De la multiplication des momies... et des indices de fake !

Article mis en ligne le 1er mai 2017

logo imprimer

L’affaire des « momies aliens » lancée en France par Thierry Jamin se transforme peu à peu en véritable feuilleton à rebondissements : alors que M. Jamin semble avoir définitivement associé son « Alien Project » au grand cirque de Jaime Maussan et de son émission Tercer Milenio

Source
Source

(ce qui, entre nous, n’a rien pour renforcer la crédibilité du projet, bien au contraire !), voilà qu’un deuxième groupe, qui se présente sous le doux nom de « los Guardianes de Atok Marka », prétend détenir de son côté plus de 2000 « reliques » du même type que celles présentées par Thierry Jamin et son acolyte le huaquero « Mario ». La nouvelle est diffusée par une association ufologique péruvienne, l’APU (Asociación Peruana de Ufología), qui diffuse une vidéo sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=K9jfyFeumjw&feature=youtu.be. On y voit Anthony Choy, un des ufologues péruviens les plus connus, présenter quelques « momies » ou fragments, dont celle-ci, sur laquelle on reviendra plus tard :

Source

Quelques jours après cette étonnante nouvelle, nouveau rebondissement : cette fois c’est « Paul », alias krawix999, qui se répand sur les chaînes péruviennes pour annoncer que les « momies » n’ont rien d’extraterrestre, mais sont des fabrications - anciennes affirme Paul, d’époque inca ou pré-inca - construites à partir d’un mélange d’os humains et animaux. C’est d’autant plus surprenant que Paul est le premier à avoir contacté Dante Rios et Thierry Jamin, apparemment en novembre 2016, et que sur sa chaîne YouTube il semble avoir toujours privilégié l’hypothèse alien.

Peut-on accorder la moindre confiance à la parole de ce personnage assez folklorique, lié à une secte de type raélien, qui change aussi soudainement son fusil d’épaule ? Non, évidemment ; reste que Paul a mis en ligne le 26 avril une vidéo fort intéressante (partiellement sous-titrée en anglais) où, indépendamment de son opinion personnelle changeante sur ces objets, on peut relever quelques éléments assez instructifs :

(mise à jour : la vidéo n’est plus disponible sur la chaîne de Paul, mais on la trouve encore ailleurs)

Une grande partie de la vidéo est consacrée à l’étude des diverses radios des « momies », et relève nombre d’incohérences déjà pointées il y a plus d’un mois par une archéozoologue ; on y trouve l’exemple d’une main géante comportant 5 os métacarpiens pour seulement trois doigts :

Il explique comment les doigts très longs ont été créés en rajoutant des phalanges supplémentaires à la base de chaque doigt :

et montre que le nombre de phalanges, sur les doigts d’une même main, est totalement incohérent, puisqu’on trouve un doigt à 5 phalanges à côté d’autres à 6 phalanges :

Il insiste sur l’absence de colonne vertébrale d’un des corps :

et sur l’absence d’articulations ailleurs :

L’analyse des crânes est particulièrement intéressante : il note la présence d’os pneumatiques (sinus) placés sur l’arrière, alors qu’ils sont normalement présents sur la face :

et déduit, de ce fait et de quelques autres indices (présence de crêtes nuchale et sagittale), l’hypothèse que les crânes « aliens » auraient pu être fabriqués à partir de crânes de canidés pris à l’envers et débarrassés des orbites et de la mâchoire inférieure :

L’hypothèse « colle » assez bien avec ce qu’on voyait sur la vidéo commentée par le docteur Salazar Vivanco :

à la différence que celui-ci considérait comme une cavité buccale ce qui serait plutôt, d’après l’hypothèse exposée par Paul, le foramen magnum (trou occipital) :

Peut-être faut-il mettre en relation avec cette hypothèse la forme curieuse d’une des têtes présentées par l’association ufologique péruvienne évoquée plus haut ?

Se pourrait-il qu’une partie des orbites ait été « oubliée » lors de la préparation de ce crâne-là ?

Tout au long de sa vidéo, et des interviews auxquelles il a participé, Paul insiste sur le fait que ces momies composites artificielles sont bien, malgré tout, des trouvailles authentiques. Il veut clairement en faire des trouvailles archéologiques, et évoque une fabrication par les Incas ou les Nazcas. J’avais moi-même évoqué cette possibilité ici, en conclusion, mais sans trop y croire, les seuls exemples de momies composites que nous ayons pour l’Amérique du Sud, celles des Chinchorros, étant beaucoup trop différentes stylistiquement. Par ailleurs la ressemblance de ces « momies aliens » avec l’imagerie populaire liée aux extraterrestres est trop flagrante pour qu’on puisse l’ignorer - c’est d’ailleurs la contorsion la plus fréquente à laquelle se livrent ceux des partisans de Thierry Jamin qui admettent, du bout des lèvres, la démonstration de Paul : ils veulent bien accepter l’idée qu’une partie des objets seraient des momies composites, mais imaginent qu’elles auraient été fabriquées par les Nazcas pour honorer ou commémorer les visiteurs extraterrestres qu’ils auraient rencontrés, ce qui permet de continuer à prétendre qu’il y aurait aussi de « vraies » momies aliens, dont celles « étudiées » par les médecins de M. Jamin (voir ici), et que l’imagerie populaire serait basée sur des rencontres extraterrestres réelles au XXème siècle.

La vidéo de Paul permet peut-être d’aller un peu plus loin sur ce sujet ; en effet, à partir de 9:20, elle montre quelques images d’une analyse réalisée sur un des objets par spectroscopie infrarouge (spectroscopie FTIR, ou Spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier). L’analyse est réalisée à l’aide de cet appareil : http://www.directindustry.fr/prod/smiths-detection/product-35168-1607219.html destiné principalement aux services de police et de sécurité (détection de produits toxiques, explosifs, et de drogues principalement). On n’a pas les résultats complets de l’analyse (je les ai demandés à Paul en commentaire de sa vidéo, mais il ne les pas encore publiés), mais il est possible à certains moments de la vidéo de distinguer quelques mots (merci à Etienne Hamelin pour son aide !) :

- Amberlite (85 % ?)
- Grass Smut Spores carbohy(drates) (= spores d’un champignon parasite des graminées et céréales = classe des Ustilaginomycètes ou rouilles)
- Cannabis Sativa (Marihua ?) (= chanvre)
- (Soporte ?) Algodon (?) (= Coton, support de coton ?)
- 2,4-Dimethylpiperidine
- Diastase of Malt (carbohydrat ?) (= Diastase de Malt, une enzyme du malt qui transforme l’amidon des céréales en sucre).

Si je résume, on a donc, en petites quantités, des fibres végétales (chanvre et coton), et des éléments (spores et diastases) qui évoquent la présence de graminées ou de céréales ; jusque là rien d’incompatible avec aucune hypothèse (« vraie » momie, momie composite ancienne ou fake moderne). La 2,4-diméthylpipéridine, un dérivé de la pipéridine, est essentiellement utilisée dans l’industrie pharmaceutique ; on peut supposer que sa présence à l’état de traces soit le résultat d’une contamination moderne, là encore cela n’a sans doute rien de significatif. Par contre la présence massive d’Amberlite est assez surprenante ; l’Amberlite est en effet le nom commercial d’une résine échangeuse d’ions, connue surtout pour ses applications en traitement de l’eau, mais dont les utilisations sont multiples.

Dans la vidéo, l’Amberlite est présentée comme étant de l’ambre, une résine végétale fossilisée (voir la mise à jour n°2 ci-dessous) ; on comprend pourquoi, Paul tenant à présenter les « momies » comme des artefacts authentiques et anciens, il a tout intérêt à entretenir la confusion. Or la composition chimique de l’Amberlite et celle de l’ambre sont totalement différentes : toutes deux sont des polymères, mais l’ambre est un polymère naturel d’isoprènes, alors que les résines échangeuses d’ions sont basées sur des polymères artificiels soit de styrènes (polystyrènes) soit plus rarement acryliques (polyacryliques). Que vient faire une telle résine artificielle moderne dans l’échantillon analysé ? La présence d’Amberlite ne s’explique pas vraiment, par contre on peut émettre une hypothèse basée sur le fonctionnement du spectroscope HazMatID : celui-ci est en effet équipé d’une base de données de spectres, et procède à l’identification du spectre de l’échantillon par comparaison avec sa base de données. Cette base de données n’est pas énorme, et est surtout centrée sur l’identification des produits dangereux (HazMat pour « Hazardous Materials ») en toxicologie : drogues, poisons, produits explosifs et toxiques divers ; ce matériel ne permet donc sans doute pas une identification exacte des molécules contenues dans l’échantillon, mais va identifier le spectre qui s’en rapproche le plus. Ce qui signifie que le produit présent dans la « momie » n’est peut-être pas de l’Amberlite, mais doit en être très proche en terme de composition, et est donc soit un polystyrène soit un polyacrylique. Or il me semble - que le lecteur me corrige si je me trompe - que les taxidermistes par exemple utilisent diverses résines, mastics et colles acryliques, polystyrènes, polyesters composites...

Quoi qu’il en soit, la présence en grande quantité dans l’échantillon analysé d’un polymère artificiel me semble peu compatible avec l’hypothèse d’une momie, même composite, ancienne... En attendant l’éventuelle publication des résultats des analyses de Thierry Jamin, annoncée au départ en mars/avril et aujourd’hui repoussée au mois de juin sous prétexte d’un « contrat de confidentialité », voilà qui ne va pas vraiment, malgré ce qu’annoncent Jaime Maussan et Thierry Jamin, dans le sens d’une révélation spectaculaire censée « chambouler l’histoire de l’humanité »...


Mise à jour le 1er mai 2017

Thierry Jamin a réagi à la vidéo de Paul le 29 avril en publiant à son tour une vidéo de « mise au point » sur Facebook : https://www.facebook.com/AlienProjectPeru/videos/1674386842865946/
Pas vraiment de réponse ou d’analyse sur les observations faites par Paul, mais un appel à ses fans à lui faire confiance et à rejeter sans discussion lesdites observations :

Je voudrais vous rassurer, n’écoutez absolument pas ce que raconte ce clown, ça n’a aucune valeur scientifique [...]. Cet individu n’a aucune qualification professionnelle, ce n’est ni un archéologue ni un anthropologue ni un biologiste pour pouvoir interpréter la signification de toutes ces choses [...]. Cette personne nous avait parlé au mois de février qu’il avait envoyé gratuitement dans 27 laboratoires à travers le monde 27 échantillons dont on attend encore les résultats ! Donc voilà, ne vous inquiétez pas, gardons notre calme, je voudrais simplement vous dire, mes chers internautes, faites-nous confiance, faites-moi confiance [...]. Je peux vous garantir que l’Institut Inkari a toutes les preuves scientifiques de la réalité à 100 % de cette affaire, nous avons même des réponses, déjà, des réponses sûres et certaines sur l’origine de ces corps, de ces organes.

Evidemment, ces réponses sûres et certaines et ces preuves scientifiques sont couvertes par le « contrat de confidentialité » évoqué plus haut, on n’en saura pas plus... Il est assez drôle de noter que tout ce que Thierry Jamin reproche à Paul (absence de qualifications, absence d’anthropologues et archéologues, absence de publication de résultats d’analyse...) peut tout à fait être retourné contre lui, qui en est au même point ! Par contre en terme de contenu, n’en déplaise à M. Jamin, il y en a dix fois plus dans la dernière vidéo de Paul et dans le texte de l’archéozoologue publié ici, que dans les vagues déclarations de ses médecins...

Je lui laisse cependant le mot de la fin :

Source


Mise à jour n°2

Un contributeur du forum Alien Project m’accuse de ne pas avoir fait mon travail sérieusement :

Irna vient de publier une nouvelle page et elle se fatigue vraiment pour rien car elle fait un travail d’investigation bâclé. .. la pauvre. [...]
Sauf que, si cette pauvre Irna qui n’y connais visiblement rien, avait pris le temps de chercher, elle aurait appris que l’ambre jaune naturelle, en Anglais, s’appelle parfois Amberlite… C’est balo…

Il accompagne cette remarque d’un lien vers une discussion sur le site du Géoforum, où l’on trouve cette remarque à propos des noms des résines fossiles :

Et, le sujet se complique encore, car les noms vernaculaires (plus ou moins connus) ont forcément leurs correspondances étrangères qui portent à confusions, donnons l’exemple du matériel de la Nouvelle-zélande : Ambrite (en français) et Amberlite ou amberite (en anglais).

Damned ! Aurais-je fait une bourde, et le contributeur en question aurait-il démontré que « le travail fait par Irna est bâclé » ?

Cher contributeur Ulule Alien Project, vous me permettrez de vous retourner le compliment : il n’est jamais conseillé de se précipiter sur le premier résultat Google qui semble aller dans votre sens sans se renseigner un minimum !

On trouve effectivement en Nouvelle Zélande, au sein de veines de charbon, une variété de résine fossile généralement appelée « résinite » pour la distinguer de l’ambre au sens strict, et localement appelée parfois « ambrite », « amberite » ou « ambroite », voir par exemple ce livre page 17. Ce livre liste tous les synonymes d’ambre et tous les termes utilisés pour désigner les résinites proches de l’ambre dans toutes les langues pages 17 à 19 et dans son annexe D, le terme « Amberlite » n’y figure pas. A l’exception de la page de forum ci-dessus, dont l’auteur a probablement commis une erreur, on ne trouve nulle part une seule utilisation du mot « Amberlite » pour désigner une résine fossile naturelle ; que vous fassiez la recherche en français, en anglais ou dans n’importe quelle autre langue, vous ne le trouverez jamais utilisé autrement que pour désigner la marque commerciale des résines échangeuses d’ions fabriquées par Rohm and Haas. Je suppose que vous serez d’accord avec moi pour considérer qu’un cheval nommé Amberlite ou des cailloux de quartz vendus sous le même nom sont hors sujet !. De même, vous admettrez qu’il est difficile d’imaginer que le spectroscope HazMatID, utilisé par de nombreux services de police dans le monde, utiliserait dans ses analyses la définition littéraire anglais du mot amberlite, soit "une couleur marron-jaune"...

Bref, tournez les choses comme vous voulez, les Zitis de Nazca ne sont pas allés exploiter l’ambre de la Nouvelle Zélande ; par contre, quelqu’un a utilisé sur ces momies une résine synthétique... Sans rancune !



Mise à jour n°3 - 2 mai 2017

Depuis la mise en ligne de la vidéo de Paul/krawix999, Thierry Jamin, lorsqu’on lui pose la question de l’éventualité de momies composites, répond, par exemple dans cette vidéo, en argumentant que 1° seuls les « petits corps » de Paul sont « trafiqués » ou reconstitués, pas les autres dont il dispose, certifiés authentiques par des « scientifiques » ; et 2° qu’il a toujours su que certains des objets avaient été modifiés et qu’il le disait depuis le début. Or lorsqu’on lui posait la question fin novembre, justement sur un des corps dont Paul démontre qu’il s’agit d’une reconstitution, voici ce qu’il répondait (source) :

Sans commentaire...


Forum
Répondre à cet article
De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Abacus - le 1er mai 2017

Bonjour Irna,

Tu as écrit :

< on y trouve l’exemple d’une main géante comportant 5 os métacarpiens pour seulement trois doigts :

Mais attends ! Nous l’avons déjà vu ... ici (Défile vers le bas, jusqu’à :

< they found it full of aliens whose hands had only three claws

Cela pourrait-il signifier que les aliens du Pérou sont étroitement liés à ceux du tunnel de Ravne en Bosnie ... ? Soit martiens ou pleiadiens ... ?

Abacus

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 1er mai 2017

Mais oui, tu as raison ! Heureusement le professeur Debertolis avait immortalisé pour la postérité ces traces de mains à trois doigts griffus sur les parois du tunnel de Ravne !
http://irna.lautre.net/IMG/jpg/scratches_on_a_sand_layer_tunnel_on_the_left_10.jpg

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
your friend - le 2 mai 2017

Bonjour et merci d’approfondir le travail de notre "ami" Paul.
Le souci avec lui est que rien ne détermine la provenance des documents qu’il présente, ni même de tout ce qu’il présente d’ailleurs.
De plus, il semble évident que sa vidéo n’est pas de lui à proprement parler.
Sans vouloir être méchant, je doute qu’il ait les bagages intellectuels suffisants pour livrer une telle analyse.
Mais qui l’a aidé et dans quelle mesure n’y at-il pas manipulation ?
Comment pouvons nous être certains que tous les documents sont liés à l’affaire, y compris et surtout celui sur lequel vous avez travaillé (spectroscopie) ?

J’invite tout le monde à la plus grande prudence le concernant.
Concernant les cranes, je ne vois pas vraiment comment les sculpter afin d’aboutir à un tel résultat.
Leur épaisseur ne permet pas de les creuser à ce point (en tous cas pour la plupart des crânes présentés).
A moins de les ramollir, ce qui est "possible". En tous cas, il va falloir rendre hommage aux artistes quels qu’ils soient quand on les aura retrouvés car leur travail est remarquable et fait couler beaucoup d’encre ! ;)

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 2 mai 2017

Bonjour,
bien évidemment on ne peut pas vraiment faire confiance à "Paul" ; comme je le dis dans l’article, l’homme a un côté parfaitement clownesque et ses revirements n’incitent pas à la confiance. Soyons clair : sa vidéo n’a pas plus valeur de preuve que celles de Thierry Jamin. La quasi-totalité de ce qu’on "sait" sur l’affaire ne repose que sur la parole de Jamin, et de vagues déclarations de médecins sans aucune analyse publiée qui ne reposent que sur l’argument d’autorité. Comme je l’ai expliqué ici :

une démarche scientifique passe forcément par la publication détaillée des résultats : c’est le seul moyen pour que des experts indépendants puissent vérifier la qualité de ceux-ci et la validité de l’analyse

En l’absence de toute analyse scientifique, on en est réduit à comparer le contenu des vidéos et discours, sans accorder plus de "confiance" aux uns qu’aux autres ; et force est de reconnaître qu’au moins pour ce qui est des squelettes et des radios, on a du côté de Paul (et surtout de l’analyse archéozoologique) beaucoup plus de détails cohérents que du côté de Jamin. D’ailleurs le fait que Jamin se rabatte aujourd’hui sur l’explication Chinchorros montre qu’il a bien conscience de la pertinence de ce qui a été dit sur ces radios - ce qui ne l’empêche pas de continuer à proclamer que d’autres corps seraient bien authentiques et de demander à ce qu’on continue à lui faire confiance.

Pour ce qui est de l’utilisation de crânes de canidés, ce n’est bien sûr qu’une hypothèse, mais elle ne me paraît pas inenvisageable. En les prenant à l’envers comme suggéré par Paul, il n’y a pas grand chose à "sculpter", juste découper les orbites et la partie inférieure de la face ; le reste peut parfaitement être recréé avec une résine synthétique, et je pense que de nombreux taxidermistes seraient capables de réaliser ce genre de chose. Je pense que si un specimen et des radios de bonne qualité étaient soumis à un vrai spécialiste on aurait vite la réponse...

Pour la spectroscopie, il ne m’a pas échappé que toute la scène aurait pu être truquée, et l’écran montrer le résultat d’un échantillon sans aucun rapport ; par contre s’il avait fait ça, Paul se serait tiré une balle dans le pied ! Il affirme en effet qu’il s’agit de momies anciennes, pré-incas, mais montre à l’écran un résultat qui évoque une résine ou colle acrylique...

Cordialement, Irna

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 2 mai 2017

Bonjour tout le monde

Un peu d’humour ne fait pas de mal.

https://lapseudosphere.tumblr.com/

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 2 mai 2017

https://youtu.be/LjaHiUXs5B0

Les dernières news de Mr Jamin, j’espère que ce n’est pas un doublon ici

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
lolo75 - le 2 mai 2017

Bonjour à tous ,
Avant toute chose je ne suis pas spécialiste du sujet ,et je m’intéresse plus au personnage de TJ . Fake ou pas FAKE ,j ai pas d’avis trancher .
Par contre si je résume un peu, TJ cherche une cité cachée ( Paititi ) depuis plus de 15 ans , et avait également fait appel à des dons de particuliers . Aujourd’hui ce projet est toujours au point mort , du moins pas de découverte comme il le promet chaque année . Maintenant il part sur une autre recherche ( avant d’avoir finie la première ) , celle des "petits gris" . Même méthode avec un appel aux dons .
1/ TJ ne s’éparpille t il pas ?
2/ De quoi vit-il ? Car si je comprend bien , il ne travaille pas à coté .
3/ TJ n’aurait il pas un besoin " important " de reconnaissance, de faire parlé de lui .
4/ Quel est le point de vu "des sponsors" de la campagne de Paititi présent sur son site internet .
Désolé de mon Français peut être approximatif , mais je suis étudiant ERASMUS en France .
Cordialement
Laurento

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 2 mai 2017

Bonjour Laurento,
sur le personnage de TJ, j’avais écrit il y a deux mois cet article : Thierry Jamin et les Zitis
Une des questions qu’on peut se poser est effectivement si ses sources de financement n’étaient pas en train de s’épuiser dans le cadre de la recherche Paititi, et si ce "projet Alien" n’est pas pour lui un début de "reconversion" de son activité ; je suppose que l’avenir le dira :)

2/ De quoi vit-il ? Car si je comprend bien , il ne travaille pas à coté .

Il semble effectivement qu’il vive essentiellement de ses activités d’aventurier, plus un appoint fourni par la vente de ses livres (3600 exemplaires de "l’Eldorado Inca" vendus depuis 2006 d’après Edistat, ça doit représenter dans les 5000 € de droits d’auteur, pas de quoi en vivre !). Et comme son Institut Inkari est une ONG apparemment sans activité commerciale, ça veut dire qu’il ne vit que des dons... Il serait effectivement intéressant d’avoir le point de vue de ses sponsors habituels sur tout ce cirque, mais à ma connaissance aucun d’entre eux ne s’est exprimé.

Cordialement, et bravo pour votre français !

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 2 mai 2017
De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Géd - le 2 mai 2017

Je ne connaissais pas ce Thierry Jamin que je découvre donc grâce à votre site.

Des hurluberlus comme lui il en a toujours existé, ce sont soit des grands malades soit des charlatans qui ne cherchent qu’à faire de l’argent facile aux dépens des gogos.

