Couvrez ce rapport que je ne saurais voir... - [Le site d'Irna]

Couvrez ce rapport que je ne saurais voir...

Article mis en ligne le 12 mars 2011

logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Tartuffe. (Il tire un mouchoir de sa poche.)
Ah ! mon Dieu, je vous prie,
Avant que de parler, prenez-moi ce mouchoir.

Dorine
Comment ?

Tartuffe
Couvrez ce sein que je ne saurais voir.

Molière : Tartuffe ou l’Imposteur [1]

On n’entend plus beaucoup parler du Dr Nabil Swelim sur le site de la Fondation depuis 2008 et la publication de son "rapport". Ce rapport, sur lequel les "pyramidomaniaques" s’appuient (en) pour affirmer la validation des théories de M. Osmanagic, ne restera sans doute pas dans les annales de l’archéologie - mais peut-être dans celles de la pseudo-archéologie, si l’on en juge par exemple par ces commentaires (en). Suite à mes quelques réflexions sur son rapport, le Dr Swelim m’avait envoyé une série de mails annonçant une réponse cinglante ; depuis, plus rien.

Pourtant, il semble qu’il ait publié en août 2010 un complément à son premier rapport sur les "pyramides" de Bosnie, intitulé "Visocica in the balance", complément qu’on peut trouver sur son propre site (en) et ci-dessous :

"Visocica in the balance"
Source

Que contient ce complément ? Si le Dr Swelim y apparaît toujours aussi agressif envers ceux qui sont en désaccord avec lui, et toujours quelque peu imbu de lui-même, on y trouve quand même quelques réflexions intéressantes, qui montrent que sa position a semble-t-il beaucoup évolué entre mars 2008 et août 2010 :

- Sans doute pour ne pas se désavouer totalement par rapport à ses écrits et positions publiques de 2007-2008, le Dr Swelim maintient son idée d’une nouvelle branche de la science, la "science des pyramides" [2], l’objet de cette nouvelle science étant l’étude de tous les objets pyramidaux, quelle que soit leur origine. A ce titre, il maintient donc que Visocica et Pljesevica sont bien des "pyramides" pour la seule et unique raison qu’elles ont bien une forme pyramidale : "Conclusion 1. At Visočica we have tolerable scenarios, similar to, the local ones at Mexico, China and elsewhere. Thus the pyramid hill Visočica is a new introduction to the local scenarios of pyramid science. Conclusion 2. Because Visočica has small deviations from the classical format as some of the Egyptian pyramids do ; I believe that Visočica is justified for a pyramid nomination". Comme je l’avais déjà noté, il y a là un jeu sur les deux sens du mot pyramide, le sens strictement géométrique, le Dr Swelim prétendant qu’il n’a jamais utilisé que celui-ci ; et le sens archéologique, de monument édifié par l’homme, qui est bien sûr celui qui est universellement compris lorsque le scientifique qui s’exprime est, non pas un mathématicien, mais un égyptologue...

- Le Dr Swelim mentionne par ailleurs une série de sources qui étaient absentes de son premier rapport ; le plus intéressant est qu’on y apprend que M. Osmanagic ne lui a envoyé apparemment qu’une liste de rapports, dont il lui résume le contenu. Cette liste (en) est disponible sur le site du Dr Swelim :

"Semir Osmanagich reports the Results of the following analyses"
Source

Je découvre d’ailleurs à cette occasion quelques autres "rapports" que la Fondation n’a jamais publiés, en plus de ceux évoqués ici ; par exemple celui-ci : "Institute for Physics “Rudjer Boskovic”, Zagreb, Croatia, February 2010, Roentgen diffraction analysis and phased analysis : “Sample from the megalith K-2 is an artificial ceramic material (quartz, calcite, muscovite).”", pour lequel je serais très curieuse de voir comment est prouvé l’existence de ce "matériau céramique artificiel". Question : le Dr Swelim a-t-il réellement lu aucun de ces "rapports" ? On peut en douter ; en tout cas, il n’en a utilisé aucun ni dans son rapport de 2008 ni dans ce complément de 2010. Par contre, il semble qu’il ait eu le temps de lire depuis 2008 quelques textes de géologues (Robert Schoch, Sejfudin Vrabac, un géologue égyptien présent à la "conférence internationale" de 2008, Mohamed El-Anbaawy [3]), tous partisans de l’origine naturelle des pyramides ; ce qui est un progrès par rapport à 2008 où il avait splendidement ignoré toute opinion des géologues...

