bible (directement ou à travers le Coran). Le "créationnisme scientifique" est tenter de faire passer du dogme religieux pour de la démarche scientifique. Ça ne m’apparait pas être le cas le cas ici ; par ex., Jamin ou Maussan ne réfèrent pas à la Bible, et leurs allégations soutiennent difficilement le texte de cette dernière.

La similitude que je voie est que plutôt que d’améliorer leur argumentaire - par ex., en offrant leur matériel pour analyse par des chercheurs compétents et indépendants -, ceux d’Inkari essaient de dévaloriser la critique. Sauf que, d’une part, cela n’est pas le moyen de démontrer la légitimité de leurs momies (et artefacts associés) et, d’autre part, la critique est cruciale en science parce que c’est le meilleur moyen de voir si les faits tiennent la route. Bref, leur attitude est contraire à la démarche scientifique à divers degrés même s’ils se prétendent meilleurs scientifiques que leurs critiques. Les créationnistes - et d’autres pseudoscientifiques - emploient régulièrement des procédés similaires.

La science demande que les faits soient exposés à la lumière, Jamin et cie veulent maintenir l’obscurité dessus. On devine bien que c’est parce que seule l’obscurité permet de garder une apparence de légitimité à leurs trucs. Pour paraphraser une citation célèbre :
"Mieux vaut ne pas trop montrer les momies et passer pour pas trop compétents que de les exposer à la critique scientifique et ne laisser aucun doute à ce sujet" ;-)

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
L.Despoutres - le 2 novembre 2017

Pour paraphraser une citation célèbre :
"Mieux vaut ne pas trop montrer les momies et passer pour pas trop compétents que de les exposer à la critique scientifique et ne laisser aucun doute à ce sujet" ;-)

Moi je l’ai apprise comme étant un vieux proverbe quechua « Mieux vaut se taire et passer pour un imbécile que d’ouvrir la bouche et lever tous les doutes », enfin j’imagine qu’on en trouve de nombreuses variantes.

A part ça, pour rebondir sur ce que disait Pacha, je pense que la résurgence des thèses créationnistes n’est qu’un des effets collatéraux de l’apparition des "théories du complot", qui permettent de balayer d’un revers de la main tous les contre-arguments scientifiques (puisque la « science officielle » est manipulée par le pouvoir).
TJ et les créationnistes puisent à la même source, même s’ils ne partagent pas les mêmes croyances.

Peut-être aussi que par le mot "créationnisme", Pacha voulait évoquer toutes les doctrines qui visent à remplacer l’histoire telle que nous la connaissons par une histoire fantasmée qui peut être biblique, coranique, communiste, etc.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Camilo Moreno - le 2 novembre 2017

...merci pour le PDF

On note que les experts du Musée de L’Homme sont "zappés" dans la liste des scientifiques.

@Irna
...pour la transmission des 4000 pages au Musée de l’homme, que ce soit par BTLV, ou par DM à BTLV, ils émanent quand même d’Inkari dont Mr TJ est le Président.

Compte-rendu d’examen de documents - affaire des momies de Nazca
Irna - le 2 novembre 2017

pour la transmission des 4000 pages au Musée de l’homme, que ce soit par BTLV, ou par DM à BTLV, ils émanent quand même d’Inkari dont Mr TJ est le Président.

Bien sûr ; mais est-on vraiment certains que TJ a demandé à Deïmian de les transmettre ?



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2018 © Le site d’Irna - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.0.99
amélioré par Pigédius
Hébergeur : L'Autre Net