En tout cas c’est toujours réjouissant de voir qu’il existe des gens comme vous qui prennent le temps de démonter leurs arnaques.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 3 mai 2017

Dans le genre hurluberlu, si vous ne connaissez pas encore Dominique Jongbloed, je vous le recommande :D
Où l’on découvre que l’habit ne fait pas le moine, ni le chapeau l’Aventurier

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
adrenochrome - le 3 mai 2017

Merci Irna et bravo pour ce site remarquable et ces excellents articles, j’adore vraiment la rigueur et la présentation des informations.
Je l’ai découvert grâce a l’article précédent posté par quelqu’un dans les commentaires sur la page fb de Jamin. J’en ai aussitôt lu, avec beaucoup de délectation, tes autres articles sur le sujet. Ha si seulement j’avais lu l’article avec l’archéozoologue plus tot ! ;)

Si jamais tu complètes les articles, une nouvelle vidéo a été mise par Yves Herbo et publiée sur fb par Jamin
https://www.youtube.com/watch?v=LjaHiUXs5B0
elle contient notament quelques pépites (en cas de disparition mystérieuse, tout est dispo ici : jahjah.free.fr/alien )
4:18
Echantillon pour analyse mystérieusement perdu : Herbo mentionne que les transporteurs du style UPS proposent tous du tracking, Jamin élude la question comme si il ne comprenait pas ce mot.
16:00
artefact$ : l’ambassadeur de Russie aurait offert un million de $ à Paul et Mario mais seulement après les résultats des analyses de Jamin.
17:00 Jamin dit clairement qu’il faut racheter un maximum d’objets AVANT la publication des analyses.

Compte tenu de ces points on peut penser que la fameuse "révélation" sera repoussée au maximum ;)

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 3 mai 2017

Bonjour adrenochrome, et merci !

Ha si seulement j’avais lu l’article avec l’archéozoologue plus tot ! ;)

Ululeur repenti ? :)

Compte tenu de ces points on peut penser que la fameuse "révélation" sera repoussée au maximum ;)

Je ne suis pas sûre qu’ils vont tant que ça repousser la "révélation" : visiblement Maussan prépare un remake de sa conférence "Be Witness", pour laquelle il avait vendu 6 à 7000 places entre 50 et 100 $, plus je ne sais combien de dizaines de milliers de personnes qui avaient acheté 20 $ le streaming ! Je vois bien une grande messe à la Maussan avec écran géant, hologrammes des ET, défilé de pseudo-scientifiques venant commenter des analyses en réalité totalement inconclusives etc. Et Thierry Jamin, tout fier d’être présenté par Maussan comme "archéologues", ayant enfin atteint la notoriété dont il rêve depuis des années :)

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
adrenochrome - le 4 mai 2017

Ululeur repenti ? :)

Non quand même pas -la pauvre excuse ;) -

Je suis tombé par hasard sur une des toutes premières informations mentionnant ces objets. Alors dans mon quotidien je suis plutôt ultra-sceptique(dans mon boulot de développeur je préfère même souvent réinventer la roue), j’ai fait la bêtise de me situer à la position indécise du tableau de fin de vidéo d’hygiène mentale (que j’avais pourtant déjà vu en son temps).

Puis je me suis laissé bercer par l’enthousiasme communicatif et la sincérité -qui je pense au tout début n’était pas feinte- du personnage de Jamin que je ne connaissais pas du tout.
Malgré les premiers doutes au moment du crowdfunding alors que des analyses étaient soit disant déjà en cours ou même réalisées et surtout j’avais vu passer des propositions gratuites. Ce qui m’y faisait croire c’était la diversité des objets, leur évidente composition en matériel biologique et surtout le talent de l’artiste qui les a crée : l’humanoïde griffu est bien plus saisissant que les petites poupées.

Bref.... mais au bout d’un moment les doutes s’accumulent : les résultats de certaines analyses sont forcement déjà connus, personne n’a vu le site, pas même Jamin ou Krawix, même les participants au voyage à Nazca n’ont rien vu d’autre que les objets en possession de Jamin et se sont bien abstenus de s’extasier(contrairement aux dires de Jamin).
Le tout accompagné de la dérive ufologique extrémiste (la plupart des commentaires actuels sur les sources sont issus d’illuminés conspirationnistes) qui, elle, ne peut qu’induire un reflex de rejet, le rasoir d’Ockham finit par tomber sans discuter.

Et à la lecture de tes très complets articles, aucune personne saine d’esprit ne peut encore douter.

Dans le même style on a ça avec un millenaire de plus pour la chaîne de tv ;)

Ma préoccupation maintenant ce serait plutôt de me demander si les autorités vont finir par intervenir pour empêcher ces gens de faire l’argent en profanant des restes humains ou peut être même en massacrant des animaux.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 4 mai 2017

Merci pour le lien vers la vidéo du dragon, je ne connaissais pas :D

Oui, c’est l’élément le plus insupportable de cette histoire, la possibilité que des restes humains aient été utilisés pour fabriquer ces fakes :(

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 5 mai 2017

Irna,

Ululeur contributeur au projet de l’institut Inkari, j’ai lu vos articles avec curiosité et attention car ils sont régulièrement mentionnés sur le forum privé de l’Alien project. Je précise que le don devait, dans mon esprit, permettre de lever le mystère autour de cette histoire de momies péruviennes de créatures « inconnues », fake inclus, ceci sans être un adepte raélien de Thierry Jamin. Je ne suis pas non plus un théoricien du complot, un chantre de l’ésotérisme, un ufologue ou je ne sais quoi…

Je reconnais l’effort, le temps que vous avez passé à étudier, compiler, analyser, documenter et écrire vos textes dans une logique bien structurée, argumentée avec une plume agréable à lire, qui plus est. Le tout dans une démarche rationnelle et scientifique. Cependant, il est regrettable que vous ayez vite cédé à la facilité narrative et à la perte d’objectivité dans vos deux derniers articles avec, visiblement, le concours d’un informateur indélicat ayant accès aux forums privés du site « Alien project » et qui collectionne sournoisement des pépites à l’aide de captures d’écran. J’y reviendrai.

A la lecture de vos articles sur les momies de Nazca, je retiens une tonalité extrêmement critique et sévère, une ligne éditoriale essentiellement orientée à charge qui laisse peu de place au doute, à l’évocation de pistes alternatives alors que vous n’avez pas, entre les mains, tous les éléments de ce dossier, que certaines pièces sont tronquées, incomplètes et que des analyses majeures sont toujours en cours (ADN, carbone 14, radiographies...) ou seront lancées prochainement (les métaux des implants).

A force de vouloir démontrer les travers dans la carrière professionnelle de monsieur Jamin dans le long préambule que constitue le premier article de votre série, vous le crucifiez littérairement sur le Golgotha des intentions et des pratiques peu louables. Le chemin de croix frise le règlement de compte. Pourtant les objectifs de l’ Alien project sont, somme toute, modestes. Vous avez lu trop rapidement l’énoncé de votre sujet de dissertation, en conséquence, une partie notable de votre développement est... hors-sujet.

En effet, le but n’est pas de mener des fouilles archéologiques (avec ou sans excavations) mais de dévoiler l’existence d’un site apparemment insolite découvert par un pilleur de tombes. Thierry Jamin qui a eu vent de l’affaire essaie de réunir un faisceau suffisant de preuves (financées notamment grâce à la plateforme de crowdfunding Ulule) pour vérifier la véracité des momies, de certains objets tout en écartant la possibilité d’un fake ou l’étouffement de la découverte du fait de sa nature singulière et, disons, controversée (extraterrestre, hybridation et ufologie en filigrane…cela fait beaucoup pour la fosse sceptique).
Il ne s’agit donc pas de fouilles mais d’une démarche méthodique pour tirer au clair les ficelles de cette histoire, de prime abord, hors du commun. Pour ce faire, il emploie une méthode à caractère scientifique mais pas dans le cadre d’une mission de l’état péruvien puisque la découverte provient d’un huaquero, un pilleur de tombes qui, pour nourrir sa famille, en a fait son métier. Pas de collusion ou de coopération entre eux, juste des accords verbaux afin d’éviter le dispersement du matériel trouvé au cours d’une activité que l’on doit réprouver mais qui a une réalité économique dans un pays touché par la pauvreté et avec laquelle il faut bien composer.

Monsieur Jamin a reconnu initialement que le nom du projet n’était pas le meilleur mais qu’il avait le mérite d’être facilement compréhensible dans de nombreuses langues (un peu aguicheur et un peu plus que subliminal, sans doute). Par ailleurs, il emploie régulièrement le conditionnel dans ses intervenions et entretiens filmées tout en faisant part de ses intuitions personnelles avec enthousiasme. Enthousiasme communicatif que vous décryptez comme un moyen de galvaniser et de fédérer ses troupes décérébrées et aveuglées par leurs croyances et tenues en haleine par ses prêches habiles. Il l’a pourtant dit et répété qu’il s’agit peut-être d’une supercherie ou d’une découverte archéologique extraordinaire. Si c’est un fake avéré, il sera le premier à dénoncer la fraude intellectuelle et matérielle sans mâcher ses mots d’autant qu’il en fera les frais au premier chef en cas de trucage ou de tentative d’escroquerie. Imaginez le préjudice sur sa carrière...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 5 mai 2017

Dans le cadre ainsi posé, était il opportun d’aborder les revenus de l’intéressé dans votre démonstration de fraude archéologique lorsqu’il n’existe pas de conflit d’intérêt ? Tant que monsieur Jamin ne vend pas des momies de Nazca sous cape ou n’est pas le gérant d’une boutique de souvenirs momifiés ayant pignon sur rue, l’utilisation de cet argument très intrusif n’était pas pertinent et insinuait même un renflouement des « caisses » par cette manne tombée du ciel. Il me semble que vous outrepassez dangereusement votre périmètre d’autorité en faisant cela. Devez vous produire une déclaration de revenu pour exercer votre activité au grand jour ? Je ne le crois pas.

Je ne vois rien de répréhensible non plus dans le fait de réaliser a posteriori un documentaire et un livre sur les coulisses de cette histoire rocambolesque si elle se révèle véridique ou montée de toute pièce. Vous y voyez des produits dérivés programmés pour faire du fric… En poursuivant la lecture de votre développement, j’ai cru que vous alliez aussi vous questionner et réclamer son casier judiciaire ou usez d’autres ragots pour achever sa biographie au vitriol.

Par ailleurs, l’intervention anonyme d’une archéozoologue était certes une excellente idée mais pourquoi publier une interprétation des radiographies à partir de documents de mauvaise qualité ? Un spécialiste dédit aisément un autre en la matière car ces documents ne sont pas toujours aisés à interpréter. En outre, l’anonymat de cet expert ne permet pas de vérifier ses états de service, son expérience, voire ses travaux académiques, son rang d’auteur dans ses publications...
Vous pointez les faiblesses bibliographiques lorsqu’elles vous arrangent...

Les deux chirurgiens et le spécialiste des maladies osseuses qui s’expriment sur Albert dans une vidéo ne sont peut-être pas versés dans l’art des momies précolombiennes comme vous semblez l’être mais vous minorez trop leur témoignage. Ces professionnels de santé ont passé plusieurs heures à étudier le sujet. Le fake grossier n’aurait-il pas été « flairé » par un défaut suspect surtout si des ossement humains se mêlent si manifestement à des ossements d’animaux... Vous vous fondez sur un laps vidéo d’une poignée de minutes pour étayer vos propos alors que la version longue dure près de trois heures… En outre, un médecin et deux radiologues se sont également penchés sur la momie d’Albert dans une seconde vidéo. Le court document n’est qu’un extrait d’un plus long métrage. Six contre un, le rapport n’est pas en faveur de votre intervenante qui n’a pas ausculté directement la momie ou tenu des radiographies nettes au bout des doigts…

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 5 mai 2017

Partie 3

Monsieur Jamin a bien précisé que les informations ne seraient pas livrées à la sagacité d’autrui avant une conférence de presse annonçant les résultats des investigations alors pourquoi lui reprocher à renforts de soupçons lorsque les conditions d’accès à la totalité des pièces du dossier étaient connues dès le départ ? L’Alien project n’est pas, dans sa première partie du moins, un projet collaboratif en ligne.
De même, je peux comprendre votre impatience pour jauger les preuves et nourrir vos rubriques mais des accords ont été passés entre média dont le National Geographic (un peu plus consistant que Picsou magazine) qui investissent des poignées de gros dollars dans cette histoire.

Les analyses ADN ou le carbone 14 sont des opérations coûteuses mais dans un domaine ou la thématique extraterrestre fait souvent ricaner, le choix de passer à des tests plus radicaux était compréhensible en vue d’aborder une conférence de presse avec plus qu’un récit de voleur de trésors patrimoniaux pour sustenter une audience avide de preuves tangibles. Il a peut être sauté une étape à vos yeux en ne consultant pas d’autres disciplines mais je ne suis pas certain qu’à Cuzco, toute la palette de spécialistes souhaités sont sous la main comme à Paris ou à Londres et prête à s’investir à titre gracieux dans une étude approfondie (l’institut Inkari est une ONG pas une filiale de la banque BNP) … En outre Mario, le huaquero était près à vendre au plus offrant momies et objets, il fallait donc privilégier la sauvegarde des artefacts en cherchant des mécènes pour sauvegarder ce qui pouvait l’être. Le réflexe était noble, la démarche inspirée.
Rappelons aussi que si les analyses ont pris du retard et décalent d’autant la révélation des résultats, c’est à cause des procédures douanières à respecter avant d’acheminer légalement le matériel biologique à l’étranger et non pas dans un dessein de procrastination malhonnête.

Une analyse des objets de Paul par spectroscopie infrarouge ne sont pas recevables sous cette forme édulcorée comme preuve d’un montage global. Paul est le membre farfelu d’une secte qui s’est illustré dans des mises en scènes risibles. Nous sommes peut-être face à la réalité dont vous donnez une interprétation ou face à une tromperie d’un homme aigri, ou encore devant un faux positif où nous serions tous dupés par la base de signatures chimiques de cet appareil dont on ne connaît pas non plus l’étalonnage et l’état de bon fonctionnement. Nous savons au moins qu’un trafic de drogues illicites n’étaient pas l’objet de la fabrication de ces momies. Ouf !

Les attaques provenant du forum privé relatées dans « la momie nommée Irna » sont des copies d’écran d’une infime proportion des échanges. Le forum réunit une communauté hétérogène qui ne fait pas naïvement corps avec un pseudo gourou ou son principal animateur bénévole, monsieur Bonnet. Des avis divergents, des dissonances, des doutes se font aussi entendre dans cet espace qui rassemble des gens de tous les horizons et même une « taupe ». Il en résulte que votre blog se transforme peu à peu en Gala ou en Voici de l’archéologie people à l’affût de tout ce qui croustille..

D’autres forums qui traitent de sujets aux antipodes réagissent aussi avec véhémence aux attaques extérieures sur leur thème de prédilection et c’est souvent le fruit d’une minorité active de passionnés. Je dirais plutôt que c’est de bonne guerre ! Ce n’est pas un forum parrainé par l’académie des sciences alors à quoi bon reprendre des morceaux choisis, des répliques à la volée d’anonymes non qualifiés qui ne peuvent que s’en remettre aux supputations, aux intuitions dans des réponses souvent rapides et parfois des éructations plus ou moins inspirées face au verbiage des détracteurs et contradicteurs ? Un extrait hors du contexte global jette l’opprobre sur le travail de fond dont vous critiquez les méthodes et les outils. Vous devriez vous y cantonner et relativiser le reste, qui est anecdotique et cousu de subjectivité. L’idée de nommer un artefact en référence à votre blog est partie d’une simple blague dans quelques échanges parmi les 190 sujets ouverts sur ce forum…

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 5 mai 2017

Partie 4
Merci de commencer la lecture par les 3 premiers textes postés plus bas - Le morcellement est imposé par les limites du nombre de caractères autorisés. Désolé !

*****

Il est prématuré, à mon sens, d’orienter vos articles vers la fraude archéologique contemporaine sur toute la ligne. Le vrai côtoie peut-être le faux ou la reconstitution d’époque. Entre la bonne foi des uns, la mystification, le délire et la jalousie des autres, trop de fils restent à démêler.

Même si l’épilogue prouve que nous sommes face à un canular élaboré d’un taxidermiste fan d’archéo-ufologie, l’histoire mérite d’être rapportée et ses auteurs conspués. En fait, vous menez une croisade où vous vous ensablez dans les bons mots et la raillerie le nez collé dans votre clavier. Considérez que Thierry Jamin n’est qu’un simple intermédiaire. La science dûment mandatée prendra naturellement le relais si des investigations de terrain doivent être menées.

Par ailleurs, vous ne prenez pas suffisamment en compte :
- les éléments qui questionnent dans le contexte historique et archéologique régional pouvant favoriser de grandes surprises (les géoglyphes de Nazca, les crânes allongés dans la civilisation Paracas...)
- le huaquero, protagoniste clé, a jusqu’à présent produit les artefacts qui étayent ses dires. Il a bien d’autres choses dans sa besace. Soyez donc patiente comme nous. Il fait du business et ce n’est pas un thésard qui prépare méticuleusement une publication académique.

A votre décharge, j’ajoute que la dimension passionnelle d’un sujet comme celui là, à la confluence de multiples disciplines en sciences exactes et en sciences sociales, est un défi pour la glorieuse rationalité scientifique lorsque celle-ci est érigée en générateur de vérité sacrée.
Enfin, force est de constater, que cette dernière rationalité peut devenir condescendante, à distance, dans le confort moqueur de son fauteuil et trop sûre de son fait à partir d’éléments pauvres, fardés ou incomplets. La preuve partielle avancée par la cible placée sous le feu de la critique devient alors une contre preuve partiale et la contre preuve partiale des autres contradicteurs (Paul & Co) est trop vite assimilée et employée comme argument à charge, en apparence solide, avec la même ferveur bornée décriée chez ses soit disant "adversaires"…
Je vous invite à plus de nuances, de neutralité et, peut-être, moins d’assurance ou d’arrogance dans vos atours de justicière qui prépare une grillade sur le bûcher.

Ni noir ni blanc, l’alien project est gris...

Un Ululeur contributeur

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 5 mai 2017

Bonjour Anti-sceptique,

Merci pour ce long message posé qui, malgré quelques jolies attaques plus ou moins feutrées – mais c’est de bonne guerre – change agréablement des invectives et de l’absence d’argumentation habituelles chez les partisans de M. Jamin. Je suis un peu trop fatiguée ce soir pour y répondre, et votre bel effort méritant mieux qu’une réponse bâclée, je vous prie de m’excuser si je remets cette réponse à demain !

Cordialement, Irna

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Armand Cadi - le 6 mai 2017

Ai-je la berlue ? Il me semble avoir vu une réponse disparaître et être remplacée par une promesse de réponse. Ce doit être l’âge qui me joue des tours.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 6 mai 2017

Probablement, parce que je n’ai pas encore eu le temps de faire ma réponse :)
J’espère pouvoir y arriver ce soir, sinon tant pis, ça sera demain !

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 7 mai 2017

Réponse à Anti-sceptique :

Bonsoir Anti-sceptique – joli nom, mais il n’était peut-être pas indispensable de faire coup double avec la « fosse sceptique » :D

Vous m’excuserez de ne pas reprendre en citation la totalité de votre commentaire, il est bien long et il y a quelques redondances, sans compter quelques opinions tout à fait subjectives que je ne commenterai pas ; je me limiterai à l’essentiel et à ce qui est de préférence factuel.

A la lecture de vos articles sur les momies de Nazca, je retiens une tonalité extrêmement critique et sévère, une ligne éditoriale essentiellement orientée à charge qui laisse peu de place au doute, à l’évocation de pistes alternatives alors que vous n’avez pas, entre les mains, tous les éléments de ce dossier, que certaines pièces sont tronquées, incomplètes et que des analyses majeures sont toujours en cours (ADN, carbone 14, radiographies...) ou seront lancées prochainement (les métaux des implants).

Sur les pistes alternatives, j’en évoque quelques unes à la fin de mon premier article ; par contre je réfute l’idée qu’il serait nécessaire de faire preuve d’un faux « équilibre » ou d’une fausse neutralité entre les différentes hypothèses : certaines sont plus probables que d’autres, et dans l’attente d’éléments solides il est plus logique et plus raisonnable de les privilégier. Vous aurez remarqué que, n’ayant pas, comme vous le dites « tous les éléments en main », je me garde bien pour le moment de trancher et de conclure définitivement, tout en considérant l’hypothèse du fake plus probable que les autres. Et si je n’ai pas tous les éléments en main, c’est parce que, pour le moment, on est obligés d’évaluer cette affaire à partir de ce que Thierry Jamin a communiqué... c’est-à-dire rien ! Aucune publication, aucun résultat d’analyse, aucun document de qualité évaluable par les spécialistes – je ne compte pas des photos, quelques vidéos, et quelques extraits d’interviews qui peuvent être soigneusement orientés comme des documents de qualité. Rien n’obligeait M. Jamin à communiquer sur cette affaire avant d’avoir un peu plus d’éléments (j’y reviendrai) ; s’il choisit de communiquer ainsi, en ne mettant pas à disposition d’éléments plus solides, il ne faut pas s’étonner qu’on pointe la faiblesse de ces éléments...

A force de vouloir démontrer les travers dans la carrière professionnelle de monsieur Jamin dans le long préambule que constitue le premier article de votre série, vous le crucifiez littérairement sur le Golgotha des intentions et des pratiques peu louables. Le chemin de croix frise le règlement de compte. Pourtant les objectifs de l’ Alien project sont, somme toute, modestes. Vous avez lu trop rapidement l’énoncé de votre sujet de dissertation, en conséquence, une partie notable de votre développement est... hors-sujet.
En effet, le but n’est pas de mener des fouilles archéologiques (avec ou sans excavations) mais de dévoiler l’existence d’un site apparemment insolite découvert par un pilleur de tombes.

Il semble que vous n’ayez pas compris l’intérêt de cette présentation détaillée de M. Jamin ; or elle était essentielle :
- toute l’affaire repose uniquement sur sa parole : l’existence d’un huaquero nommé Mario, d’un site dans le désert de Nazca, de la « preuve irréfutable » qu’il annonce avoir acquise ces derniers jours etc. Il est donc légitime de se pencher sur son parcours pour essayer d’évaluer sa fiabilité. Le fait par exemple qu’il n’ait jamais fait aucune publication scientifique nous indique que nous n’avons pas affaire à un scientifique et que son travail n’a jamais été évalué par les pairs ; le fait qu’il reprenne, année après année, au mot près, la même antienne sur ses « décisives campagnes » et « découvertes imminentes », nous indique un certain modus operandi, et il est légitime de se poser la question de la comparaison avec son opération actuelle ; etc.
- M. Jamin et ses partisans jouent volontiers de l’aura que procure le terme « archéologue » ; si M. Jamin lui-même est aujourd’hui plus prudent qu’il y a quelques années, il se laisse toujours présenter comme archéologue par ses fans, mais aussi par la presse ou par Jaime Maussan dans ses émissions, ce qui permet, dans l’esprit de ces gens, de renforcer sa crédibilité.
Donc le fait qu’il ne s’agisse pas ici à proprement parler de fouilles archéologiques ne rend absolument pas mon article hors sujet.