- Plus intéressant encore : le Dr Swelim ne semble plus du tout convaincu qu’il y ait eu la moindre intervention humaine à l’oeuvre sur les "pyramides" de Visoko. Qu’on en juge : "If nature creates a geological pyramid shape, why don’t we give it the proper descriptive term : pyramid hill ? The arguments on this nomination at Visočica persist because of : 1) little knowledge on PYRAMID SCIENCE, 2) wrong belief that pyramids are MANMADE ; and 3) opinions driven by DISAGREEABLE ATTITUDES." ("Si la nature crée une forme géologique pyramidale, pourquoi ne lui attribuerions-nous pas ce terme descriptif propre : colline pyramidale ? Les désaccords persistent sur cette appellation pour Visocica à cause : 1) de connaissances insuffisantes sur la SCIENCE DES PYRAMIDES, 2) de la fausse idée que les pyramides sont FAITES PAR L’HOMME ; et 3) d’opinions influencées par des attitudes DÉSAGRÉABLES.") ; "At Visočica the calculated base is found to be rectangular but in fact there is no physical base for this natural structure." ("Pour Visocica la base calculée est rectangulaire, mais en fait cette structure naturelle n’a pas de base physique") ; "Field archaeology is a tool which can reveal information about the object and if the pyramid is manmade or if there are any human interventions. [...] If no traces are found then our pyramid hill becomes a geological case." ("L’archéologie de terrain est un outil qui peut révéler des informations sur l’objet, dire si la pyramide est fabriquée ou s’il y a des traces d’intervention humaine. [...] Si aucune trace n’est trouvée, alors notre pyramide devient un cas géologique") ; "archaeological finds, when unearthed,
will show the true status, this has not been attempted and until then we may dismiss human intervention."
("Les trouvailles archéologiques, une fois déterrées, montreront le vrai statut [de la pyramide], cela n’a pas encore été essayé, et en attendant nous pouvons éliminer l’intervention humaine")...

Bref, on peut résumer la nouvelle opinion du Dr Swelim : oui, Visocica et Pljesevica sont des pyramides, mais ce sont des pyramides naturelles !

Très curieusement, on ne trouve aucune trace de ce "complément" au rapport de 2008 sur le site de la Fondation, ni sur celui de la "conférence internationale" (en) de 2008, où avait pourtant été publié le rapport du Dr Swelim. Il serait pourtant étonnant que l’auteur n’ait pas communiqué ce rapport à M. Osmanagic. En tout cas, il y a au moins un proche de la Fondation, et membre du "SB Research Group", qui dispose très probablement de ce texte, c’est M. Nenad Djurdjevic, qui annonçait (it) il y a peu qu’une "mise à jour de 2010" du rapport du Dr Swelim était disponible sur son site... sauf qu"elle n’est disponible que dans la section "réservée aux membres du site". Et devinez qui accepte (en) - ou non [4] - les nouvelles inscriptions sur le site ? Apparemment, il y a des documents qu’il faut montrer patte blanche pour obtenir, et dont la lecture doit être jugée trop dangereuse pour les "incroyants"...

Notes :

[1Les Tartuffe, ici, sont bien sûr ceux qui, étant informés du contenu du texte du Dr Swelim évoqué ici, se gardent bien de le porter largement à la connaissance du public...

[2Science dont il est sans doute le seul tenant, une recherche sur internet avec les expressions "science des pyramides" ou "pyramid science" ne renvoyant, en dehors de son propre site, qu’à des jeux et activités ludiques autour des pyramides, ou bien à des sites plus ou moins New Age sur la "science" des pyramides énergétiques...

[3Malheureusement, le texte de ce géologue égyptien (en) est assez désolant : comment un géologue peut-il confondre les réseaux de fractures de Pljesevica avec des polygones de toundra, ou les concrétions sphériques - dont il n’a même pas vérifié la composition, puisqu’il considère qu’elles sont toutes en granite ! - avec des blocs erratiques ? Encore un scientifique qui aurait peut-être mieux fait de consulter ses collègues bosniens, ou de lire la littérature scientifique disponible, avant de rédiger son rapport...

[4En tout cas, l’intervenant, plutôt sceptique, "Schweinsteiger" du forum Nibiru2012, attendait toujours (it) le 14 février une réponse à sa demande d’inscription du 11 février...


Forum
Répondre à cet article
Cachez ce rapport que je ne saurais voir...
jerome - le 12 mars 2011

Je sens mes dernières illusions s’envoler ...
Et pourtant, comme l’ami N..., j’aimerais tellement y croire !
Mais bon, patientons encore un peu : la saison 2011 approche à grands pas !

Merci Irna pour toutes ces infos !

Cachez ce rapport que je ne saurais voir...
Irna - le 12 mars 2011

Bonsoir Jérôme,

ne soyez pas trop déçu, il y a tellement d’autres choses fascinantes en archéologie !

Avez-vous entendu parler de Gobekli Tepe ? ça c’est une découverte réellement extraordinaire !

Amicalement, Irna

Cachez ce rapport que je ne saurais voir...
jerome - le 20 mars 2011

Oui en effet ! Celles qui sont encore plus fascinantes - à mon avis - sont celles de Puma Punku à Tiahuanaco : ces pierres " à glissières " sont tout simplement époustouflantes. Chose curieuse, personne n’ a l’air d’ accrocher ...
Sauriez vous pourquoi ? ( en dehors du cout, bien sûr ! )

A bientôt !