Il ne s’agit donc pas de fouilles mais d’une démarche méthodique pour tirer au clair les ficelles de cette histoire, de prime abord, hors du commun. Pour ce faire, il emploie une méthode à caractère scientifique mais pas dans le cadre d’une mission de l’état péruvien

Là vous me permettrez d’être en total désaccord avec votre position, et cela n’a rien à voir avec l’état péruvien ni avec les pauvres huaqueros obligés de piller des tombes pour nourrir leur famille : sa démarche n’est ni méthodique, ni scientifique. Une démarche scientifique et méthodique ne consiste pas à
- annoncer une découverte sur les réseaux sociaux et sites « alternatifs » (le mot est gentil, j’en ai quelques autres qui me viennent à l’esprit) spécialisés dans la diffusion de fakes et d’hypothèses pseudoscientifiques, sans avoir vérifié quoi que ce soit
- demander de l’argent pour réaliser des analyses complexes et probablement non conclusives (s’il s’agit de momies composites, il peut y avoir réutilisation de matériaux anciens, auquel cas le C14 ne pourra rien prouver ; et de matériaux humains anciens, auquel cas on peut avoir suffisamment d’ADN dégradé pour que « l’ADN inconnu » permette toutes les hypothèses y compris les plus farfelues) avant d’avoir réalisé les études basiques
- s’associer à des menteurs connus (Brien Foerster, Jaime Maussan) qui vivent depuis des années de fakes...

La démarche scientifique et méthodique aurait consisté au contraire à chercher d’abord à vérifier et éliminer toute possibilité de fake, et c’était possible par des moyens simples :
- soumettre les radios à de vrais spécialistes, en l’occurence des ostéologues et des zoologues, ayant de préférence une expérience en archéologie
- analyser au microscope et au spectromètre le maximum de matériaux composant les « momies », de façon à s’assurer qu’aucun de ces matériaux ne pouvait être synthétique
- et alors seulement, si ces premières études semblaient confirmer l’authenticité des objets, envisager une première série d’analyses plus poussées, y compris de l’ADN ; puis si les résultats de ces premières analyses donnaient des indications intéressantes, chercher une confirmation par une reproduction de ces analyses (d’ailleurs M. Jamin raconte un peu n’importe quoi depuis le début avec son histoire de protocole scientifique qui « imposerait » forcément de faire 3 analyses différentes : croit-il que sur tous les chantiers archéologiques on fait systématiquement toutes les analyses en triple ? On ne multiplie les analyses que si les résultats sont trop imprécis, ou trop inhabituels ou inattendus, comme dans le cas de la structure de la grotte de Bruniquel récemment par exemple. Ici, en imaginant qu’une datation d’un des matériaux d’une momie donne un âge très récent, ou que l’analyse révèle un ADN animal connu dans un des os, croyez-vous qu’il soit très utile de faire 3 analyses différentes ?)

Pas de collusion ou de coopération entre eux, juste des accords verbaux afin d’éviter le dispersement du matériel trouvé

M. Jamin n’a-t-il pas à de multiples reprises parlé d’acheter les objets en question au supposé huaquero ? Voire tous les objets ? A moins que je n’aie pas compris votre phrase, il me semble bien qu’on est là au-delà des simples « accords verbaux »...

Par ailleurs, il emploie régulièrement le conditionnel dans ses intervenions et entretiens filmées tout en faisant part de ses intuitions personnelles avec enthousiasme. Enthousiasme communicatif que vous décryptez comme un moyen de galvaniser et de fédérer ses troupes décérébrées et aveuglées par leurs croyances et tenues en haleine par ses prêches habiles. Il l’a pourtant dit et répété qu’il s’agit peut-être d’une supercherie ou d’une découverte archéologique extraordinaire.

Vous devriez peut-être écouter quelques unes de ses interventions les plus récentes : s’il lui est parfois arrivé effectivement de dire qu’un fake était possible (mais déjà en novembre 2016 il disait aussi « Je peux t’assurer qu’il ne s’agit pas d’une falsification » et parlait d’une histoire « 100 % vraie » - voir les captures d’écran dans mon premier article), cela fait un moment qu’il affirme avoir une certitude et détenir une « preuve absolue » qu’il ne veut pas communiquer.

Imaginez le préjudice sur sa carrière...

De quelle « carrière » parlez-vous ici ?

Dans le cadre ainsi posé, était il opportun d’aborder les revenus de l’intéressé dans votre démonstration de fraude archéologique lorsqu’il n’existe pas de conflit d’intérêt ?

Vous ne trouvez pas intéressant de savoir que M. Jamin sollicite depuis des années les donateurs et les sponsors, et que c’est apparemment cet argent qui le fait vivre, en l’absence d’une autre activité ? Je ne sais pas s’il y a conflit d’intérêt, et vous non plus, à moins que vous ne soyez plus proche de M. Jamin que vous ne le laissez entendre. Quand on demande de l’argent au public, on est tenu à une grande transparence sur l’utilisation de ces fonds. Si M. Jamin est honnête, il publiera un état de toutes les dépenses liées à cette affaire, au moins pour les ululeurs, comme, j’ose l’espérer, il a dû communiquer sur l’utilisation des fonds versés aux différentes expéditions Paititi en direction de ses sponsors et donateurs.

(suite en dessous)

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 7 mai 2017

(suite)

Je ne vois rien de répréhensible non plus dans le fait de réaliser a posteriori un documentaire et un livre sur les coulisses de cette histoire rocambolesque si elle se révèle véridique ou montée de toute pièce. Vous y voyez des produits dérivés programmés pour faire du fric…

Ai-je parlé de répréhensible ? Relisez mon article : j’ai dit à propos de ce livre et de ce film que c’était « bien peu académique ». En soi, il n’y a pas de mal à vouloir se faire de l’argent avec un livre ou un film, quelle pourrait être l’autre raison de le faire ?

Par ailleurs, l’intervention anonyme d’une archéozoologue était certes une excellente idée mais pourquoi publier une interprétation des radiographies à partir de documents de mauvaise qualité ?

Au hasard, parce que M. Jamin a refusé de publier des documents de meilleure qualité ? Et parce qu’il ne semble pas avoir eu l’idée de soumettre ces radiographies à des experts, plutôt qu’à des chirurgiens qui n’ont probablement pas souvent eu l’occasion d’examiner des radios de momies, et encore moins de momies composites ?

En outre, l’anonymat de cet expert ne permet pas de vérifier ses états de service, son expérience, voire ses travaux académiques, son rang d’auteur dans ses publications...

Sur ce point, je vous renvoie à cet article, que vous ne semblez pas avoir lu, et en particulier au paragraphe intitulé « L’anonyme versus les spécialistes », où j’explique qu’un texte argumenté, même anonyme, a toujours plus de valeur que quelques vagues phrases prononcées par des non-spécialistes, même médecins, et auxquelles on ne peut accorder que la valeur de tout argument d’autorité.

Vous vous fondez sur un laps vidéo d’une poignée de minutes pour étayer vos propos alors que la version longue dure près de trois heures… En outre, un médecin et deux radiologues se sont également penchés sur la momie d’Albert dans une seconde vidéo. Le court document n’est qu’un extrait d’un plus long métrage.

Et vous, vous avez vu ces deux « longs métrages » ? si vous me dites que oui, je devrai en déduire que vous êtes Thierry Jamin ou Alain Bonnet :D

Si un jour ces longs métrages sont rendus publics, je pense que « mon intervenante » s’y penchera avec intérêt ; comme c’est une scientifique honnête, soit elle sera convaincue et reconnaîtra son erreur, soit elle sera en désaccord et elle expliquera pourquoi – ce qu’elle pourrait faire encore mieux si M. Jamin téléchargeait sur un quelconque serveur ces fameuses radios...

Ah, et une petite chose : le « médecin » de la seconde vidéo, celui qui s’exprime sur la « symétrie » des doigts, est le Dr Julio Espejo Torres ; à la différence des deux médecins qui s’expriment dans la première vidéos, qui existent et exercent réellement à Cusco, il est impossible de trouver la moindre trace d’un « Dr Julio Espejo Torres » qui serait « spécialiste des os et responsable de la Sécurité Sociale » (c’est ainsi qu’il est présenté par Alien Project). Julio Espejo Torres se présente sur sa page Facebook comme gérant d’une société de courtiers en assurances - autant pour la « Sécurité Sociale » ! Il semble également être membre du Lions Club local, mais on ne voit pas vraiment en quoi ça en ferait un « spécialiste des os »...

Monsieur Jamin a bien précisé que les informations ne seraient pas livrées à la sagacité d’autrui avant une conférence de presse annonçant les résultats des investigations alors pourquoi lui reprocher à renforts de soupçons lorsque les conditions d’accès à la totalité des pièces du dossier étaient connues dès le départ ?

Et bien, disons que ça ne me poserait pas particulièrement de problèmes si M. Jamin n’insistait pas tant sur le fait qu’il s’agirait d’un projet « scientifique ». Je vous renvoie à ce que j’ai déjà écrit plus haut, la science ne se fait pas par conférences de presse, ni par annonces fracassantes sur les réseaux sociaux et les TV ufologiques. C’est ce que fait Jaime Maussan, mais ce n’est pas de la science – et dans le cas de Maussan, ça lui a explosé à la figure dans le cas de sa « grande révélation » qui devait « changer le cours de l’histoire » de Be Witness.

Les analyses ADN ou le carbone 14 sont des opérations coûteuses mais dans un domaine ou la thématique extraterrestre fait souvent ricaner, le choix de passer à des tests plus radicaux était compréhensible en vue d’aborder une conférence de presse avec plus qu’un récit de voleur de trésors patrimoniaux pour sustenter une audience avide de preuves tangibles.

Pas d’accord, voir à nouveau ce que j’ai déjà écrit plus haut sur la démarche que Thierry Jamin aurait pu suivre. Un microscope ça se trouve partout, un spectroscope tous les services de police scientifique en ont, et des spécialistes disposés à accorder un peu de temps pour étudier des radios intéressantes de momies sud-américaines ça se trouve. Encore une fois il aurait pu mettre ses radios sur un serveur, et envoyer le lien à des dizaines de spécialistes (sans parler d’extraterrestres s’il avait peur de ne pas être pris au sérieux), il s’en serait forcément trouvé quelques uns pour lui donner une opinion. Il aurait pu aussi proposer à l’archéozoologue qui a écrit sur mon site de lui envoyer les radios, pour lui permettre de faire une vraie analyse ; au lieu de cela il a totalement ignoré son opinion... et il est aujourd’hui forcé d’admettre que au moins certaines des « momies » sont composites, après avoir soutenu longtemps contre toute évidence qu’elles étaient tout à fait authentiques...

Une analyse des objets de Paul par spectroscopie infrarouge ne sont pas recevables sous cette forme édulcorée comme preuve d’un montage global. Paul est le membre farfelu d’une secte qui s’est illustré dans des mises en scènes risibles. Nous sommes peut-être face à la réalité dont vous donnez une interprétation ou face à une tromperie d’un homme aigri, ou encore devant un faux positif où nous serions tous dupés par la base de signatures chimiques de cet appareil dont on ne connaît pas non plus l’étalonnage et l’état de bon fonctionnement. Nous savons au moins qu’un trafic de drogues illicites n’étaient pas l’objet de la fabrication de ces momies. Ouf !

Je vous renvoie à ce commentaire qui évoque cette même question. Encore une fois bien évidemment « Paul » n’est pas un personnage digne de confiance, et sa vidéo n’est pas une preuve. Thierry Jamin pourrait y répondre très facilement : pourquoi ne fait-il pas la même analyse ? Si Paul a trouvé un spectroscope, il doit bien pouvoir en trouver un aussi ! Une analyse spectroscopique, avec publication des résultats, de divers échantillons de l’intérieur et de la surface des momies, pourrait être décisive ! Je serais curieuse par exemple de connaître la composition de la substance vaguement cristalline blanche qui apparaît à l’intérieur de certaines mains...

Les attaques provenant du forum privé relatées dans « la momie nommée Irna » sont des copies d’écran d’une infime proportion des échanges. Le forum réunit une communauté hétérogène qui ne fait pas naïvement corps avec un pseudo gourou ou son principal animateur bénévole, monsieur Bonnet. Des avis divergents, des dissonances, des doutes se font aussi entendre dans cet espace qui rassemble des gens de tous les horizons et même une « taupe ». Il en résulte que votre blog se transforme peu à peu en Gala ou en Voici de l’archéologie people à l’affût de tout ce qui croustille..

Si j’avais voulu faire de la « pseudo-archéologie people », croyez bien que j’aurais de quoi :)
Je n’ai publié que ce petit échantillon, et je pense en rester là ; ce que j’ai vu des échanges du forum par les extraits que ma « taupe » (qui est semble-t-il un ululeur curieux mais doué d’un solide esprit critique) m’a envoyés ne m’a pas paru bien passionnant, pour tout dire. Mais je tenais quand même à publier ces quelques extraits, d’une part parce que l’histoire de la « momie Irna » m’a beaucoup fait rire – j’aurais adoré que le projet aille à terme – et d’autre part parce que, selon ma « taupe », ces extraits sont assez représentatifs du niveau de l’argumentation des participants qui s’expriment, avec en plus pour certains le refus même d’aller lire ce que disent les critiques, ce qui n’est jamais bon signe. Certains pourraient dire qu’on a les followers qu’on mérite :D

Il est prématuré, à mon sens, d’orienter vos articles vers la fraude archéologique contemporaine sur toute la ligne. Le vrai côtoie peut-être le faux ou la reconstitution d’époque. Entre la bonne foi des uns, la mystification, le délire et la jalousie des autres, trop de fils restent à démêler.

Mais il n’est pas prématuré de s’orienter vers l’hypothèse extraterrestre ? Deux poids deux mesures...
Pour ce qui est de la « reconstitution d’époque », j’ai évoqué à plusieurs reprises – et avant Thierry Jamin – le cas des techniques de momification curieuses des Chinchorros ; l’hypothèse n’est bien sûr pas à exclure totalement, mais elle est loin d’être la plus probable, pour diverses raisons dont celles évoquées dans l’article ci-dessus.

Je passe sur la fin de votre commentaire qui tombe dans le pathos inutile avec ces accusations de dogmatisme et de chasse aux sorcières, et vous invite à relire mes articles en essayant de mettre de côté votre subjectivité. Et je vous invite également à voir ou revoir la conclusion de la vidéo d’Hygiène Mentale sur l’affaire des « diapositives de Roswell » à partir de 24:05 : https://youtu.be/oniJv4raglM?t=1446 avec une réflexion sur « la position la plus sage » à adopter dans une affaire de ce type, tant qu’on n’a aucune preuve...

Cordialement, Irna

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
PhD Smith - le 7 mai 2017

Hmm ! Ça faisait longtemps que je n’étais pas intervenu.

A Anti-sceptique, si j’étais TJ je me poserais des questions. D’abord, qui pourrait acheter ces horreurs ? Des acheteurs étrangers ? Posséder ces "momies" tomberaient sous le coup des lois internationales des trafics d’oeuvre d’art et ensuite, il y a eu des faux dans l’histoire : l’homme de Piltdown exempli gratia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_Piltdown

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 12 mai 2017

PhD Smith,

Que ce soit des têtes ratatinées ou des momies horrifiques, le trafic de trésors patrimoniaux est, hélas, florissant. L’hydre Daesh en fait même une de ses sources de financement. Les trafiquants enfreignent les lois nationales et internationales et n’ont que faire des destinataires pourvu qu’ils payent comptant.
Il y a des faux dans l’histoire, bien entendu. L’Alien project a justement pour but de vérifier la nature des artefacts et de les dater.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irno - le 9 mai 2017

...mes chers amis zitisceptiques,

Je vous suggère d’attendre les résultats des analyses, avant de juger définitivement ce cas.

Ne perdez donc pas votre temps en palabre inutile, soyez vivant et ouvert d’esprit.

Take a deep breath Irna, c’est le souffle de la vérité.

ton Irno.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 9 mai 2017

Dédicace spéciale à tous ceux qui se croient plus "ouverts d’esprit" que les autres :D
https://www.youtube.com/watch?v=T69TOuqaqXI&feature=youtu.be

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 10 mai 2017

En attendant les résultats des analyses j’aimerais que votre ami Thierry Jamin, archéologue, nous présente les divers artefacts en pierre comme étant authentiques ....

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 11 mai 2017

Cher ami Irno

On ne fait que ça : attendre. Mais à force, c’est devenu une saga, ça commence à s’étioler et devenir lassant...

En outre, si au bout de cette saga, qui nous laisse entendre l’existence des ET à travers ces artefacts (pour moi,des artefacts donc, pas de cadavres ET...nuance !) cela est déjà est plus que probable, ça n’est pas un scoop. Si c’est pour à la fin nous dire : "je vous l’avais dit au départ, qu’on va savoir ce que c’est après les analyses...les analyses disent qu’ils n’ont rien d’ET, nous voilà fixés, merci de votre collaboration" Donc voilà, si au bout, ce résultat, qui, pour moi, est évident et gros comme un camion, les contributeurs n’auront pas à râler ni la ramener.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 13 mai 2017

Camilo Moreno,

Vous auriez pu dire aussi « gros comme un vaisseau spatiale ». Terrestre ou extraterrestre ? Eh bien, nous verrons bien...
Si vous ne lisez que les articles de ce site sur cette affaire, je conçois très bien que vous vous forgiez une opinion négative puisque le scepticisme suinte du sol au plafond au point de saturer l’atmosphère et de contaminer le lecteur. J’aurais peut-être partagé cette conviction profonde en lisant ces colonnes. Il s’avère que je vis cette histoire de l’intérieur avec assiduité. J’ai suffisamment de recul pour dire que son traitement est biaisé, très orienté par un filtre unique.
Tout est question de prisme et non pas d’ouverture d’esprit. Par analogie, je dirais que le scepticisme n’est qu’une longueur d’onde parmi un ensemble plus vaste de rayonnements dans le spectre électromagnétique. D’autres fréquences vous permettraient de considérer cette histoire sous un autre jour en attendant le dénouement...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 10 mai 2017

Bonjour à tous . On parle beaucoup des momies mais bien peu des artefacts trouvés sur le site. J’ai vu quelques photos, de piètre qualité, qui présentent une série de têtes alienoïdes des "soucoupes volantes" et autres étrangetés ... En tant qu’amateur d’art précolombien et pour avoir résidé au Mexique il m’étonne que personne ne se soit insurgé contre ces véritables insultes à l’art précolombien. Indiana Jones lui même se poufferait de rire à la vue de ces ridicules artefacts ! Que ces objets sortent de l’école maternelle de Nazca je veux bien le croire !!! Mais pour le reste ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 10 mai 2017

Bonsoir Fabsab,

sur cette page de Paul/krawix999, vers le bas de la page, il y a une jolie collection de cailloux, et une autre "d’artefacts", dont des imitations de la fameuse "pierre de Roswell" et des "dinosaures d’Acambaro" :D

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 10 mai 2017

Edifiant !!! Merci Irna, pour m’avoir donné accès à ces images plus grands formats. Il s’agit, comme je le savais, de faux grossiers qui ne sont même pas au niveau de l’artisanat du cru. Aucune personne au monde possédant ne serait-ce que de petites notions d’archéologie ne donnerait crédit à ces enfantillages burlesques. Je comprend mieux pourquoi le sujet est occulté par alien project ... Par contre on nous assure que les momies trouvées avec ces artefacts fabriqués par le comique troupier du village sont 100% authentiques ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 11 mai 2017

Cher ami Fabsab

Mr Jamin le dit lui-même qu’il n’est pas archéologue, mais "’pratique l’archéologie" (sic), il est peut-être compétent dans ce domaine, mais le fait de ne pas avoir de diplôme en archéologie lui ferme beaucoup de portes...dommage

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 12 mai 2017

Fabsab,

Je m’adresse à vous, spécialiste de l’art minéral précolombien d’égal à égal puisque je suis moi-même spécialiste des boites de camembert normand.
Je vois pour ma part des pierres dont on ne connaît pas l’origine : Inca, Huari, Paracas,... ou des galets ramassés sur la plage par le huaquero avec ses enfants.

Ce sont des représentations un peu naïves, empoussiérées. Je ne fais aucun parallèle avec la tête alienoïde et les formes qui évoquent vaguement une soucoupe volante à la David Vincent (celui de la série TV américaine « les envahisseurs ») car cela pourrait être tout autre chose.

Les pierres n’ont pas encore fait l’objet d’une expertise à ma connaissance. Vous devriez vous mettre sur les rangs...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 12 mai 2017

Vous parlez des artefacts présentés "no comment" dans une vidéo par Thierry Jamin ? Ces objets fabriqués au Mexique par les indiens Maussanos dans les sous-sols de Televisa, patine croûte de camembert séché mélangé à la bave de Half ? Auquel cas j’attend avec une impatience non feinte les résultats d’expertise, ou bien vos résultats via vos experts ?

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 12 mai 2017

Fabsab,

« Nous », Ululeurs de l’Alien project, avons une conscience sociale très développée et faisons marcher le commerce locale, entre les huaqueros malchanceux qui tombent sur des artefacts dont ils ne savent que faire et les échoppes où leurs femmes fabriquent, sous la brise des ventilateurs, des souvenirs en pierre pour les gogos.

Pour l’analyse des pierres par des experts, « nous » n’avons pas encore décidé qui sera missionné. « Nous » hésitons encore entre le Dr Strange ou le Dr Jekyll… à moins qu’un talentueux challenger se fasse connaître prochainement.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 12 mai 2017

Anti-sceptique tu perds ton sang froid, de reptilien j’imagine ... Un de vos Docteurs, apparaissant dans une nouvelle vidéo, décoré, entre autre, du "mérite archéologique de Tchapacatahuac nord-est" ne pourra émettre qu’un avis, une opinion, laquelle j’en suis certain sera 100% positive quant à la véracité des objets. Pour authentifier un artefact archéologique en pierre il y a des laboratoires qui font des analyses de surface par micro-analyse :
http://www.res-artes.com/materiaux/roches-et-mineraux/
S’agissant d’une découverte capitale, c’est le minimum que vous puissiez faire, c’est même ce que vous auriez du faire dès le début de l’affaire, le coût de l’opération aurait été singulièrement moins élevé et permis de passer, ou non, à la suite. Au lieu de cela, vous autres, ululeurs très socialement développés, avez investi des sommes importantes pour ce qui n’aurait du être que la deuxième étape de l’investigation, éventuellement ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 12 mai 2017

Fabsab

Nan… Je thermorégule. Vous vous adressez à moi comme si je travaillais dans le bureau ovale de l’équipe Alien project et que j’étais son ambassadeur sur terre. Je me suis contenté de mettre trois sous dans l’opération de crowdfounding et mes écrits ici n’engagent que moi.
La somme recueillie visait prioritairement des analyses concernant des corps et des organes momifiés. Votre suggestion est bonne assurément mais je ne sais pas du tout ce qui est prévu pour les objets en pierre taillée.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Armand Cadi - le 10 mai 2017

Aucun jugement définitif néanmoins au vu des pièces présentées la vraisemblance, la méthodologie et le bon sens ne semblent pas de mise dans cet "Alien Project".

Même certains non-sceptiques sont effarés par le grotesque de la situation.
Ces objets sont moches, mais ceux de Glozel l’étaient aussi.
Une autre constante de ces deux affaires : vouloir changer le cours de l’Histoire.
Thierry Jamin est aussi sympathique qu’Emile Fradin mais c’est loin d’être suffisant pour étayer un dossier. Pour le moment tout le dessert. Nous attendons la suite.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 10 mai 2017

Moches, dans le cas de Glozel si vous voulez, mais les objets en pierre de Thierry Jamin sont franchement grotesques ! J’ai visionné une vidéo dans laquelle il présente 4 de ces artefacts sans aucun commentaire, j’aurais bien aimé avoir son avis d’archéologue notoire ... Par ailleurs Jamin se retrouve en présentant ces objets avec les doigts tout blancs ce qui indique qu’il s’agit d’une fausse patine archéologique non solidaire au support pierre. sincèrement j’ai connu des indiens au Mexique qui auraient fait beaucoup mieux ... (je ne parle pas des débiles "figurillas de Ojuelos de Jalisco" ...)

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 10 mai 2017

Irna,

Je suis presque flatté que vous aimiez mon pseudo et ravi de constater que vous n’êtes pas « zhermétique » à l’humour. Votre série d’articles sur les Zitis stimule mon imagination. Merci infiniment...
Par contre, je regrette que mon pathos-gène ou irrite votre rationalité mais la figure de style avait pour seul objectif de vous sensibiliser au fait que l’on peut voir le jour sous d’autres facettes divergentes (ou convergentes d’ailleurs) tout en étant un cartésien non lobotomisé qui ose se dire « ET si ? ».
Je n’ai pas ouvert de PEA en investissant quelques deniers dans l’Alien project. Mon intérêt ne se calcule pas en monnaie péruvienne mais en gros lingots de curiosité. Cette même curiosité a guidé mes pas jusqu’ici et j’ai trouvé, en lisant vos colonnes, qu’il fallait tempérer quelque peu vos propos qui amusent vos lecteurs assidus, avides pour certains de lapidation en place publique. Notez aussi que je ne porte aucun jugement de valeur sur votre « communauté » comme vous avez pu le faire à propos des Ululeurs contributeurs sans trop discriminer. A une exception notable néanmoins, à force d’être sceptique chronique, on n’oublie de laisser une petite lucarne ouverte sur d’autres choses, alors on peut rester un peu bas de plafond et ne pas voir la belle cime des arbres ou la voûte étoilée. Bien entendu, il y a de véritables fraudeurs à la glorieuse science qui en tirent un bénéfice de notoriété et/ou financier. Fort heureusement, des auteurs dont vous faites partie prennent le temps de démolir leurs édifices mystifiés et/ou falsifiés et/ou chimériques et/ou crapuleux…
Vous aimez être factuelle ? Ajoutons aussi qu’une once de bon sens permet également de considérer les faits sous un autre angle et ceci en faisant un simple quart de tour sur sa chaise !

D’abord, je comprends votre frustration de ne pas pouvoir écrire à partir d’un épais dossier de preuves. C’est un postulat que vous avez du mal à accepter et qui dépasse visiblement votre entendement mais c’est le choix initial de l’équipe projet. Là, je ne peux pas lutter contre la raideur cadavérique (Irna, la momie ?) de votre extrême rigueur...
Bien entendu, je suis entièrement d’accord sur le fait qu’il manque de la donnée à ce stade des investigations si bien qu’écrire en long et en large s’avère un exercice un peu vain mais reste un entraînement pour exercer son esprit critique et faire danser ses neurones sur les bribes disponibles en occupant les dimanches de pluie. Croyez bien que les Ululeurs contributeurs dont je suis prennent aussi leur mal en patience et compte les jours sur le calendrier.

N’étant pas expert sur les chapitres concernant les explorations de monsieur Jamin qui précédent notre histoire, je ne peux formuler qu’une seule remarque : il est extrêmement compliqué de mener des expéditions dans la jungle. La jungle amazonienne n’est pas la forêt de Rambouillet. Je vous renvoie aux documentaires diffusés à l’époque sur les chaînes M6 et TF1 où l’on voit le président d’Inkari la machette à la main pour comprendre l’épreuve physique et logistique que cela représente, ce qui peut expliquer les échecs successifs visant à atteindre Paititi (ou un bel amas de rochers recouverts d’un écrin de végétation luxuriante).
Je ne suis pas en mesure de dire si monsieur Jamin peut se prévaloir d’un titre ou pas mais je pense qu’il est fondamentalement un indécrottable optimiste et cela teinte sa communication et ses prises de paroles aux « leitmotivs » qui tendent à vous agacer.

Pour autant, le huaquero, n’est pas un personnage imaginaire. Vous avez quelques vidéos de retard… Son nom a même été cité dans une des émissions de Jaime Maussan qui l’a rencontré en personne.

Quand bien même monsieur Jamin serait un amateur, on peut au moins lui concéder un réflexe de sauvegarde patrimonial et de ne pas avoir conclu d’accord avec des industriels franco-suisses plus préoccupés de récupérer des artefacts dit technologiques que de remettre des momies à l’état péruvien. En outre, il a réussi à convaincre le huaquero de ne pas éparpiller les objets dans des collections privées. Tous les objets acquis avec des fonds de tierces parties (notamment avec l’aide de chaînes de TV nord-américaines) seront remis aux autorités culturelles in fine. C’est un leitmotiv positif que vous omettez de rappeler.
Mario se livre à une occupation professionnelle illégale et il valait mieux que monsieur Jamin soit cet intermédiaire au vue de sa conscience de préservation patrimoniale. Je ne pense pas que Mario pouvait se présenter dans un des bureaux du ministère de la culture péruvien des artefacts sous les bras et le sourire aux lèvres pour s’en débarrasser en obtenant une grassouillette récompense en prime. Le lien qui unit les deux hommes est une relation de confiance basée sur la parole donnée.

Quelles alternatives s’offraient à monsieur Jamin pour communiquer au regard de ce sulfureux sujet si ce n’est les réseaux sociaux et les sites de l’écosystème alternatif en attendant les fameuses preuves ? Il a clairement fait le choix de la propagation virale pour ébruiter le sujet. Pari assurément risqué du fait des connotations de la galaxie ufologique (tout n’est pas ivraie, cependant). Il a le droit de croire dans sa ligne éditoriale mais s’il se vautre le gadin va lui coûter.

Je n’avais jamais entendu parler de Jaime Maussan auparavant. Il semble un acteur incontournable dans le milieu ufologique latino-américain. Je ne suis pas sûr que monsieur Jamin épouse toutes les thèses loufoques de monsieur Maussan. Il a surtout eu une approche pragmatique. Il bénéficie des soutiens que peuvent lui apporter le réseau du mexicain et la caisse de résonance de la chaîne Tercer Mileno pour amplifier le signal… Il a juste été tactique et opportuniste.
Maussan et Brien Foerster, des menteurs patentés ? Je ne sais pas. Je vous laisse la maternité de vos propos. Je dirais, pour ma part, que ce sont des fouineurs qui ont accès parfois à des informations brutes intéressantes mais qui en tirent des conclusions loin d’être, disons..., consensuelles.

La communication est trop précoce car elle devance les résultats selon vous ? Well, il est loin d’être le seul. On reproche souvent à la Nasa de faire trop de communication, du buzz, des effets d’annonce notamment en matière de découverte d’exoplanètes dont l’atmosphère est favorable à l‘émergence de la vie avant la confirmation. Récemment, des chercheurs ont vite émit l’hypothèse que la tombe Toutankhamon, abritait le sarcophage de la reine Néfertiti dans une chambre funéraire secrète sans savoir ce qui se trouve réellement derrière le mur. J’arrête là, je saborde les rêves de certains, et mêmes les miens.

Si si j’ai lu votre article sur l’autorité mais j’ouvre une autre porte. Mon argument parait d’abord statistique ou ressemble à une cote de tiercé (6 contre un) mais reste défavorable à votre intervenante archéozoologue (mais je peux me tromper). Il est lié au fait qu’un chirurgien péruvien doit avoir, j’espère, des bonnes notions sur la bipédie et les mouvements articulés. Cela ne les pas empêcher de concevoir les déplacements de la créature en présence de monsieur Jamin lors du tournage de la séance de quatre heures (et non pas trois, vidéo du 18/03/2017, https://youtu.be/pQoMlOqX-0M, 7ème minutes). Par ailleurs, je comprends que leur conclusion vous laisse affamée. Lorsque vous rendez visite à un médecin spécialiste, à l’issue de l’examen, celui-ci s’exprime en mots simples et compréhensibles sur le mal qui vous affecte. C’est ce qui s’est passé dans cette séquence. Monsieur Jamin qui n’est pas inscrit à l’ordre des médecins a reçu un résumé en des termes épurés. A l’inverse dans le compte rendu écrit des médecins, le plus souvent on n’y comprend pas grand-chose du fait du jargon médical. J’espère que nous aurons cette analyse ou tout au moins la totalité du métrage montrant leur réflexion au cours du long brainstorming. En outre, les médecins ont constaté que muscles, tendons et ligaments formaient des ensembles biologiques cohérents sur les artefacts auscultés.
Enfin, les radiographies des mains ont nécessité un dosage de rayons X adapté et non pas celui réservé d’ordinaire à l’être humain avec un rendu et des contrastes homogènes qui accréditent plutôt la cohérence osseuse globale. Une contre-expertise sera toutefois nécessaire.

Pour ce qui est des références sur les médecins, nous avons certes les noms des intervenants et leurs statuts professionnels mais il manque une affiliation claire… Cela viendra en son temps, je suppose. Vous pourrez ressortir l’intrus… Vous devez être redoutable au jeu des 7 erreurs !

Comprenez aussi que monsieur Jamin n’a pas fait appel aux services de votre propre intervenante archéozoologue au regard de vos textes dithyrambiques et je ne pense pas qu’il lise vos pages non plus. Désolé si cela vous attriste...

Je conçois que tripler les tests est dispendieux et mettrait à plat les budgets alloués à l’archéologie. Je partage votre avis de bonne gestionnaire. Dans le cas présent, s’il s’agit d’une créature hybride (et là, je ne parle pas d’un zorse), il me parait raisonnable de faire un triplé d’analyses dans des laboratoires réputés pour leur sérieux des lors où des avis ont été pris auprès des archéologues qui gravitent autour de l’institut Inkari et d’universitaires brésiliens sur ces étranges reliques.

Je sais que cette réponse va vous faire bondir et cogner au plafond bas mais la démarche est quand même méthodique, au sens qu’il agit avec méthode et non pas de façon désordonnée. Vos préconisations me semblent de bon conseil mais les choix sur le terrain seront explicités le moment venu.
Au fond, si la démarche n’est pas scientifique comme dans le manuel du petit archéologue, d’autres la poursuivrons dans les règles de l’art… Ce qui est important à mes yeux aujourd’hui, c’est davantage l’authenticité des artefacts, la nature et la portée inouïe du site archéologique qu’il faut considérer (s’il existe)

Les justificatifs des dépenses font partie du deal avec les Ululeurs. Je prendrai ma calculette pour les vérifier au centime près. D’autre part, les dons qui font « vivre » l’institut Inkari sont plutôt de l’ordre du micro-financement. Les sponsors ne sont pas Nike ou Coca-Cola. Une collectivité territoriale, quelques entreprises pour des dons de matériel…
Je ne connais pas l’ampleur des dons mais c’est une ONG d’aura plutôt mineure, sans les offenser. Adressez-vous au trésorier pour lever vos éventuels soupçons…
Pour ce qui est du livre et du documentaire maison, ils feront certes de l’argent mais je ne prédis pas un best-seller ou une sortie internationale sur tous les écrans de cinéma et en salles IMAX, d’autres documentaristes s’en chargeront. Les peluches de momies hybrides en produits dérivés ne sont pas promises à un bel avenir auprès des enfants, hélas...

Je ne doute pas que la petite taupe ait le « niveau » à défaut de respecter un engagement de discrétion implicite. Mais à quoi bon se moquer des contributeurs aficionados et par extension touchés les autres (sceptiques y compris) lorsque cela ne donne aucun crédit supplémentaire à ce que vous écrivez de manière étayée. Utiliser en argumentaire des captures d’écran de personnes dont vous ne connaissiez rien du background et qui sont, sans doute, moins instruites que vous l’êtes n’était pas utile. Cela ne fait qu’exacerber les passions entre deux paroisses qu’on ne peut pas réconcilier. La taupe ferait mieux de s’exprimer sur le forum plutôt que glousser de sa suffisante rationalité.

La rationalité dogmatique n’empêche pas le respect des croyances et la présomption d’honnêteté.

Ni blanc ni noir, l’Alien project est gris

Un Ululeur contributeur

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 10 mai 2017

Si j’ai bien compris la chouette hulotte et le contributeur ulule ... Bien étrange que l’on ne puisse faire part de ses opinions sans qu’une sorte de milice privée, à l’affût de toutes critiques qui ne vont pas dans le sens (giratoire) de "l’extraordinaire découverte", intervienne systématiquement et aussi rapidement dans les débats ... Il est même fort comique de constater que vous avez le même comportement que les légendaires Men In Black (que vous aurez sous peu sur le dos ?) !!! Aussi libre à vous de défendre votre gourou mais personnellement rien ni personne ne m’empêchera d’émettre mon opinion négative quant à l’issue extraterrestre de votre histoire, laquelle, par ailleurs, commence à me faire dormir debout ... La prochaine fois demandez à vos huaqueros qu’ils fassent fabriquer des artefacts en pierre un peu plus crédibles car ceux-ci n’ont vraiment rien de précolombien ou d’archéologique ... Ah oui ils ont été fabriqués par une grande main malhabile à 3 doigts par un EBE qui n’avait pas fait l’école des beaux-arts de Sirius B, mais ... c’est bien sûr !

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 10 mai 2017

Bonsoir Anti-sceptique,

à force d’être sceptique chronique, on n’oublie de laisser une petite lucarne ouverte sur d’autres choses, alors on peut rester un peu bas de plafond et ne pas voir la belle cime des arbres ou la voûte étoilée

Vous tombez dans la pensée toute faite qui veut que les sceptiques ne le soient que par manque de curiosité ou fermeture d’esprit... Etre sceptique n’empêche ni de rêver, ni de laisser libre cours à son imagination, ni d’espérer et souhaiter quelque grande découverte. Tous les sceptiques que je connais seraient absolument ravis d’être, pour une fois, convaincus par quelque chose d’extraordinaire - aliens, civilisation atlante ou autre. Mais cela n’impose pas de devoir abaisser les exigences en matière de preuve.

D’abord, je comprends votre frustration de ne pas pouvoir écrire à partir d’un épais dossier de preuves. C’est un postulat que vous avez du mal à accepter et qui dépasse visiblement votre entendement mais c’est le choix initial de l’équipe projet. Là, je ne peux pas lutter contre la raideur cadavérique (Irna, la momie ?) de votre extrême rigueur...

Ce que vous ne semblez pas comprendre, de votre côté, c’est que cette rigueur est tout simplement celle attendue d’une démarche scientifique... or c’est bien M. Jamin qui depuis le début de cette affaire clame à qui veut l’entendre qu’il mène une telle démarche, non ? Vous aurez peut-être remarqué que c’est un peu le leitmotiv de ce blog : les gens et les projets que je critique sont ceux qui prétendent à faire oeuvre scientifique, sans vouloir s’imposer de respecter la rigueur de la démarche scientifique !

Je ne suis pas en mesure de dire si monsieur Jamin peut se prévaloir d’un titre ou pas mais je pense qu’il est fondamentalement un indécrottable optimiste et cela teinte sa communication et ses prises de paroles aux « leitmotivs » qui tendent à vous agacer.

On ne peut nier qu’il a une certaine tendance à vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué :D
Raison de plus d’être très très prudent avec ses affirmations actuelles, non ?

Pour autant, le huaquero, n’est pas un personnage imaginaire. Vous avez quelques vidéos de retard… Son nom a même été cité dans une des émissions de Jaime Maussan qui l’a rencontré en personne.

Il est possible que j’ai raté quelque chose, Maussan parle beaucoup et souvent pour dire pas grand chose. Je ne l’ai entendu citer que le nom "Mario", s’il a donné un autre nom vous serez gentil de bien vouloir m’indiquer dans quelle vidéo parmi les nombreuses et longues disponibles actuellement. Non que la parole de Maussan ait la moindre valeur : vous dites que vous ne le connaissiez pas avant, je vous invite à vous renseigner un peu plus sur lui. Il n’est pas un seul hoax ufologique, depuis 20 ans, qu’il n’ait promu et diffusé sur sa chaîne, et sa réputation est absolument exécrable chez les ufologues sérieux - il y en a !
Ceci dit, je pense qu’il existe effectivement sans doute un personnage réel au pseudo de Mario, mais je n’ai absolument aucune raison de croire à son histoire, d’autant plus que celle-ci ne nous est connue que de seconde main...

Quand bien même monsieur Jamin serait un amateur, on peut au moins lui concéder un réflexe de sauvegarde patrimonial et de ne pas avoir conclu d’accord avec des industriels franco-suisses plus préoccupés de récupérer des artefacts dit technologiques que de remettre des momies à l’état péruvien. En outre, il a réussi à convaincre le huaquero de ne pas éparpiller les objets dans des collections privées. Tous les objets acquis avec des fonds de tierces parties (notamment avec l’aide de chaînes de TV nord-américaines) seront remis aux autorités culturelles in fine. C’est un leitmotiv positif que vous omettez de rappeler.
Mario se livre à une occupation professionnelle illégale et il valait mieux que monsieur Jamin soit cet intermédiaire au vue de sa conscience de préservation patrimoniale. Je ne pense pas que Mario pouvait se présenter dans un des bureaux du ministère de la culture péruvien des artefacts sous les bras et le sourire aux lèvres pour s’en débarrasser en obtenant une grassouillette récompense en prime. Le lien qui unit les deux hommes est une relation de confiance basée sur la parole donnée.

Dans tout ce paragraphe vous ne faites que répéter le discours de Thierry Jamin, il n’y a aucun fait là-dedans, rien de vérifiable pour le moment. Tout cela n’a de valeur que selon la confiance que vous accordez à M. Jamin, mais je n’ai aucune raison a priori de lui accorder cette confiance (si l’honnêteté ou la malhonnêteté étaient écrites sur le visage des gens, il n’y aurait pas beaucoup d’affaires d’escroquerie !). M. Jamin est peut-être parfaitement honnête, consciencieux et généreux - ce qui n’empêche qu’il peut être lui-même victime d’un escroc ; ou peut-être pas ! On est censés lui faire confiance, mais encore une fois ce n’est pas comme ça que la science fonctionne : je ne fais pas confiance à un scientifique parce qu’il est scientifique ou parce qu’il a "l’air honnête", mais parce qu’il publie des éléments vérifiables. Donc en attendant que M. Jamin publie quoi que ce soit - ce qui n’est malheureusement pas dans ses habitudes, je suis en droit de douter de ce qu’il dit et de pointer tous ses manquements à la méthode scientifique - comme je suis en droit, pour reprendre vos exemples, de douter des annonces de la NASA ou de celles concernant le tombeau de Toutankhamon en l’absence de publication scientifique, ce que je ne me prive pas de faire.

Si si j’ai lu votre article sur l’autorité mais j’ouvre une autre porte. Mon argument parait d’abord statistique ou ressemble à une cote de tiercé (6 contre un) mais reste défavorable à votre intervenante archéozoologue (mais je peux me tromper). Il est lié au fait qu’un chirurgien péruvien doit avoir, j’espère, des bonnes notions sur la bipédie et les mouvements articulés. Cela ne les pas empêcher de concevoir les déplacements de la créature en présence de monsieur Jamin lors du tournage de la séance de quatre heures (et non pas trois, vidéo du 18/03/2017, https://youtu.be/pQoMlOqX-0M, 7ème minutes)

Vous m’indiquez à nouveau l’existence d’une vidéo de quatre heures, mais pointez vers une vidéo de 14 minutes où on n’a, encore une fois, que la parole de Thierry Jamin... Désolée, mais la position de ces médecins n’aura d’intérêt que lorsqu’ils auront publié leurs conclusions, qui pourront être revues et confirmées - ou infirmées - par d’autres spécialistes. Si vous ne comprenez pas ça, vous ne comprenez pas le fonctionnement de la science ; on en revient encore et toujours au même point : la démarche de Thierry Jamin n’a, malgré ce qu’il prétend, rien de scientifique depuis le début.

J’espère que nous aurons cette analyse ou tout au moins la totalité du métrage montrant leur réflexion au cours du long brainstorming.

Je l’espère aussi : c’est vraiment un minimum pour qu’on commence à les prendre au sérieux !

Enfin, les radiographies des mains ont nécessité un dosage de rayons X adapté et non pas celui réservé d’ordinaire à l’être humain avec un rendu et des contrastes homogènes qui accréditent plutôt la cohérence osseuse globale. Une contre-expertise sera toutefois nécessaire.

Tant qu’on n’en sait pas plus sur cette histoire de "dosage de rayons X" (le radiologue dans la vidéo n’explique absolument rien), il n’y a pas grand chose à en tirer. Cela pourrait même aller tout à fait à l’encontre de l’authenticité de ces mains, en impliquant qu’elles ne sont pas constituées de matière organique normale.

Comprenez aussi que monsieur Jamin n’a pas fait appel aux services de votre propre intervenante archéozoologue au regard de vos textes dithyrambiques et je ne pense pas qu’il lise vos pages non plus. Désolé si cela vous attriste...