Cachez ce rapport que je ne saurais voir...
Irna - le 22 mars 2011

Bonsoir Jérôme,

ah, Puma Punku... Encore un site qui a donné lieu à pas mal d’interprétations pseudo-scientifiques :-)

C’est vrai qu’il n’a pas l’air d’y avoir grand chose de sérieux en français, mais il y a de très nombreux archéologues US (Université de Pennsylvanie en particulier) et boliviens qui travaillent ou ont travaillé sur Tiahuanaco. Par exemple, une présentation du travail sur le site en 2004-2005 : http://www.archaeology.org/interactive/tiwanaku/index.html. Il y a sur cette page http://members.cox.net/pyrophyllite/Tiahuanaco.html toute une bibliographie en anglais et espagnol, et une autre, encore plus complète, ici : http://www.tiwanakuarcheo.net/1_main/biblio.html.

Peu de choses sont malheureusement disponibles en ligne, en voici quelques unes si vous lisez l’anglais :
- un excellent article de Jean-Pierre Protzen et Stella Nair sur la comparaison entre Tiahuanaco et les maçonneries incas : http://www.michaelsheiser.com/PaleoBabble/Who%20Taught%20the%20Inca%20Stonemasons%20Their%20Skills%20A%20Comparison%20of%20Tiahuanaco%20and%20Inca%20Cut-Stone%20Masonry.pdf
- des mêmes, le chapitre 7 sur "The Gateways of Tiwanaku" : http://books.google.fr/books?id=a8mOrei86bMC&lpg=PP1&pg=PA189#v=onepage&q&f=false
- un essai d’archéologie expérimentale sur le travail de la pierre à Tiahuanaco : http://www.reedboat.org/Research/Tiwanaku%20Masonry.pdf
- deux ouvrages de Janusek sur société et pouvoir à Tiahuanaco : http://m.friendfeed-media.com/e8df0257b5fc47929b4c41bd02bfef2510934408 et http://books.google.fr/books?id=9aYNPBodILIC&printsec=frontcover#v=onepage&q&f=false

Une recherche sur Google Scholar avec Tiahuanaco et Tiwanaku pourrait sans doute vous permettre d’en trouver plus : http://scholar.google.fr/scholar?hl=fr&q=tiwanaku&btnG=Rechercher&lr=&as_ylo=&as_vis=0, par exemple sur la technique des "champs surélevés" qui permettait de nourrir une population beaucoup plus abondante qu’aujourd’hui sur l’Altiplano, voir les ouvrages d’Alan Kolata ou cette fiche : http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/ed-06-08/010044506.pdf.

Cordialement, Irna

Cachez ce rapport que je ne saurais voir...
jerome - le 10 avril 2011

Merci pour les liens, passionnants ! J’ ai pas encore tout lu d ’ ailleurs !
Les hypothèses des spécialistes sont interessantes et les dessins techniques très parlants.
Les champs surélevés je connaissais déja, l’ Amérique du Sud recèle encore bien des mystères, et des vraies pyramides, en plus :)
A bientôt.

Cachez ce rapport que je ne saurais voir...
TooWiLLS - le 21 décembre 2013

Bonjour,

Combien de sites primordiaux pour l’avancé de la compréhension de notre histoire restent à découvrir ? Tellement de questions se posent ensuite ...
Que dire DES cairn de barnenez ... dont il ne reste plus qu’une construction.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cairn_de_Barnenez

Combien de sites potentiellement plus anciens que ce qu’on croit ont-t-ils subi le même sort au cours de notre (bien trop courte) histoire connue ?
Tant qu’une partie de la communauté archéologique/égyptologique continuera de croire qu’il n’est pas possible que l’humanité (ou un de ses cousins terrestre) ait pu atteindre un niveau de conscience bien plus poussé que ce qu’on croit ... ON n’avancera pas.
Que dire des récentes recherches quant au mixage des gènes entre Néandertal et Homo sapiens (eux et nous) ... http://www.hominides.com/html/dossiers/disparition_neanderthal.php . Comment ce mixage s’est produit ?
120 000 ans d’histoire et personne pour réfuter le "fait" que cette race est restée primitive !? Avec Gobelki Tepe (dont la plus grande partie reste à découvrir), Barnenez (j’ai visité et c’est bien plus vieux que ce qu’on veut bien laisser croire), Onaguni, Les découvertes de Paris/Bercy http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/nauti_0154-1854_1998_act_14_1_1188 ... etc, etc tout cela ne tient plus. Il y avait un réel savoir faire plus de 9000 ans avant JC.
Tant que cette barrière psychologique ne sera pas franchie ... le chat poursuivra sa queue.

Cdlt

Cachez ce rapport que je ne saurais voir...
Irna - le 23 décembre 2013

Bonsoir,

je ne comprends pas bien le sens de votre message : vous semblez mélanger un peu toutes les époques, parlant du "savoir faire" du néolithique (que personne ne conteste !) et de la cohabitation Néandertal / homme moderne, bien antérieure ? Et, petite parenthèse, il est abusif de parler de "120 000 ans d’histoire" : par convention, l’histoire commence avec l’invention de l’écriture...

Cordialement, Irna



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2018 © Le site d’Irna - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.1.4
amélioré par Pigédius
Hébergeur : L'Autre Net