D’une part je suis persuadée que lui et Alain Bonnet lisent mes articles, quoi qu’ils en disent :)
et d’autre part cela ne m’attristerait pas particulièrement qu’ils ne les lisent pas : ce ne serait qu’un symptôme de plus - j’ai l’impression de bégayer - de l’absence de démarche scientifique... Qu’il ne souhaite pas discuter ou consulter l’archéozoologue qui a écrit sur mon site, cela peut se comprendre ; mais une démarche honnête - et scientifique, bis-ter-quater repetita... - aurait dû l’amener, devant ce texte, à essayer de contacter un ou plusieurs autres archéozoologues pour avoir leur opinion...

Je conçois que tripler les tests est dispendieux et mettrait à plat les budgets alloués à l’archéologie. Je partage votre avis de bonne gestionnaire. Dans le cas présent, s’il s’agit d’une créature hybride (et là, je ne parle pas d’un zorse), il me parait raisonnable de faire un triplé d’analyses dans des laboratoires réputés pour leur sérieux des lors où des avis ont été pris auprès des archéologues qui gravitent autour de l’institut Inkari et d’universitaires brésiliens sur ces étranges reliques.

Quels archéologues ? Thierry Jamin a affirmé plusieurs fois que "des archéologues" avaient étudié l’affaire, mais on attend toujours leurs noms. Celui de l’institut Inkari, Daniel Ángel Merino Panizo (le deuxième, Hilbert Sumire Bustincio, semble avoir repris son activité principale de guide sur le Camino Inca...) ne me semble pas bien bavard, je ne crois pas avoir vu la moindre intervention, que ce soit écrite ou orale, de sa part. Et bien évidemment, il faudrait au minimum l’avis d’un ou plusieurs archéologues non liés par une communauté d’intérêt à M. Jamin (c’est-à-dire non dépendant de son institut). Quant aux "universitaires brésiliens", on n’en connaît qu’un, qui est ufologue et cardiologue. Comme je l’ai expliqué dans mon précédent commentaire, il y avait des analyses et tests simples et rapides à faire, et plus conclusifs dans un premier temps que ce qui a été choisi.

Les justificatifs des dépenses font partie du deal avec les Ululeurs. Je prendrai ma calculette pour les vérifier au centime près. D’autre part, les dons qui font « vivre » l’institut Inkari sont plutôt de l’ordre du micro-financement. Les sponsors ne sont pas Nike ou Coca-Cola. Une collectivité territoriale, quelques entreprises pour des dons de matériel…
Je ne connais pas l’ampleur des dons mais c’est une ONG d’aura plutôt mineure, sans les offenser. Adressez-vous au trésorier pour lever vos éventuels soupçons…

Ces dons et sponsorings sont quand même suffisants pour financer les expéditions et faire vivre au moins Thierry Jamin, ni lui ni l’institut Inkari n’ayant à ma connaissance d’autres ressources. Pour ce qui est de s’adresser au trésorier, figurez-vous que c’est fait : j’ai eu un contact avec quelqu’un qui était prêt à verser une somme importante pour cette affaire de momies, et qui y a renoncé devant l’impossibilité d’obtenir la moindre info précise sur l’ONG...

Utiliser en argumentaire des captures d’écran de personnes dont vous ne connaissiez rien du background et qui sont, sans doute, moins instruites que vous l’êtes n’était pas utile

L’instruction n’a rien à faire là-dedans ; on peut être peu instruit et intelligent, et se dispenser de commentaires sexistes ou injurieux... Ce n’était effectivement sans doute pas très "utile", mais ça en dit quand même long sur certains fonctionnements, y compris celui du "communicateur" de Thierry Jamin.

Cordialement, Irna

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Centaure83 - le 10 mai 2017

Bonjour, concernant votre déduction sur l’amberlite, je ne comprends pas pourquoi vous n’avez pas repris l’explication donnée sur la même video du fameux Paul ou il est dit qu’il s’agit en réalité d’ambre naturel ? Je vous mets la copie d’écran pour vous aider a éventuellement vous corriger.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 10 mai 2017

Bonsoir,
Comme je l’ai expliqué dans l’article, l’amberlite n’a rien à voir avec l’ambre naturelle, ce n’est pas du tout la même composition chimique, et je vois mal comment le spectroscope aurait pu identifier de l’ambre comme amberlite. Paul a tout intérêt à parler d’ambre, puisqu’il soutient que ces momies composites sont authentiquement anciennes, mais sur ce point, comme sur beaucoup d’autres, je ne pense pas qu’on puisse lui faire confiance. Je vous invite à relire ce paragraphe à ce sujet.
Si les résultats qu’on voit à l’écran dans cette vidéo sont bien ceux correspondant à l’échantillon prélevé sur la momie, alors on a bien affaire à une matière synthétique moderne.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 12 mai 2017

A Centaure83

La « vérité » se situe sans doute à mi chemin. Un des contributeurs à l’Alien project a émis l’hypothèse suivante : Paul a bidouillé un véritable artefact d’époque pour réaliser sa vidéo « révélatrice ». Cet artefact a été collé ensuite avec un produit synthétique pour lui rendre son aspect originel. Paul a joué sur le fait que le terme « amberlite » est proche de « amber » pour camoufler sa forfaiture détectée par le spectroscope HazMatID...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 16 mai 2017

A Anti-sceptique : rationalisation, quand tu nous tiens... :D

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 18 mai 2017

A Irna

Cette théorie astucieuse est séduisante, n’est ce pas ? Je vois qu’elle illumine votre visage d’un sourire sceptique !
Ce qui est formidable avec la démarche scientifique appliquée à la docte analyse d’une vidéo pseudo-scientifique, c’est qu’elle permet d’échafauder des d’hypothèses hardies en cherchant du vrai dans le faux, du faux dans le vrai, du vrai dans le vrai ou du faux dans le faux dans tout ce méli-mélo.
Il faut garder à l’esprit qu’un indice n’est pas une preuve cependant. En cela, le titre de votre article était au moins bien choisi... C’est vrai et ce n’est pas faux !

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
adrenochrome - le 19 mai 2017

@Anti-sceptique

analyse d’une vidéo pseudo-scientifique

Vous parlez des vidéos de Thierry Jamin ? je ne pense pas qu’on puisse les qualifier de scientifiques ni même de pseudo-scientifiques. Si on compare les vidéos de la première à la dernière, on constate qu’il raconte exactement la même chose tous les weekends : il rapporte les dires d’un fantomatique pilleur de tombes en agrémentant à chaque fois de légères variations ou embellissements.
Je me demande ce qu’il a de si magique pour que les gens ne se lassent pas d’entendre toujours exactement la même chose depuis le début.
Ou peut être faisiez-vous référence aux vidéos avec des personnes en blouses blanches ? je ne sais même pas si ils font l’effort de se prétendre pseudo-scientifiques puisque selon leurs propos ils semblent par exemple avoir du mal à faire la distinction entre méta/tarse et méta/carpe (le pieds et la main quoi ...)

Pour ma part je trouve que les interprétations qui sont faites ici de toutes ces vidéos sont très crédibles contrairement à ce qu’on peut lire sur les pages d’alien-project, d’ulule(catastrophique si on compare le budget prévisionnel et les dépenses réelles, faut avoir du culot pour publier un document pareil, perso je l’aurai gardé dans le tiroir où sont rangées les analyses), du facebook de Thierry Jamin ou du coté de Jaime Maussan.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 11 mai 2017

Irna,

Vous avez raison, un sceptique a parfaitement le droit de rêver d’être convaincu et enthousiaste de l’existence d’extraterrestres ou du paradis. Je ne voulais pas m’envaser dans les poncifs pathos-logiques en parlant de la cime des arbres ou de voûte céleste. Je faisais allusion à la hauteur de vue, pas celle de votre tour d’ivoire made in science qui baigne dans le plafond bas des nuages dubitatifs, cependant.
J’opposais à votre esprit excessivement rationnel (prenez garde à la sceptiquecémie) le bon sens que vous prenez soin de ne pas envisager malgré des informations contextuelles qui seront vérifiables sous peu par tous.

Envisageons le problème ainsi :
Quand bien même l’institut Inkari serait une troupe de Mario-nnettistes et Jaime Maussan l’empereur intersidéral des guignols, imaginez que l’institut soit rentré en possession par hasard d’une ou plusieurs preuves consistantes et inédites pour soutenir ses "suspicieuses incantations". Les éléments avancés jusqu’à présent (momies, membres momifiés,...) étant sujets à caution, sont considérés comme non recevables dans ce scénario.

Maintenant, une conférence en multiplexe est annoncée par messieurs Jamin et Maussan sur leurs canaux respectifs au cours du mois de juin 2017 pendant laquelle les cartes du jeu seront mises sur la table.
A présent, éliminons monsieur Maussan auquel vous associez (à raison sans doute) trop de canulars et dont la réputation est mauvaise (le seul terme « réputation » n’est pas un élément vérifiable en soi, attention...).

Monsieur Jamin commettrait-il un suicide médiatique en annonçant urbi et orbi une farce à la Jacques Pradel lorsqu’il a toujours été soucieux de sa communication maîtrisée et de sa réputation comme vous le dites, sachant aussi que des chaînes de TV nord-américaines (National Geographic) seraient sur le coup et auraient été accompagnées de spécialistes pour juger de la découverte ?
Fake + aucun reportage chez les chaînes citées = ???

« ...Tant qu’on n’en sait pas plus sur cette histoire de "dosage de rayons X" (le radiologue dans la vidéo n’explique absolument rien), il n’y a pas grand chose à en tirer. Cela pourrait même aller tout à fait à l’encontre de l’authenticité de ces mains, en impliquant qu’elles ne sont pas constituées de matière organique normale... » Irna

⇒ Peut-être mais, en l’état, cela peut dire aussi qu’elles ne sont pas composites en l’absence de d’inhomogénéités dans les contrastes...

« Ces dons et sponsorings sont quand même suffisants pour financer les expéditions et faire vivre au moins Thierry Jamin, ni lui ni l’institut Inkari n’ayant à ma connaissance d’autres ressources » Irna

⇒ Vous n’avez rien pour le prouver mais vous continuez à employer cet argument fallacieux alors pourquoi vous enferrer dans cette voie ? Il pourrait vivre d’un héritage familiale, par exemple...

Je suis sceptique également au sujet de votre argument massue. Voici pourquoi.
Le témoignage de l’archéozoologue est peut-être fictif. Qui nous dit que vous n’avez pas créé ce personnage de toute pièce et écrit vous même son texte en vous inspirant des documents cités dans la bibliographie qui donne un vernis scientifique à la savante démonstration ?
Ce travail n’a pas plus de poids que ceux des médecins péruviens. La source est inconnue et les documents de mauvaises qualités transmis sur laquelle elle s’est basée pour son analyse rapide ne sont pas connus non plus. Je n’ai aucune raison de croire en votre seule bonne foi parce que vous êtes une femme et que vous écrivez bien. La démarche scientifique justifierait de citer vos sources et d’en avoir plusieurs concordantes. Vous n’en n’avez qu’une, elle est anonyme mais vous la brandissez comme une arme fatale pour combler votre lectorat...

Votre raisonnement n’est pas abscons, il est têtu et tourne à l’absurde dans cette étude de cas...
Vous auriez dû attendre sagement avant de vous lancer dans ces articles sur la base de documents entiers en partage.

Ni noir ni blanc, l’Alien project est gris...

Un Ululeur contributeur

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 11 mai 2017

Je ne me permets pas de répondre à la place d’Irna. Mais j’ai une question à vous poser : Allez-vous présenter vos artefacts de pacotille (trouvés soit disant dans les "sarcophages" des momies) face à aux caméras de vos chaines nord-américaine ou bien bien le sujet sera -il occulté ? Cette découverte est un ensemble, momies et artefacts, et puisque le temps sera venu, d’après vous, de mettre les cartes du jeu sur la table ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 16 mai 2017

Quand bien même l’institut Inkari serait une troupe de Mario-nnettistes et Jaime Maussan l’empereur intersidéral des guignols, imaginez que l’institut soit rentré en possession par hasard d’une ou plusieurs preuves consistantes et inédites pour soutenir ses "suspicieuses incantations"

C’est une hypothèse que je n’ai jamais totalement exclue, et j’ai toujours pris soin de le préciser, bien qu’elle me paraisse parmi les moins probables de toutes celles qu’on peut envisager. Si jamais c’était le cas, alors la gestion de toute cette affaire par Thierry Jamin serait malheureusement, comme je l’ai déjà dit dans mon premier article, absolument catastrophique, étant donné qu’il fait tout pour la rendre de moins en moins crédible, son association avec Maussan étant le dernier clou dans le cercueil.

Monsieur Jamin commettrait-il un suicide médiatique en annonçant urbi et orbi une farce à la Jacques Pradel lorsqu’il a toujours été soucieux de sa communication maîtrisée et de sa réputation comme vous le dites, sachant aussi que des chaînes de TV nord-américaines (National Geographic) seraient sur le coup et auraient été accompagnées de spécialistes pour juger de la découverte ?

Cela nécessite plusieurs remarques :
- la participation de National Geographic est-elle avérée ? pas à ma connaissance
- National Geographic dispose de nombreuses chaînes locales, qui ne sont pas toutes de la même qualité, et on ne sait pas laquelle serait concernée
- d’une façon générale, depuis la prise de contrôle de la National Geographic Society par Rupert Murdoch (et son fils aujourd’hui), on a pu constater l’arrivée (sur la chaîne plus que sur le magazine) de sujets assez limites scientifiquement : documentaires sur l’Atlantide, série intitulée "Chasing Ufos" etc. La participation de NG à l’évènement concocté par Jamin et Maussan, même si elle était avérée, n’est pas en soi un gage de qualité, ni une validation scientifique.

Pour ce qui est du "suicide médiatique" putatif de Thierry Jamin, oui et non : il perdrait effectivement toute possibilité de se faire passer pour un archéologue sérieux (mais sa réputation dans ce domaine auprès des professionnels n’était déjà pas bien brillante) ; mais il a déjà gagné un noyau conséquent de fans (au sens littéral : certains sont proprement des fanatiques), et pour ce que j’en sais il s’imagine peut-être pouvoir faire sa "reconversion" dans ce domaine. Certains parmi les contributeurs seront très certainement déçus si un fake est révélé, mais d’autres sont tellement persuadés de sa sincérité qu’ils avaleront n’importe quelle explication qui leur sera servie. On a déjà de tels exemples dans le petit monde de l’archéologie "alternative" et de l’ufologie, de gens qui vivent, parfois très bien, de leur petit vivier de "clients" crédules, et qui survivent sans problème à toutes les dénonciations et révélations de fakes...

Vous n’avez rien pour le prouver mais vous continuez à employer cet argument fallacieux alors pourquoi vous enferrer dans cette voie ? Il pourrait vivre d’un héritage familiale, par exemple...

Oui, c’est possible, on peut tout imaginer : il pourrait avoir trouvé une mine d’or, ou la pierre philosophale, ou travailler pour un service secret, ou avoir beaucoup de chance au loto... :D
En tout cas cette potentielle fortune familiale ne lui a pas permis de se payer l’hôtel et le restaurant lors de ses déplacements à Lima, puisque ses frais de déplacements, y compris les frais de bouche, sont décomptés dans le budget d’Alien Project et potentiellement pris en charge par les ululeurs : https://www.facebook.com/revelation.gollum/posts/1689495081355483

Je suis sceptique également au sujet de votre argument massue. Voici pourquoi.
Le témoignage de l’archéozoologue est peut-être fictif. Qui nous dit que vous n’avez pas créé ce personnage de toute pièce et écrit vous même son texte en vous inspirant des documents cités dans la bibliographie qui donne un vernis scientifique à la savante démonstration ?
Ce travail n’a pas plus de poids que ceux des médecins péruviens. La source est inconnue et les documents de mauvaises qualités transmis sur laquelle elle s’est basée pour son analyse rapide ne sont pas connus non plus. Je n’ai aucune raison de croire en votre seule bonne foi parce que vous êtes une femme et que vous écrivez bien. La démarche scientifique justifierait de citer vos sources et d’en avoir plusieurs concordantes. Vous n’en n’avez qu’une, elle est anonyme mais vous la brandissez comme une arme fatale pour combler votre lectorat...

Vous me permettrez de tourner la chose autrement : le "travail" des médecins péruviens n’a pas plus de poids que celui de l’archéozoologue anonyme, c’est bien ce sur quoi j’insiste. Encore une fois je vous demanderai de relire attentivement cet article : De l’anonymat et de l’argument d’autorité, ou j’explique précisément pourquoi, et pourquoi, en dépit de l’anonymat de l’archéozoologue, le contenu de son texte est plus convaincant que celui des quelques phrases des médecins (et vérifiable : s’il ne s’agissait que d’un "vernis scientifique", il n’y aurait aucune difficulté à pointer les erreurs du texte, ce que personne n’a encore fait à ma connaissance).
Vous semblez ne comprendre parfois que ce qui vous arrange : pouvez-vous me préciser où j’aurais dit qu’il fallait "croire en ma bonne foi", où j’aurais excipé de ma condition de femme (???) pour renforcer ma crédibilité, et où j’aurais brandi ce texte "comme une arme fatale" ? Et faut-il vous rappeler que Thierry Jamin admet aujourd’hui exactement ce que dit ce texte, c’est-à-dire que ces momies sont des objets composites, "retouchés", même s’il continue à affirmer que d’autres ne le sont pas ?

Quant à la démarche scientifique, je pense que c’est plutôt à Thierry Jamin qu’il faudrait expliquer en quoi elle consiste :D

Vous auriez dû attendre sagement avant de vous lancer dans ces articles sur la base de documents entiers en partage.

Je dois attendre "sagement" que M. Jamin daigne publier quelque chose... mais lui on doit le croire sur parole ? Lui n’est pas tenu d’attendre "sagement" d’avoir des résultats solides et vérifiables à publier avant de s’épandre sur facebook et les webTV alternatives ? Mais dans quel monde vivez-vous...

Cordialement

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Mist - le 19 mai 2017

Le témoignage de l’archéozoologue est peut-être fictif. Qui nous dit que vous n’avez pas créé ce personnage de toute pièce et écrit vous même son texte en vous inspirant des documents cités dans la bibliographie qui donne un vernis scientifique à la savante démonstration ?

Même si on part du principe que cette archézoologue n’existe pas cela n’invalide pas le fait que que l’anatomie osseuse a ses règles et que l’anatomie comparée existe bel et bien.

Rien ne vous empêche de critiquer l’argumentation de ma collègue*, mais pas de balayer l’article et la discipline d’un revers de la main en le qualifiant de "vernis scientifique" n’est en aucun cas une réfutation.

il n’y a nul besoin de source précise (outre n’importe quel traité ou manuel d’anatomie comparée) pour s’interroger sur l’authenticité de ces squelettes quand, par exemple, on nous montre l’image d’un rachis organisé en un seul bloc et surtout la présentation d’une main où le nombre de métacarpes apparaît largement surnuméraire par rapport au nombre de doigts. Ce squelette n’apparaît pas fonctionnel ce qui même pour un Alien semble fort curieux.

* Le fait que je sois moi même archéozoologue est un pur fruit du hasard, je ne connais pas non plus l’identité de cette personne. Ma profession ne constitue en rien un argument d’autorité, puisque je vous encourage à vous documenter un peu sur l’anatomie squelettique et à réfuter, si vous le jugez utile, les observations qui sont réalisées dans cet article, quelle que soit sa l’identité et la profession de l’auteure (et la mienne aussi d’ailleurs).

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 19 mai 2017

A Mist,

Il faut distinguer, en effet, les vidéos questions réponses hebdomadaires et les extraits de métrages. Mario le huaquero est cité aussi par Jaime Maussan (qui l’a rencontré) dans ses émissions. Il est « fantomatique » pour le moment car c’est un pilleur de tombe, une activité illégale destructrice de patrimoine archéologique. Peu d’informations nouvelles sont diffusées maintenant au travers des vidéos questions réponses pour des raisons de black-out jusqu’à la conférence de presse en juin. Des accords entre chaînes télévisées ont été passées en ce sens. Les Ululeurs sont eux-mêmes au régime sec et attendent avec impatience les éléments filmés lors d’un déplacement Nazca. La timeline du projet consistait à réunir d’abord des fonds au travers de la plateforme de crowdfunding, puis de réaliser des analyses et enfin de révéler la découverte lors d’une conférence de presse. Cela peut paraître long à vos yeux mais les examens ont été retardés à cause de tracasseries douanières liées au caractère biologique des échantillons, des négociations pour acquérir tous les artefacts du huaquero (qui seront remis au pays in fine) et les préparatifs de la conférence.
Le crowdfunding ne finançait que les analyses, pas l’ensemble des frais attenant au projet.
Si des radiologues et des chirurgiens péruviens ne font pas la distinction entre méta/tarse et méta/carpe, je vous déconseille assurément de vous faire soigner un jour au Pérou.
Je vous laisserai juger de la crédibilité de l’affaire à l’aune des premiers résultats présentés en juin. Comme nous tous, vous en aurez alors une meilleure vision que l’exposition connotée des éléments faite ici.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 20 mai 2017

Le commentaire adressé à Mist par erreur le vendredi 19 mai 2017 à 23h27 faisait réponse au message du vendredi 19 mai 2017 posté à 17h56 par adrenochrome

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 20 mai 2017

A Mist

Cette partie du commentaire était volontairement provocatrice. Je me glissais dans la peau d’un sceptique qui sème le doute aux quatre vents. Il faut bien donner un peu de fil à retordre à Irna qui a ouvert ici un boulevard à la critique. Par dérision, j’ai retourné le soupçon de fake à l’envoyeur. C’est tout.
Je respecte le travail disciplinaire en archéozoologie et je reconnais l’anatomie comparée. Point de polémique.

La confusion règne parfois dans les commentaires par des imprécisions sur l’artefact que l’on pointe. De quelle radio parle t’on ? Des momies de 30 cm, des momies de 60 cm, d’une main momifiée ? Parle-t’on du matériel de Paul « l’apiculteur », de celui de Thierry Jamin voire de celui de l’association des ufologues péruviens qui font aussi visiblement des analyses de leur côté ?
Les anomalies que vous mentionnez proviendraient effectivement d’une momie reconstituée. Je me contente de critiquer les conditions matérielles de l’étude et de faire remarquer les avis divergents émanant de spécialités médicales qui ne voient pas d’incompatibilité à la bipédie notamment pour la momie dénommée « Albert ». Des avis contraires appellent donc à la circonspection et à des expertises complémentaires plutôt que de s’arc-bouter sur un unique rapport.

Par curiosité, j’ai posé la question à une vétérinaire qui exerce dans une clinique en ville. Je ne lui ai pas montré la radiographie puisque je ne possède pas l’original mais j’ai décrit l’enveloppe de la main à trois doigts découverte dans une tombe au Pérou. Cette personne qui possède une expérience d’une vingtaine d’années m’a donné un peu de son temps entre deux consultations.

D’abord, elle dit connaître les os et les tissus d’animaux domestiques vivants et non pas les cadavres d’animaux momifiés. Elle a conscience que les os ont pu être manipulés dans un procédé de momification ou avoir subi les outrages du temps.

Selon elle, l’important n’est pas de connaître au départ l’espèce à radiographier (chat, singe, reptile...) mais l’étendue et l’épaisseur de matière osseuse à traverser. Les constantes varient ainsi en fonction de la partie du corps à explorer (un thorax, une mâchoire…). Chez l’homme les constantes varient aussi selon que l’on radiographie une main d’adulte ou une main d’enfant.

Comme les animaux bougent fréquemment lors de ces examens, il arrive que la vétérinaire retrouve sa main aux côtés d’une patte de chien dans une radiographie. C’est en général déjà très net. Elle s’étonne que les constantes ont du être adaptées plusieurs fois pour la main momifiée sans évoquer d’hypothèse puisqu’il suffit de mesurer l’épaisseur osseuse pour doser le rayonnement X.
Elle reconnaît qu’il ne serait pas nécessairement facile de distinguer des os humains des os d’animaux si la main était composite. La qualité de la radiographie numérique est si bonne sur les appareils de nos jours qu’une reconstitution aurait pu être détectée par un radiologue « classique » à cause de la discontinuité dans le patchwork des tissus qui apparaîtraient dans l’imagerie même si cet examen sert avant tout aux pathologies et traumatismes osseux.
Elle évoque spontanément que des tests ADN seraient l’idéal afin de départager les hypothèses.
Elle suggère l’œuvre d’un taxidermiste en déclarant que c’est un travail long et méticuleux. Cependant, elle ne voit pas l’intérêt de mener ce travail chronophage sur plusieurs mains si les tests ADN peuvent, à coup sûr, détecter la fraude si la tricherie est l’objectif visé.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 19 mai 2017

Irna,

J’ai le sentiment que vous avez atteint le dernier degré de magnitude sur l’échelle du scepticisme et que vous êtes prisonnière derrière ses barreaux.
Je comprends tout à fait que les élocutions de Jaime Maussan ne soient pas votre programme préféré. Il n’est qu’un vecteur au sens virale de la communication sur le Web. L’adjectif devrait pourtant vous convenir puisque vous estimez qu’il est un chancre virale dans le monde de l’ufologie mais vous ne percevez pas l’utilité disséminatoire de ce virus sur la toile. C’est un allié de circonstance mais pas un aveu d’adhésion à ses idées et à ses shows web formatés. De fil en aiguille, monsieur Jamin a retenu l’attention de médias de plus grande portée par l’intermédiaire de Maussan. La National Geographic TV est, quant à elle, une chaîne de bonne renommée et de meilleure tenue, un amplificateur qui élargit davantage les canaux de diffusion de cette énigme qui aurait pu retourner dans la poussière et l’oubli. Le renom, bien entendu, ne veut pas dire validation ou caution scientifique. Les chaînes de télévision privées et publiques produisent régulièrement des documentaires sur des sujets scientifiquement sensibles pour ne pas dire fragiles ou douteux mais qui intéressent un large public. Vous évoquiez l’Atlantide, citons d’autres exemples comme le yéti, l’Armageddon, la télékinésie, les fantômes, Nostradamus...
Je partais du principe que vous saviez distinguer une communication scientifique d’une communication purement télévisuelle sous forme de reportage. Ce n’était pas acquis...
Nous serons fixés courant juin sur la participation annoncée des médias nords-américains. Stay tuned.

Par ailleurs, il y a très certainement des escrocs chez les archéologues (alternatifs ou pas) et les ufologues comme il en existe chez les chercheurs à travers le monde. A chaque profession ses ripoux. Vous faites trop rapidement le parallèle avec des cas que vous avez étudiés ou que vous connaissez. Ce sont des allégations sans fondement à l’encontre de monsieur Jamin. On ne peut pas décrier la méthode et l’impossibilité de consulter des preuves scientifiques pour vérifier une authenticité archéologique d’une part et balancer des insinuations gratuites infondées d’autre part sur les sources de financement et de revenus. Soyez rigoureuse et cohérente sur toute la ligne. Salir sans preuves vous déshonore et entache l’ensemble de vos articles sur ce sujet.

« Fortune » ? Qui a parlé de fortune ? Un héritage signifie t’il nécessairement pactole ? Et maintenant monsieur Jamin piquerait « potentiellement » dans le caisse de l’Alien project pour ses frais de mission ?
Vous n’avez pas lu l’état budgétaire ou vous n’êtes pas douée en arithmétique ! Votre remarque est encore orientée. Les contributions au crowdfunding servent à financer les analyses, cela ne signifie pas que les frais engagés pour l’Alien project s’arrêtent à ses seules dépenses ! Vous manquez de discernement et vous devriez noter, au contraire, un effort de transparence suite à la requête d’un Ululeur lorsque vous critiquez l’opacité du projet.

...« pouvez-vous me préciser où j’aurais dit qu’il fallait "croire en ma bonne foi", où j’aurais excipé de ma condition de femme (???) pour renforcer ma crédibilité, et où j’aurais brandi ce texte "comme une arme fatale" ? »... Irna
⇒ Je tournais en dérision la phrase suivante « (si l’honnêteté ou la malhonnêteté étaient écrites sur le visage des gens, il n’y aurait pas beaucoup d’affaires d’escroquerie !) »

Vous persistez à faire de l’auto-citation sur votre article « De l’anonymat et de l’argument d’autorité » (au passage, l’auto-citation n’est pas un signe de qualité). Je vous ai montré en étant « sceptique » à mon tour que l’on pouvait douter de tout même de ce que vous rapportez de la science d’autrui. Votre enquête scientifique n’est pas une enquête policière à la Maigret mais je peux comprendre le souhait de l’archéozoologue de conserver l’anonymat au cas où un « fanatique » de Thierry Jamin souhaiterait l’étrangler et au cas où son analyse réalisée à partir d’un support de mauvaise qualité s’avérait ultérieurement contredite.

Non, je ne vis pas dans votre monde dichotomique « scientific or not scientific »… La science que vous défendez bec et ongles est raisonnement mais elle est aussi faite d’intuition, de bon sens, d’humilité et d’éthique.
Monsieur Jamin communique de son côté et vous vous exprimez doctement et vertueusement du votre, drapée de droiture et d’honnêteté mais avec une certaine mauvaise foi. Vous pensez flairer un fake toujours possible et contestez la démarche… Bien, mais la découverte archéologique fortuite est peut-être majeure et transcendera le « détail » que cela vous plaise ou non.
La « sagesse » était de modérer la tonalité globale à charge et parfois à consonance diffamatoire de vos articles sur cette histoire traitée sur la base de documents incomplets, tronqués ou de préjugés tout personnels.

Ni noir ni blanc, l’Alien project est gris...

Un Ululeur contributeur

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 21 mai 2017

Bien, je crois qu’on va arrêter là. Vous persistez, comme c’est tout à fait votre droit, à prendre pour argent comptant ce que raconte Thierry Jamin, et à maintenir une position de "false equivalence" que vous prétendez "sagesse". Je considère pour ma part que la position raisonnable consiste à considérer que la charge de la preuve revient à M. Jamin, et qu’on n’a pour le moment aucune preuve acceptable. Vous ne répondez sur le fond sur aucune des incohérences et des absurdités de cette affaire, interprétez toutes les questions que devrait se poser toute personne dotée d’un minimum d’esprit critique comme des attaques "à consonance diffamatoire" et des "préjugés personnels", et passez pas mal de temps à construire des hommes de paille que vous vous donnez ensuite le plaisir de démolir... Je pense que du coup nous perdons tous notre temps. Nous aurons peut-être l’occasion d’y revenir après la "grande révélation" du mois de juin - à défaut d’une publication scientifique qu’on risque d’attendre longtemps.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 22 mai 2017

Irna,

Je me range à votre remarque tardive de bon sens. Nous savons, en effet, qu’historiquement la guerre de tranchées peut durer longtemps. En l’occurrence, elle ne tranchera rien, puisque votre bunker a le cuir épais, que vous ne changerez pas d’avis en l’état d’avancement du projet et que cela n’apportera rien de plus que des redites. Je voulais simplement montrer que l’on pouvait avoir une lecture différente de cette affaire particulière que je vis de l’intérieur sans aduler qui que ce soit. Attendons donc paisiblement le mois de juin pour reconsidérer le tout à la fraîcheur de nouveaux éléments...
Je laisse à vos lecteurs le soin de juger la teneur de vos propos en ce lieu publique. Par contre, je ne suis pas d’accord sur mon manque d’esprit critique. Si avoir l’esprit critique affûté consiste à embrasser béatement tous les arguments de votre scepticisme, permettez moi de douter rationnellement…

Ni noir ni blanc, l’Alien project est gris…

Un Ululeur contributeur

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 20 mai 2017

Le commentaire adressé à Mist par erreur le vendredi 19 mai 2017 à 23h27 faisait réponse au message du vendredi 19 mai 2017 posté à 17h56 par adrenochrome

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 21 mai 2017

Cher antisceptique, je reprends ici votre réponse

samedi 13 mai 2017 à 20h20 - par Anti-sceptique

"Camilo Moreno,

Vous auriez pu dire aussi « gros comme un vaisseau spatiale ». Terrestre ou extraterrestre ? Eh bien, nous verrons bien...
Si vous ne lisez que les articles de ce site sur cette affaire, je conçois très bien que vous vous forgiez une opinion négative puisque le scepticisme suinte du sol au plafond au point de saturer l’atmosphère et de contaminer le lecteur. J’aurais peut-être partagé cette conviction profonde en lisant ces colonnes. Il s’avère que je vis cette histoire de l’intérieur avec assiduité. J’ai suffisamment de recul pour dire que son traitement est biaisé, très orienté par un filtre unique.
Tout est question de prisme et non pas d’ouverture d’esprit. Par analogie, je dirais que le scepticisme n’est qu’une longueur d’onde parmi un ensemble plus vaste de rayonnements dans le spectre électromagnétique. D’autres fréquences vous permettraient de considérer cette histoire sous un autre jour en attendant le dénouement..."

1 - j’ai posté quelque part ici, que je connaisais cette affaire avant même qu’elle n’apparaisse sur le net, car j’ai des amis au Pérou, qui me l’ont rapporté, sachant que depuis toujours je me suis intéressé à tout ce qui est paranormal. Par conséquent, bien avant que vous, vous ne le découvriez sur le FB de Mr T.J.

2 - Je fréquente le site d’Irna assez ponctuellement, car il est bon d’entendre plusieurs sons de cloches pour faire une synthèse, ce qui n’a rien à voir avec un caractère suspicieux ou sceptique.

3 - Je me mets au courant sur d’autres sources que celles qui sont franco-françaises, puisque je parle plusieurs langues, et d’autres sourrces dont vous n’avez jamais entendu parler, car venant du Pérou même et de derrière les fagots, donc, je doute fort que vous soyez aussi documenté que moi sur cette affaire. Vous m’aurez forcé à le dire, car je ne suis pas du genre à pavoiser.

4- Je n’ai absolument aucune animosité envers Mr Jamin, sinon que l’histoire est devenue parabolique.

5- J’ai suivi le FB de Mr T.J depuis ces premières lignes, et j’ai regardé toutes les vidéos de tous les intervenants, certaines il est vrai avec un petit bémol, où par ex. Mr Foerster apparaît comme un acolyte, qui de surccroît propose à Paul en public, l’analyse ADN gratuite (comme quoi pas besoin de collecte) ; ce qui n’est peut-être pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

6- Mon avis "gros comme un camion" est simple, car admettons qu’au bout de l’histoire les labos disent : "on ne sait pas ce que c’est., c’est inconnu dans le règne animal et dans l’espèce humaine"...oui, ; bon et alors ? est-ce-que cela signifie que c’est d’origine extraterrestre ? (notez que je possède quelques 150 ouvrages sur les ovnis et ce qui s’en rapporte en diverses langues depuis au moins 35 ans), ce qui d’ailleurs est l’opinion d’une chercheuse américaine qui ajoute : nous n’avons pas d’échantillons de comparaison ET, au cas où il s’avère que c’est une espèce inconnue. Donc, je reprends, "gros comme un camion", les labos diront de toute façon, au cas où l’ADN n’est ni humain, ni animal, car ils auront fait le boulot qu’on leur a demandé : "INCONNU de la science". Dites-moi qui va s’aventurer à affirmer que c’est ET ?? Et sous quelle annonce officielle reconnue cela sera dit ?? C’est une question que je suis en droit de me poser. Mr Jamin dit que LA FRANCE a refusé de le suivre dans cette affaire, mais que les russes et les américains l’appuient...qui ? ces russes et ces US ? Des privés ? Des départements d’Etat ? Putine ? Trump ? Qui ?, l’Etat français serait-il si bête que ça pour laisser cela à d’autres Etats ? Il a sûrement une raison valable, ça c’est clair !

7- Si maintenant, on nous exhibe du matériel hautement technologique et avancé sur nous de quelques milliers d’années et inaccessible à la science actuelle, car ces "ET", ne sont quand même pas venus à vélo du fond de la galaxie, ils sont forcément venus avec un vaisseau spatial, qui serait tombé en panne, puis n’ont pas pu retourner chez eux, et sont morts soit d’une mauvaise, adaptation à notre atmosphère, soit en petits morceaux suite au crash. Mais s’ils sont venus par "téléportation", je vois mal l’espace-temps leur jouer un mauvais tour en abandonnant sa courbe pour devenir plat et les bloquer chez nous, si c’est par un trou de ver, un ver s’y serait installé et aura bouché le tunnel ???..donc, pour reprendre, forcément leur présence devrait être accompagnée de leur matériel technologique, je ne dis pas que c’est impossible, je demande où est-il ? ce qui changerait beaucoup de choses, donc, je patiente.... un peu las, mais je patiente...je répugne à croire que la Terre aurait servi de "Bagne de Cayenne", où ce seraient des prisonnioers de droit commun exilés chez nous avec l’impossibilité de s’évader...quoique, pourquoi pas ?

8- Je disais aussi, que si c’est pour nous faire entendre que les ET existent, cela n’est pas un scoop, on le sait depuis des lustres.

9- Que je sache, jusqu’à présent, tout un chacun peut émettre sa propre opinion.

Bien cordialement

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
adrenochrome - le 23 mai 2017

@Anti-sceptique :

le problème c’est que vous tenez absolument a critiquer le travail d’Irna au lieu des éléments sur lesquels elle se base. Plutôt que de réfuter tout travail de recherche et de prendre pour acquis les seules paroles de TJ, pourquoi n’essayez vous pas d’analyser vous même les documents qu’il nous livre :

- promesses non tenues de mise en ligne des scans HD début février (votre auriez pu les montrer a votre veto)
https://youtu.be/-PRqEWHLvMk?t=750

- vous semblez attacher une importance toute particulière aux dire d’un manip-radio concernant les réglages en intensité des équipements, mais vous préférez ignorer les erreurs des blouses vertes (oui je me suis trompé elle ne sont pas blanches)
https://youtu.be/DcqL4DYvFso?t=111

TJ a affirmé haut et fort et ainsi que dans de nombreuses vidéos, que les 3 analyses coûteraient 24000€ et encore selon ses dires ce ne serait "pas des analyses très élaborées"
Or, d’après le tableau des comptes pour l’instant les 3 analyses ont coûté un peu moins de 8000€, donc sauf si les "analyses approfondies" n.2 coûtent 16000€ ça fait une sacrée marge ....
De plus vous semblez trouver admirable de transparence la publication de ces chiffres alors que c’est plutôt le minimum syndical en attendant la publication des authentiques factures(en espérant qu’elles ne soient pas rangées avec les scans).

Je vous invite également à consulter n’importe quel témoignage vidéo de TJ antérieur à la création du crowdfunding pour constater qu’aucun élément nouveau n’a été apporté depuis à part du folklore (men in black, femme-fantôme, ...) . Ajouté à cela que, toujours d’après les dires de TJ, curieusement, ni lui ni aucun reporter n’a pu accéder au site. Je vous invite aussi à considérer le fait que la communication externe passe uniquement par des sites conspirationnistes.

Pour moi ces quelques exemples suffisent à poser des doutes raisonnables quant à cette affaire et donc je ne peux être qu’admiratif devant le travail de recherche réalisé par Irna.

ps : tiens dans la video du jour, TJ semble faire machine arriere par rapport a ses videos precedentes : il se refuse a appeler ces creatures des E.T. et il se remet à évoquer la possibilité d’un fake

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 23 mai 2017

Merci adrenochrome pour ces divers liens, qui montrent bien les incohérences et les contradictions du promoteur de ce projet...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 23 mai 2017

Camilo Moreno,

1/ Votre réseau échelon est efficace, en effet. Il n’est pas paranormal de parader.

2/ Votre approche est saine pour se forger une opinion qui tient de la pluralité des points de vue. Je respecte votre besoin d’écouter la messe ici aussi.

3/ Je suis polyglotte aussi mais je ne parle pas l’ésotérique ou la pavoiserie. Décidément, on trouve de tout derrière les fagots en compagnie des bonnes bouteilles !

4/ Ni animosité ni culte, de mon côté. Tournez votre parabole vers les USA au cours de la troisième semaine du mois de juin.

5/ J’entends bien aussi. Je crois que monsieur Jamin a pris une certaine distance avec Mr Foerster, un « concurrent » sur le sujet.

6/ Vous avez raison. Inconnu n’est pas extraterrestre. Selon Monsieur Jamin un ambassadeur russe proposait une somme rondelette pour récupérer des artefacts mais pas d’autres états. A part des coopérations, je pense que le Pérou est le seul pays à pouvoir se mêler légitimement de cette affaire.

7/ Le moyen de transport se pose en filigrane si l’hypothèse exogène est retenue. Seraient-ils alors des Robinsons échoués ici ?

8/ Ce n’est pas un scoop, en effet. Je regardais Goldorak en étant petit. Je partage donc votre avis que la vie a pu éclore ailleurs (en n’aboutissant pas nécessairement à des civilisations technologiques, des poireaux géants suffiraient déjà à nous ravir)

9/ Oui ! Je ne brigue pas le poste de modérateur sur ce site. On peut aussi commenter un commentaire, non ?

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 24 mai 2017

Adrenochrome,

« le problème c’est que vous tenez absolument a critiquer le travail d’Irna au lieu des éléments sur lesquels elle se base. Plutôt que de réfuter tout travail de recherche et de prendre pour acquis les seules paroles de TJ, pourquoi n’essayez vous pas d’analyser vous même les documents qu’il nous livre »

Non, je suggère d’autres clés de lecture en mettant en avant des éléments de bon sens sans être sorti de Polytechnique, éléments qu’elle est en droit de ne pas relever. Je ne réfute pas le "travail de recherche" d’Irna car ce n’en est pas un. C’est une recherche documentaire menée sous forme d’enquête bien écrite publiée sur un blog amateur (ce terme n’est pas péjoratif)

« L’auteur, géomorphologue et agrégée de Géographie, s’intéresse en amateur à l’histoire et l’archéologie des Balkans » http://irna.lautre.net/_Irna_.html

En d’autres termes, Irna n’est ni radiologue, ni chirurgienne, ni anatomiste, ni biologiste, ni physicienne, ni chimiste, ni ufologue, ni zoologiste, ni sociologue, ni agent du fisc, ni journaliste, ni cartomancienne ou spécialiste en farces et attrapes…. mais souvent de mauvaise foi dans cette affaire lorsqu’on la titille.

« ...Pour qu’un argument d’autorité soit valable, il faut que le spécialiste s’exprime dans son domaine de compétence... » Irna

J’oubliais qu’elle n’est pas archéologue de l’époque précolombienne. Les Balkans se trouvent en Europe, le Pérou se situe en Amérique du Sud. Un chercheur en zooplancton n’écrit pas un article sur le psoriasis pas plus que ne le ferait un chirurgien dentiste spécialiste en implantologie dentaire. Elle a entièrement raison.
Vous ne lisez pas non plus un blog d’un éditeur scientifique solide ou des articles d’une revue reconnue qui s’appellerait « The international journal of archeological hoax busting » par exemple, éditée chez Springer, Wiley ou Elsevier. La ligne éditorial n’est pas neutre et elle est tout aussi orientée dans le traitement de ce sujet que les sites complotistes que je fuis comme la peste.

J’ai donc autant de légitimé à m’exprimer sur cette énigme que si j’étais plombier zingueur passionné d’archéologie amérindienne.

Les principaux « éléments » dont elle se base :
- des copies d’écrans du forum "Alien project", de facebook ou de pages web diverses,
- une vidéo d’un déséquilibré qui s’est fait doublé, membre d’une secte (Paul)
- plusieurs supputations et hypothèses sans preuve, tirées de ses propres déductions
- des documents tronqués ou incomplets
- une analyse d’une archéozoologue à partir de non originaux

...« des radios réalisées sur les têtes et mains « aliens », qui ne sont montrées que dans des vidéos de qualité médiocre (la raison avancée étant qu’il y aurait un risque que ces documents soient « trafiqués sur le net ».. »... Irna

Nous sommes effectivement dans la « false equivalence » à plusieurs niveaux !!!

promesses non tenues de mise en ligne des scans HD début février (votre auriez pu les montrer a votre veto)
https://youtu.be/-PRqEWHLvMk?t=750

Monsieur Jamin dit « quelques jours ou quelques semaines… Il fallait plutôt comprendre quelques semaines. Franchement, vous pinaillez là. Vous faites un redoutable détective mais à ce jeu tout le monde perd…

vous semblez attacher une importance toute particulière aux dire d’un manip-radio concernant les réglages en intensité des équipements, mais vous préférez ignorer les erreurs des blouses vertes (oui je me suis trompé elle ne sont pas blanches)
https://youtu.be/DcqL4DYvFso?t=111

Ce détail peut se révéler important par la suite, mon cher Watson, les constantes radiologiques sont potentiellement un indicateur technique en faveur ou en défaveur des artefacts momifiés, d’ailleurs. Les chirurgiens péruviens utilisent des « blouses vertes » aussi (cherchez sur Google image). C’était de l’humour ou du daltonisme ?
Vous ne tenez pas compte du fait que l’imagerie médicale aurait pu détecter un assemblage composite de tissus… un détail sans doute. L’inspecteur Colombo ne vous arrive pas à la cheville !
Quelles erreurs pointez vous des blouses vertes ou blanches ? Vous êtes docteur en médecine ?

De plus vous semblez trouver admirable de transparence la publication de ces chiffres alors que c’est plutôt le minimum syndical en attendant la publication des authentiques factures(en espérant qu’elles ne soient pas rangées avec les scans).

Je ne suis pas admiratif devant une feuille de calcul bien stylée. Les factures viendront avec la publication des comptes en bout de projet… Dans un projet on distingue plusieurs phases : Un début, un milieu et une fin. Ce document « comptable » était un point d’étape. Comme nous approchons de la fin, vous pourrez sortir votre calculette scientifique et votre loupe de commissaire aux comptes pour vérifier les scans des factures que les contributeurs sont en droit d’attendre. Moi le premier.

Je vous invite également à consulter n’importe quel témoignage vidéo de TJ antérieur à la création du crowdfunding pour constater qu’aucun élément nouveau n’a été apporté depuis à part du folklore (men in black, femme-fantôme, ...) . Ajouté à cela que, toujours d’après les dires de TJ, curieusement, ni lui ni aucun reporter n’a pu accéder au site. Je vous invite aussi à considérer le fait que la communication externe passe uniquement par des sites conspirationnistes.

Je suis d’accord que cela ne servait pas d’évoquer les « men in black. Ce fait n’apporte rien qui puisse élucider l’affaire. C’est tout à fait anecdotique et certainement sans rapport avec elle. Pour le reste, il est fort probable que le huaquero embellisse sa découverte pour faire monter les enchères. Il pourrait y avoir un site archéologique inattendu mais pas tous les aspects « folkloriques » dont il témoigne. Son objectif est uniquement lucratif.
Si le huaquero attend des garanties pour assurer ses vieux jours avant de livrer le site, on peut comprendre que le site archéologique ne soit pas encore révélé. Que feriez vous si vous étiez à sa place ? Personnellement, j’essaierais de soutirer le maximum d’argent au gringo qui se décarcasse pour obtenir un mallette bien remplie de billets verts.
Je me fiche des sites archéo-ufologiques ou des sites alternatifs, ce n’est pas ma feuille de coca. Ce n’est pas le meilleur vecteur mais au regard du contexte (pillage, secte, fake possible...), avouez qu’intéresser le monde de l’archéologie ou le journal « Le Monde » tout court ce n’était pas gagné. L’essentiel est d’aboutir à une conférence de presse pour présenter le tout. Je laisse à la communauté d’affiliation de monsieur Jamin le soin de juger de l’art et la manière. Je ne suis pas non plus l’impresario qui gère sa vie numérique et professionnelle. Mon souhait est de connaître l’authenticité des artefacts et la réalité du site archéologique, c’est tout.
Il est trop tôt pour tirer des conclusions dans un sens ou dans un autre. Voilà ce qui est raisonnable pour le moment de scander, amigo.

Adrenochrome votre vision est monochrome.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 25 mai 2017

En d’autres termes, Irna n’est ni radiologue, ni chirurgienne, ni anatomiste, ni biologiste, ni physicienne, ni chimiste, ni ufologue, ni zoologiste, ni sociologue, ni agent du fisc, ni journaliste, ni cartomancienne ou spécialiste en farces et attrapes….

Il n’y a qu’un "camp" dans cette affaire qui use de l’argument d’autorité en se gargarisant de ses médecins, chirurgiens et spécialistes qu’il faut croire sur parole sans qu’ils aient publié quoi que ce soit...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
adrenochrome - le 26 mai 2017

C’est une recherche documentaire menée sous forme d’enquête bien écrite publiée sur un blog amateur (ce terme n’est pas péjoratif)

je ne disais pas le contraire une recherche documentaire c’est un travail de recherche, qui en l’état est bien plus poussée que ce que nous pouvons avancer vous et moi dans nos petits commentaires. Mais ce genre de travail est capital sinon avec tout ce qui circule sur internet actuellement nous serions pas loin d’enseigner à l’école que la terre est plate.
Vous avez toute la légitimité de vous exprimer mais faite le de façon aussi construite, documenté et en vous appuyant sur des exemples, faite le donc plutôt que d’uniquement chercher à broyer ceux qu’on vous montre.

Monsieur Jamin dit « quelques jours ou quelques semaines… Il fallait plutôt comprendre quelques semaines. Franchement, vous pinaillez là.

on est a 15 semaines soit près de 4 mois .... il a été capable de mettre en ligne un budget en quelques heures, pourquoi est-ce si compliqué de mettre une image en ligne ?

Les chirurgiens péruviens utilisent des « blouses vertes »

je ne faisais que faire référence, par soucis d’honnêteté et de clarté, à mon commentaire précédent dans lequel je m’étais trompé de couleur par habitude de voir le corps médical en blanc ici.

Quelles erreurs pointez vous des blouses vertes

ca fait juste deux commentaires que je vous en parle ... de ces confusions des os des pieds et des mains, je vous ai mis la vidéo au timer exact et pas besoin de maîtriser l’espagnol : pour les mots qui nous intéressent ce sont les même qu’en français avec le son "o" en plus a la fin.

Ce document « comptable » était un point d’étape. Comme nous approchons de la fin, vous pourrez sortir votre calculette scientifique et votre loupe de commissaire aux comptes pour vérifier les scans des factures que les contributeurs sont en droit d’attendre. Moi le premier.

je trouve justement curieux que vous ne bronchiez pas, vous devez quand même bien voir les dérives en cours, ce serait mieux de réagir avant qu’après

Je suis d’accord que cela ne servait pas d’évoquer les « men in black. Ce fait n’apporte rien qui puisse élucider l’affaire. C’est tout à fait anecdotique et certainement sans rapport avec elle. Pour le reste, il est fort probable que le huaquero embellisse sa découverte pour faire monter les enchères. Il pourrait y avoir un site archéologique inattendu mais pas tous les aspects « folkloriques » dont il témoigne. Son objectif est uniquement lucratif.
Si le huaquero attend des garanties pour assurer ses vieux jours avant de livrer le site, on peut comprendre que le site archéologique ne soit pas encore révélé. Que feriez vous si vous étiez à sa place ? Personnellement, j’essaierais de soutirer le maximum d’argent au gringo qui se décarcasse pour obtenir un mallette bien remplie de billets verts.

cet argument est intéressant, donc les echos de faits sont pour TJ mais par contre les echos folkloriques -inutiles sauf à "soutirer de l’argent"- sont pour les huaqueros ? c’est pas un peu biaisé comme distinction ? et si vous essayiez d’autres combinaisons, le résultat n’est il pas un peu inquiétant ?

bref, en dehors de ça, votre ton au fil des messages devient de plus en plus désagréable et insultant envers les gens qui prennent le temps d’échanger avec vous, c’en est donc fini pour moi

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 21 mai 2017

Los Guardianes ont déjà été mentionnés ici..Maintenant eux affirment avoir découvert le gisement...qu’ils sont en train de procéder aux analyses...(???)

"Un equipo de la Asociación Peruana de Ufología (APU) ha descubierto un yacimiento de más de 2,000 misteriosas momias que podrían cambiar la historia de la Humanidad : ¡SI SON AUTENTICAS... NO SON HUMANAS !"

http://audiosviajeaotradimension.blogspot.com.es/2017/05/viaje-otra-dimension-primicia-mundial-los-guardianes-de-atok-marka-2da-parte-en-busca-de-la-verdad.html

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 22 mai 2017

Ils disent vraiment avoir découvert le fameux site ? ou c’est juste une reprise de l’émission d’avril avec Anthony Choy ?

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
PhD Smith - le 22 mai 2017

A Anti-sceptique
"Par curiosité, j’ai posé la question à une vétérinaire qui exerce dans une clinique en ville. [...] Cette personne qui possède une expérience d’une vingtaine d’années m’a donné un peu de son temps entre deux consultations."

J’espère que vous n’y êtes pas allé pour vous-même ? Désolé.

"Elle suggère l’œuvre d’un taxidermiste en déclarant que c’est un travail long et méticuleux. Cependant, elle ne voit pas l’intérêt de mener ce travail chronophage sur plusieurs mains si les tests ADN peuvent, à coup sûr, détecter la fraude si la tricherie est l’objectif visé."

La taxidermie ? Oui, cela fut évoqué dans l’article d’Irna.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 22 mai 2017

PhD Smith, 

Je vous rassure tout de suite, je me porte bien. Je me contentais d’acheter des croquettes pour mon piranha dans l’office vétérinaire.
Je réalise que votre myopie sceptique vous empêche de voir plus loin que le bout de votre nez. Je vais donc essayer modestement d’allumer une bougie de clairvoyance pour éclairer d’un jour nouveau votre remarque à courte vue.
1/ Estimons que le fake moderne ou la recomposition historique ne sont pas des hypothèses que l’on peut écarter en attendant les résultats des différentes analyses financées par l’opération de crowdfunding et les nouveaux éléments inédits montrés en catimini à Nazca mais qui seront dévoilés en juin.
2/ Si le fake est l’œuvre d’un taxidermiste contemporain, il y a une inconsistance majeure dans le scénario de la « supercherie » : pourquoi faire passer ces organes et corps momifiés pour ce qu’ils ne seraient pas lorsque des analyses (au sens large) peuvent éventer leur véritable nature et que l’on n’en retire pas un bénéfice quelconque, surtout pécuniaire. A moins d’être le fruit passionnel d’une expérimentation macabre esthétique et/ou d’un canular sophistiqué, ce n’est pas « rationnel » (terme scepticon-compatible)

Au regard de l’historique de la découverte archéologique faite originellement par hasard par un huaquero dans un no man’s land, le point « 2 » ne tient pas. Ne me répondez pas que l’existence de Mario n’est pas avérée car nous connaissons tous le cantique par cœur, cela nous épargnera une itération.

Désolé, j’ai fait des efforts pour me contenir...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Gargamel - le 23 mai 2017

Le fait que :

Thierry Jamin aurait fait un cursus d’archéologie sans laisser de trace dans les bibliothèque universitaire (mémoire). Nous trouvons par contre son mémoire effectué dans un cursus histoire.

Thierry Jamin rapporte des faits étranges :
Une bataille entre ET et des pilleurs de tombes aurait fait deux morts.
Un pilleur de tombe aurait vu la schroumphette (petite fille bleu avec des cheveux long)
Son histoire dans un café avec des hommes en noirs
Voir des phénomènes volants non identifié au dessus de Cuzco

Thierry Jamin n’ai pas fait appel à des spécialistes des momies pour authentifier la découverte. Par exemple, il y a des spécialistes qui authentifient les grottes ornées (il y a beaucoup de tentatives de faux).

Thierry Jamin nomme son histoire « Alien project » et fait le buzz sur les chaînes d’ufologies.

Thierry Jamin demande des analyse C14 alors que les datations ne permettent pas d’aller au delà de 55,000 ans et que les momies sont accompagnées de représentation de dinosaures.

Thierry Jamin demande des analyses dans des laboratoires differents soit disant pour faire scientifique alors qu’une seule suffit.

Thierry Jamin demande beaucoup d’argent : les internautes, les industriels, les chaines TV.

Des programmes scientifiques recherchent des planètes pouvant abriter la vie ( mais « on cache la vérité sur les OVNI sur terre » )

Des programmes scientifiques recherchent les ancêtres des hommes (Néandertal, Denisova et d’autres) mais « on cache la vérité sur nos origines » )

Les momies d’une civilisation évolués seraient dans des sarcophage en pierre avec des objets en pierre.

Je peux en sortir plein comme ça encore.
Ces momies sont peut être une œuvre d’art que Jamin essaie de vendre. Sauf que Jamin, c’est pas Vinci, ni Mozart, ni Picasso...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 23 mai 2017

Bonjour Gargamel
Justement parlons-en des artefacts de pacotille, dinosaures soucoupes têtes d’alien et autres cailloux intergalactiques ... Je n’arrête pas de poser des questions à leur sujet, sans réponses (n’est-il pas Mr anti-sceptique...) . Ils font partie intégrante de la "découverte" mais sont totalement occultés, je me demande bien pourquoi ... En attendant leur exécution ne me laisse pas dupe, il ne s’agit en rien d’art précolombien ! Le niveau artistique de ces objets est fort minable et visiblement fait à la va vite par des faussaires peu performants. Bref ... des daubes ridicules bien évidemment mis très en retrait par l’archéologue Jamin, lequel pourtant devrait se faire une joie de nous les présenter avec un enthousiasme non feint ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 24 mai 2017

Fabsab,

Je vois que vous vous ennuyez et fumez du chapeau en attendant la conférence de presse prévue en juin. Comme je vous comprends ! J’aimerais vous donner un os de momie à ronger. Quelles sont les pierres taillées les plus anciennes connues dans cette région du Pérou, et donc qui seraient bien antérieures à la civilisation Nazca ? Si la question stimule votre encéphale d’esthète, merci de me tuyauter sur la question.
Le « niveau artistique » ? Mouais… Est ce que l’art aboutit toujours à quelque chose de beau ? Gargamel cite Picasso. Je trouve que des élèves de CM2 produisent parfois des œuvres beaucoup plus saisissantes.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 24 mai 2017

La conférence ? Ah bon, pas au courant ... Vous croyez peut-être que je visionne les vidéos de votre gourou ? Absolument pas ! Que je suis à l’affût de la moindre info ? Non pas ! Je suis allé une fois visiter la page facebook de votre Grand Maître et vu l’impressionnante quantité d’idioties de débilités de niaiseries d’inepties de crétineries de gamineries que j’ai pu lire, daignez me croire je n’y suis pas retourné. Quant à vous mon cher "anti-sceptique" je vous trouve bien actif pour un modeste contributeur ululeur ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 24 mai 2017

LOL...bon patientons jusqu’au mois de juin, la conférence nous dira de quoi il retourne. Il faut dire ; que entre Paul, Mario qui s’inscrit sur FB et viens raconter toute son histoire en public faisant fi des autorités péruviennes, 2 morts qui n’ont pas déclenché une enquête criminelle (???) T.J, B.Foerster qui a proposé à Paul de prende en charge gratuitement les analyses, le site qui demeure secret, Anthony Choy qui rentre dans la danse, Le Ministère de la Culture qui décrète une enquête, Jaime Maussan qui gagne le gros lot, les Facebook, les blogs en tous genres, les rebondissements, des "je ne vous ne en dis pas plus..."...c’est Dallas ma parole !! On ne sait plus à quel saint se vouer...faut avouer que ça n’est pas simple comme affaire.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 26 mai 2017

Fabsab,

Je croyais que vous alliez partager un peu votre passion d’homme qui parle à l’oreille des pierres. L’aspect un peu naïf de ces "cailloux" polis pouvait suggérer qu’ils étaient très anciens et le fruit du travail d’un proto-péruvien. Comme le rappelle Patrick H. Carmichael dans l’article « Nasca origins and Paracas progenitors » dans le "Journal of Andean Archeology" : "The settlement history or The Ica, Palpa, and Nazca regions and their adjacent coastlines shows scattered occupations going back to the Middle Archaic (5000-3000 B.C.)" http://dx.doi.org/10.1080/00776297.2016.1239874
Mais je déplore que vous préfériez emprunter le sentier lumineux de l’invective en bon guérillero balkanique. Je salue votre raisonnement très subtil et perspicace. Notre maître de l’univers vénéré a, en effet, organisé sa secte en structure pyramidale. Là je ne vous parle pas d’une colline bosniaque vaguement conique d’aucuns prendront pour une pyramide digne des architectes du plateau de Giseh mais de la pyramide du Soleil de Teotihuacán.
Le bas échelon de notre organisation étant réservé aux donateurs sans cervelle, j’ai décidé de me hisser dans la théocratie pour devenir sniper numérique. Je vous engage à lire le glossaire annexé à la doctrine écrite par l’église de scientologie pour comprendre en quoi consiste mon rôle de franc tireur. Si je réussis dans la war zone, je serai éligible au "premier contact". Mon vol en première classe et mon hébergement à Nazca dans un hôtel cossu seront intégralement payés par les contributions des ululeurs naïfs. Puis, en compagnie du vénéré maître nous explorerons, lui devant moi derrière, le site archéologique pour une rencontre du troisième type. Vous pouvez imaginer alors l’intensité de ma ferveur et de mon zèle à ferrailler avec les sceptiques de tout poil au regard de la suprême récompense !

Chien de garde, vous servez mal Irna en étant médiocre

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 26 mai 2017

Anti-sceptique. Sachez que je ne suis pas le "chien de garde" d’Irna, je ne la connais pas et n’ai même jamais discuté avec elle. Je suis venu poster sur son site après avoir vu les artefacts qui accompagnent les momies et m’être rendu compte que personne n’en parlait, Thierry Jamin compris, alors que pour moi ils sont la clé de "l’énigme"... Le fait est que l’attention de tous est concentrée sur les fameuses momies et que les objets découverts avec elles sont totalement occultés... Allez savoir pourquoi ? Merci donc pour vos renseignements. Il s’agirait donc des oeuvres d’UN proto-peruvien, un génie isolé donc, et non d’une civilisation inconnue et dateraient de la période archaïque Péruvienne à savoir entre 5000 et 3000 BC ... Effectivement car ces productions n’ont strictement rien à voir avec ce que l’on retrouvé de cette époque ! Le mystère s’épaissi donc ... Découverte de momies d’aliens, rixe avec des aliens vivants (gardiens du temple) à coup de lance-pierre, meurtres non élucidés, artefacts produits par un génie méconnu de l’époque archaïque, et j’en passe ... Tout cela est fort clair et mérite effectivement une conférence à l’audience mondiale ! En attendant je suis certain d’une chose, vous êtes un proche d’alien-project et non un modeste ululeur et vous essayez de faire taire ceux que vous nommez les "sceptiques" à la méthode Savonarole . J’ai bien compris que vous tentez de polluer ce forum en allant crescendo dans la provocation... Alors sachez que je suis médiocre, très médiocre même, mais pas un pigeon !!!

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 27 mai 2017

Gare gamelle,

Vu de votre petite lorgnette, je crois que l’on pourrait presque demander à Irna d’écrire une brève pour conclure cette histoire puisque vous démontrez, avec un certain brio, en quelques lignes et morceaux choisis que tout est du délire. Bravo ! J’espère que vous n’envisagez pas de créer votre propre blog sur l’archéologie dite "alternative" car vous pourriez rapidement lui faire de l’ombre à la hauteur andine de votre conclusion superficielle. Je ne reviens pas sur certains points qui ont déjà fait l’objet de moultes commentaires ici pour me focaliser sur la « nouveauté ».

Thierry Jamin demande des analyse C14 alors que les datations ne permettent pas d’aller au delà de 55,000 ans et que les momies sont accompagnées de représentation de dinosaures.

Vous avez omis de dire que l’Alien Project va en premier lieu révéler les coulisses du Big Bang, puis l’identité d’Adam et Eve et lever enfin le voile sur le Saint-Suaire !
Je crois que le soleil torride de Nazca vous a sérieusement cogné la tête, car en contributeur du projet, je ne reconnais pas du tout les objectifs du projet dans vos propos.
Si la forme qui évoque un diplodocus est sensée faire la synthèse emblématique de toutes les espèces de dinosaures qui vivaient sur cette partie du monde, vous allez vexer certains paléontologues. Et si c’était tout simplement une représentation figurative d’un camélidé péruvien, un chaku ou un kara ?

Des programmes scientifiques recherchent des planètes pouvant abriter la vie ( mais « on cache la vérité sur les OVNI sur terre » )

Précisez votre pensée. Le phénomène « ovni » est en grande partie expliqué. Selon le Geipan 10 % des observations sont inexpliquées et seules 2 % du total relève de canulars (lire l’article de Muriel Valin qui, dans un numéro de "Science et Vie" paru en 2016, détaillait les statistiques de cet organisme). http://www.cnes-geipan.fr/
On ne peut pas exclure qu’une fraction des 10 % inexpliqués soient des manifestations récurrentes extraterrestres. Néanmoins, la vie ailleurs ne signifie pas l’avènement de civilisations technologiques. Et si nous sommes faces à des "zitis" à Nazca, ils ne sont pas arrivés là par une opération du Saint-Esprit mais sans se rattacher, pour autant, au caractère répété du phénomène nommé.

Des programmes scientifiques recherchent les ancêtres des hommes (Néandertal, Denisova et d’autres) mais « on cache la vérité sur nos origines » )

Citons aussi "Homo Naledi" découvert par des spéléologues en Afrique du sud. Il pourrait être une espèce "relique", ayant survécu des centaines de milliers d’années jusqu’à un passé relativement récent comme "Homo floresiensis". Vous devriez regarder cette vidéo, qui bouscule un peu la pensée linéaire sans lien toutefois avec l’Alien Project qui ne peut prétendre tout réécrire :
http://www.france24.com/fr/video/20170510-lorigine-lhomme-homo-naledi-a-cotoye-lhomo-sapiens-afrique-sud

Il est sage de dire que l’ingénierie "exogène" pour expliquer la présence de l’humanité se cantonne encore au genre de la science-fiction ("2001, a space odyssey" de Stanley Kubrick, "Prometheus" de Ridley Scott, par exemple)

Pour conclure, vous avez un raisonnement binaire "vrai vs faux", réducteur de la complexité de cette affaire. Qui plus est, ce raisonnement ne fait pas la distinction entre un objectif clairement libellé et des idées, des paroles lancées en l’air par son "prédicateur" enthousiaste et imaginatif. Il ne faut pas tout mettre au même niveau.

Voilà pourquoi, vous prenez une gamelle...

PS : Je peux vous fournir des coupons de réduction valables sur le site d’achat en ligne de figurines Alien Project bientôt disponible. Offre limitée…

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 28 mai 2017

Bon, Anti-sceptique vous commencez à être un peu lourd ; je vous suggère d’aller faire un tour ailleurs, et de ne revenir qu’après la grande "révélation", qui ne manquera pas d’être suivie d’une publication dans une revue à referee que vous pourrez nous assener. A moins que vous ne vous décidiez d’ici là à répondre aux commentaires plutôt qu’à côté.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Gargamel - le 28 mai 2017

je crois que l’on pourrait presque demander à Irna d’écrire une brève pour conclure cette histoire puisque vous démontrez, avec un certain brio, en quelques lignes et morceaux choisis que tout est du délire. Bravo !

Voyez comme les arguments ramènent à la raison les plus anti-sceptique.

J’espère que vous n’envisagez pas de créer votre propre blog sur l’archéologie dite "alternative"

Non, le milieu de l’archéologie me prend beaucoup de mon temps et le fait de voir toute cette ufologie me motive à continuer mes recherches.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 28 mai 2017

Thierry Jamin demande des analyse C14 alors que les datations ne permettent pas d’aller au delà de 55,000 ans et que les momies sont accompagnées de représentation de dinosaures...

Vous parlez du dinosaure style "Acámbaro pré-classique (...)" qui figure sur une photo au milieu de soucoupes volantes style film S.F série Z années 50 ??? Quelle grande découverte !!! Je présume que votre ami Thierry Jamin s’est empressé à faire pratiquer une analyse de surface de la pierre dans un laboratoire spécialisé afin d’en affirmer l’authenticité et que cette information capitale, qui va bouleverser la planète terre, nous sera révélée lors de la future conférence qui va faire taire à jamais les voix qui s’élèvent contre ce qui paraît être (dès le début de l’affaire) une grosse arnaque pour gogos en manque de sensations extraterrestres ... Ou bien doit-on attendre une nouvelle vidéo de propagande ululesque, fond musical générique série "les envahisseurs" Thierry Jamin grosse loupe à la main examinant la qualité de la trame du sopalin sur lequel sont posés les précieuses reliques ?

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 28 mai 2017

P.S : Lire "notre" ami Thierry Jamin et non "votre", je m’adresse à anti-sceptique alias Père ULU et non à Gargamel ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 29 mai 2017

Bonjour cher Gargamel

Vous voudrez bien éclairer ma lanterne au sujet de la datation C14. A partir de quelle période la plus récente, la datation peut se mesurer ? Est-ce bien 55000 ans ou 5500ans ? Je vous le demande car je ne suis pas trop versé sur le sujet. Merci à vous.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 29 mai 2017

Irna,

... « Anti-sceptique vous commencez à être un peu lourd »...

Honnêtement, vous trouvez que certains commentaires postés ici sont légers et digestes et qu’ils aident à éclaircir les questions que posent cette énigme ? Soyez fair play, please...
Tout comme vous, je ne suis pas archéologue en mission à Nazca, alors j’attends la suite en me limant les ongles…
Dédicace sur la revue à « referee » : http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2017/05/24/une-revue-scientifique-prise-au-piege-dun-canular-sur-le-penis/

FAT sab,
A votre tour, vous devenez plus balourd que l’air muchacho mais votre vanne sur le "sopalin" m’a bien fait rire. Heureusement que ce n’était pas des feuilles de papier Lotus à 3 épaisseurs, MdR (Mort de Rationalité)…

Gare Gamelle,
Votre citation était tronquée. Vous avez sciemment oublié le début de la phrase qui en change le sens : « Vu de votre petite lorgnette... ». J’espère que vous êtes plus rigoureux pour citer en matière d’archéologie qu’en l’oufoquelogie.

Phd Smith,
Clair-lucide, mon livre de chevet est Tintin et « les 7 boules de cristal ». Au fait, le "Ulule" est terminé. Son initiateur est riche comme crédule, et il passe des vacances en zone 51 aride.

Monochrome,
Mon broyeur satirique fait œuvre sanitaire ici. On peut être sceptique sans rentrer dans le jeu des caricatures et la dénonciation d’une imposture scientifique avant d’avoir des éléments complets qui seront fournis selon la timeline connue du projet… La bonne hygiène mentale consiste à se reposer sur les vraies lumières de ce siècle qui étudieront le dossier en seconde vague sur la base de tous les éléments accumulés en première instance et non pas de faire de la science de comptoir à partir de bribes et/ou de concrétions orientées sur un sujet éminemment sensible. Les imposteurs sont ceux qui donnent des avis catégoriques, expéditifs et/ou définitifs à partir d’un écran pixelisé de sachante arrogance ou de clairvoyance avec un a-plomb qui démontre qu’ils sont atteints de saturnisme. Fake ou pas, nous le saurons bientôt...

Tir groupé, j’optimise l’espace, frontière de l’infini scepticisme…

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 29 mai 2017

Anti-sceptique : Si pour les jeux olympiques le plus important est de participer, pour vous autres, inscrits au championnat du monde de " l’archéologie de bac à sable ", l’important c’est d’y croire ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 31 mai 2017

Camilo Moreno,
55 000 ans c’est l’âge le plus ancien de ce qu’on peut dater grâce au carbone 14 ; dès 35 000 ans les résultats sont considérés comme très imprécis, et au-delà de 50 000 ou 55 000 ans il n’y a plus assez de 14C pour pouvoir dater le matériel.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 23 mai 2017

à Irna

Bonjour, en réponse à votre question, où ça dit qu’ils ont "...ils ont vraiment découvert le site.." ben je n’en sais rien, j’ai juste rapporté le lien où ça le dit...maintenant allez savoir.

J’ai du mal à comprendre que si un tel gisement existe avec tout le tapage qui se fait autour, les autorités ne bougent pas, quoiqu’ils aient dit : nous authentifierons tout cela avec des les méthodes scientifiques, quand nous connaîtrons le lieu du site...tant qu’on ne sait pas où il se trouve, nous ne donnons aucune valeur à tout cela.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 23 mai 2017

Merci de votre réponse, Camilo. Ces "Gardiens" m’ont l’air tout aussi farfelus que les autres protagonistes de cette histoire...
Dans sa dernière vidéo M. Jamin évoque le fait qu’il y aurait une enquête en cours, mais il parle d’une enquête judiciaire... On peut supposer que la justice péruvienne cherche à en savoir un peu plus sur ces huaqueros qui invitent des chaînes de télé étrangères et créent des comptes facebook :)

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 24 mai 2017

@Anti-Sceptique

Cher monsieur, au-delà des oeillères il y a le monde de la tolérance, qui accepte l’opinion des autres

1-1/ Votre réseau échelon est efficace, en effet. Il n’est pas paranormal de parader.
R : ....

2/ Votre approche est saine pour se forger une opinion qui tient de la pluralité des points de vue. Je respecte votre besoin d’écouter la messe ici aussi.
R : Votre réponse est tout à fait à votre honneur, sinon que l’avez entachée à la fin. Je viens ici rarement, et pour votre gouverne je suis athée, et en plus je n’ai pas de gourou.

3/ Je suis polyglotte aussi mais je ne parle pas l’ésotérique ou la pavoiserie. Décidément, on trouve de tout derrière les fagots en compagnie des bonnes bouteilles !
R : je ne parle pas l’ésotérique et la Croix des Templiers je m’en fous et le Da Vinci Code aussi..sinon je ne bois pas, est-il nécessaire de persifler ?

4/ Ni animosité ni culte, de mon côté. Tournez votre parabole vers les USA au cours de la troisième semaine du mois de juin.
R : Je n’ai pas de parabole, j’ai une Freebox Revolution, ça devrait le faire.

5/ J’entends bien aussi. Je crois que monsieur Jamin a pris une certaine distance avec Mr Foerster, un « concurrent » sur le sujet.
R : Bon à savoir.

6/ Vous avez raison. Inconnu n’est pas extraterrestre. Selon Monsieur Jamin un ambassadeur russe proposait une somme rondelette pour récupérer des artefacts mais pas d’autres états. A part des coopérations, je pense que le Pérou est le seul pays à pouvoir se mêler légitimement de cette affaire.
R : …après les analyses…quant au Pérou, ça me semble logique, enfin on parle lui, on commeçait à désespérer.

7/ Le moyen de transport se pose en filigrane si l’hypothèse exogène est retenue. Seraient-ils alors des Robinsons échoués ici ?
R : j’ai déjà répondu : dans ce cas on devrait trouver des restes de leur moyen de transport, et on attend que ça avec beaucoup d’impatience...et si elle n’est pas retenue ??

8/ Ce n’est pas un scoop, en effet. Je regardais Goldorak en étant petit. Je partage donc votre avis que la vie a pu éclore ailleurs (en n’aboutissant pas nécessairement à des civilisations technologiques, des poireaux géants suffiraient déjà à nous ravir)
R : Je ne suis pas ufologue, et je ne fais partie d’aucune société ufologique, perso j’ai vu par 3 fois des choses étranges dans le ciel, étant très versé dans l’aviation et l’astronomie, il m’était impossible de confondre avec un Airbus ou un ballon-sonde. Mais l’univers étant infini, il laisse l’éventualité de la vie ailleurs très possible, sous forme de poireaux ou ce que vous voudrez.

9/ Oui ! Je ne brigue pas le poste de modérateur sur ce site. On peut aussi commenter un commentaire, non ?
R : ?????????

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 26 mai 2017

Don Camilo,

Je n’ai pas d’œillères mais une intuition féroce que j’explore jusqu’au bout de mes canines. Soyons justes, il y a parfois autant de positions radicales et de moqueries sur ce blog que chez certains contributeurs du projet tant décrié. Je suis seulement intolérant au gluten mais ici, c’est un territoire hostile que je n’ai pas créé. Si l’affaire s’avère véridique, d’autres viendront sans doute chercher des scalps. Moi pas.

Je suis désolé de vous avoir froissé par mon humour sarcastique qui n’était pas dirigé contre vous. Pour me faire pardonner, je voudrais vous conter une histoire en me mettant à la place du pilote et ingénieur principal de cet aéronef spatial échoué au Pérou appartenant à l’escadrille des explorateurs du système Zorg situé dans une proche galaxie. C’est une expédition scientifique de quelques membres, le vaisseau en déperdition suite à une avarie doit se poser sur terre alors que ce n’était pas son objectif initial, l’homme étant une espèce farouche et agressive déjà étudiée et cataloguée. Selon la gravité de la panne, il amerrit en urgence à proximité de la côte péruvienne et se trouve aujourd’hui sous les sédiments marins ou bien le crash se déroule à flanc de montagne sous le regard ébahi d’un shaman amérindien qui communiait avec les esprits du vent pour amener la pluie. Une grande partie de l’équipage malheureux décède. Le vaisseau est trop endommagé pour repartir mais les systèmes peuvent encore assurer la survie de l’équipage qui décide de l’enfouir pour le protéger avec l’aide des autochtones subjugués par ces êtres venus d’ailleurs avec lesquels se nouent quelques contacts. Les entités vivent et s’éteignent peu à peu dans leur modeste complexe souterrain sans pouvoir espérer du secours car la communication intergalactique a été rompue et les hommes finissent par oublier leur existence au fil des générations, oubli accéléré par les épidémies, les migrations de population et les exactions commises lors de la sauvage Conquista. Un jour, un groupe de huaqueros qui sonde le sol à la recherche de reliques dorées et de momies bien conservées dans cette zone désertique découvre l’entrée d’une tombe Inca classique au premier abord mais finalement Mario, le chef de la bande, ne sait que faire des artefacts étranges tant ils dénotent avec ceux déterrés habituellement lors des saccages dont il se rend régulièrement coupable...

J’envisageais de proposer ce synopsis de BD à Delcourt jeunesse. Les précédentes éditions de Monsieur Jamin n’étant pas vraiment de mirifiques ventes selon Irna, je souhaitais aider à remplir les coffres à jouets de l’institut Inkari avec des gains aussi sonnants que la rançon versée aux espagnols pour libérer l’empereur Atahualpa.
Aujourd’hui, je préfère nettement imaginer vos yeux écarquillés en lisant cette historiette sous le drap à la lueur d’une lampe torche chaque soir.

To be continued…

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
PhD Smith - le 29 mai 2017

A Anti-sceptique

« Je vous rassure tout de suite, je me porte bien. Je me contentais d’acheter des croquettes pour mon piranha dans l’office vétérinaire. »

Voilà qui est rassurant !

« Je réalise que votre myopie sceptique vous empêche de voir plus loin que le bout de votre nez. Je vais donc essayer modestement d’allumer une bougie de clairvoyance pour éclairer d’un jour nouveau votre remarque à courte vue. »

Il y a la collection de Book-E-Book "chandelle dans la night" dirigé par H. Broch qui répond à ce problème. Merci d’y faire référence.

« Au regard de l’historique de la découverte archéologique faite originellement par hasard par un huaquero dans un no man’s land, le point « 2 » ne tient pas. Ne me répondez pas que l’existence de Mario n’est pas avérée car nous connaissons tous le cantique par cœur, cela nous épargnera une itération. »

Vraiment ? la produit moderne issu de la technologie des plastiques n’invalide pas l’histoire du vachero et donc de TJ ?

« Désolé, j’ai fait des efforts pour me contenir... »

Ulule vous attend pour dépenser plus.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
PhD Smith - le 30 mai 2017

Anti-sceptique : « Au fait, le "Ulule" est terminé. Son initiateur est riche comme crédule, et il passe des vacances en zone 51 aride. »
Ça tombe bien vous aurez bientôt le choix : Ulule pour la continuation du projet "alien" après la conférence soit le traditionnel appel au don pour Païtiti.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 31 mai 2017

Bonjour tout le monde

A propos de l’Amberlite, en rassemblant mes souvenirs, il m’a semblé qu’en plus c’est une marque commerciale déposée (comme Loctite, Samsonite etc .) d’une résine synthétique.

Je n’ai pas voulu confirmer cela avant d’avoir fait les recherches que voici :

Amberlite and Amberlyst Resins

- These resins are suitable for columnchromatographic separation of similar materials, including organic bases, amino acids, B vitamins, antibiotics, rare earths and other inorganic materials.

- Amberlite and Amberlyst are registered trademarks of Rohm and Haas Co.

S’il s’agit bien de cela dans l’analyse, il est clair qu’on est endroit de se demander que viendrait faire une résine moderne sophistiquée dans un artefact supposé ancien.

Je ne sais pas si cela peut aider à dépatouiller tout ça, mais voici le site pour en savoir plus.
http://www.sigmaaldrich.com/chemistry/chemical-synthesis/learning-center/technical-bulletins/al-142/amberlite-amberlyst.html

Cordialement

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 31 mai 2017

Oui, l’Amberlite est effectivement une marque déposée. Tout ça est assez bizarre, je ne sais pas si un spectroscope peut être programmé pour identifier un produit par son nom de marque. Tant que "Paul" n’aura pas communiqué les résultats bruts (et je pense qu’il ne le fera pas, le bonhomme semble complètement imprévisible), on ne peut pas en tirer grand chose de plus que l’idée qu’il y a probablement une résine synthétique dans l’échantillon testé !

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 31 mai 2017

Bonjour

Je ne sais pas ce que ce site vaut, mais je vous rapporte la conclusion de son article, qui cependant ne fait pas trop avancer le sujet, sinon qu’ils annoncent les résultat ADN :

"Los resultados de los exámenes de ADN han confirmado que representan los restos biológicos genuinos de individuos que han fallecido durante siglos y que no son un engaño."

"Les résultats (??) des analyses ADN , confirment qu’ils représentent bien des restes d’individus biologiques qui sont sont mort depuis des siècles et que ce n’est pas une tromperie" (??)

ça ne dit pas si c’est au sujet des artefacts ou de véritables momies, ça ne dit pas non plus la nature de ADN...

https://mundooculto.es/2017/05/investigacion-muestra-que-las-momias-de-nazca-son-de-otro-origen-genetico/

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 31 mai 2017

Comme d’habitude il s’agit d’une affirmation sans aucune source, ni le nom du laboratoire ni les résultats fournis, à croire sur parole donc ... De plus les "entités extraterrestres" présumées étant un bricolage de résine de synthèse d’os d’animaux et restes de momies en mauvais état, un laboratoire doit pouvoir y trouver un peu ce que l’on veut ... De toute façon il faudra bien une conclusion à cette affaire, pour ma part j’ai une petite idée ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 31 mai 2017

Idem que Fabsab, je ne vois pas comment ce site aurait pu avoir les résultats des analyses ADN :)
Et s’ils les avaient, ils ne se contenteraient pas d’une vague phrase non sourcée, non ?

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 1er juin 2017

Bonjour tout le monde

Merci Irna pour les éclaircissements concernant la datation C14.
Par ailleurs, je ne répondrai pas ici, à certains propos acerbes et vénéneux à mon endroit d’un membre apparemment "formaté" par A.P.

Rien à voir :J’ai cherché ici sur le site, s’il y avait quelque chose sur ce sujet (j’ai pris un lien au hasard, voir plus bas), je n’ai pas trouvé. Cela dit, je m’étais renseigné auprès d’amis habitant Cadix, pour savoir si cette découverte était crédible, on m’a affirmé que oui. D’après ce que j’ai pu déduire avec mes maigres connaissances sur les vestiges engloutis, il s’agirait plutôt de Tartessos qu’autre chose ou d’autres civilisations mythiques. Je me suis également enquéri s’il y avait quelque chose d’officiel, j’ai trouvé un déclaration de la Junta de Andalucia qui demandait qu’on lui apporte tous les documents etc de cette affaire, et j’en suis resté là.

Pour situer l’affaire un lien : http://andaluciainformacion.es/cadiz/169425/afirman-que-la-atlantida-estaba-en-cadiz-y-la-barrio-un-tsunami/#

https://www.cadizdirecto.com/descubierta-la-atlantida-o-tartesos-en-cadiz/

Pardonnez-moi d’avoir posté ici, car je n’ai pas su où le faire ailleurs. Bien évidemment, ce post peut-être déplacé là, où c’est le plus approprié.

Il y a 1 an de ça, je ne sais plus sur quel site, forum ou FB, j’essayais d’avoir de plus amples infos sur cette découverte, en exhibant les articles, infos etc de l’inventeur espagnol du site, quand un internaute français (je ne saurais me rappeler de son pseudo ou nom, déjà j’ai oublié le site) m’a sauté dessus à bras raccourcis avec véhémence (!!!), qui m’a engueulé, comme quoi c’était lui l’inventeur du site, que les autres c’est des co******, enfin bref, une arrogance insupportable, une vulgarité de haut niveau à la limite de l’insulte, une prétention d’avoir découvert pratiquement la moitié des vestiges du monde etc....etc. C’est comme ça que j’ai quitté le site, sans plus jamais y retourner, et sans avoir su davantage, c’était ma première et ma dernière apparition sur le lieu. Est-ce-que vous auriez suivi cette affaire ici ? car j’aimerais en savoir plus. Merci encore.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 1er juin 2017

Bonjour Camilo,
je ne sais pas grand chose du site de Doñana, j’ai suivi ça de très loin ; il me semble en tout cas que l’assimilation à l’Atlantide est totalement infondée, et ne repose que sur un mauvais documentaire de la chaîne National Geographic (d’ailleurs, pour ceux qui soutiennent que le fait - non confirmé - que Nat Géo s’intéresserait aux momies de T. Jamin serait une preuve de l’authenticité de l’affaire, c’est un bon rappel que Nat Géo est aussi capable de faire de la pseudoscience !).
J’avais lu sur le sujet cet article de Jason Colavito : http://www.jasoncolavito.com/blog/natgeos-shameful-atlantis-documentary-more-atlantis-bible-nonsense
Par ailleurs cet article du Telegraph montre bien ce que les spécialistes espagnols qui fouillent le site pensent des hypothèses infondées de Richard Freund : http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/spain/8381219/Lost-city-of-Atlantis-buried-in-Spanish-wetlands.html
Je pense que pour en savoir plus sur ce site de Doñana il faut aller voir du côté des publications de Juan Villarías-Robles : http://cchs.csic.es/es/personal/juanjose.villarias

Il y a 1 an de ça, je ne sais plus sur quel site, forum ou FB, j’essayais d’avoir de plus amples infos sur cette découverte, en exhibant les articles, infos etc de l’inventeur espagnol du site, quand un internaute français (je ne saurais me rappeler de son pseudo ou nom, déjà j’ai oublié le site) m’a sauté dessus à bras raccourcis avec véhémence (!!!), qui m’a engueulé, comme quoi c’était lui l’inventeur du site, que les autres c’est des co******, enfin bref, une arrogance insupportable, une vulgarité de haut niveau à la limite de l’insulte, une prétention d’avoir découvert pratiquement la moitié des vestiges du monde etc....etc.

Je suis prête à parier ma dernière chemise que je sais qui est cet internaute vulgaire, arrogant etc. qui prétend avoir tout découvert : un certain Dominique Jongbloed, non ?
Si c’est bien de lui qu’il s’agit, vous trouverez sur ce site toute une rubrique qui lui est consacrée ainsi qu’à ses expéditions imaginaires... :D

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 1er juin 2017

FabSab, Irna

Merci pour vos réponses, concernant les éventuels huaqueros morts, dont un a succombé sous la "même malédiction" que Lord Carnavon, et aussi pour les supposés résultats ADN qui n’auraient pas eu lieu.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 1er juin 2017

Bonsoir

Merci Irna pour tous les liens que je vais consulter. Je ne sais pas pourquoi il y a cette maladie chronique sur le mythe de l’Atlantide, On l’a trouvé aux Bahamas, dans une île à quelques kms au large de la Grèce, bizarrement, les Atlantes n’ont jamais eu l’idée d’aller faire un tour en Grèce pays de Platon, et à part les bribes qu’il nous a laissé plus d’autres de son disciple ou je ne sais qui, on ne sait rien, encore que le Timée et le Critias pourraient être un "Roman de "SF" de l’époque . Pierre Benoît nous l’a mise en plein milieu du Sahara, et voilà que c’est à Cadix, mais il y a de fortes chances que ce soit Tartessos, mais c’est pas gagné, car c’est un parc naturel, l’assécher etc, demande des travaux de titans, un budget énorme etc...et aux dernières nouvelles une bactérie cyanotoxique aurait proliféré dans ces marais. Quelqu’un a commenté que ça ne cite pas Tartessos sur laquelle on est bien documenté, car ça se vendrait moins que l’Atlantide :)

J’ai un peu parcouru les tribulations de Mr D.J, il me semble que c’est lui, surtout que tantôt il est Zorro, tantôt Don Diego : ) c’est quelque chose !

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
L.Despoutres - le 8 juin 2017

Bonjour,

ça fait quelques semaines que je visite ce site et je dois dire que j’ai été très impressionné (positivement, bien entendu) par la qualité des articles : c’est clair, bien sourcé, on sait très vite à quoi s’en tenir.

Je rebondis (certes avec un peu de retard...) sur cette affaire de "momies aliens" que je suis avec attention et qui est à mes yeux assez stupéfiante, puisqu’on a un type qui ramène ces machins d’on ne sait où et qui réussit à lever 40 000 euros sur sa parole et sa réputation d’"aventurier-qui-a-passé-15-ans-au-Pérou" (à faire quoi ? Sur les vidéos, il tourne en rond dans la jungle ou poireaute à Cuzco pour avoir ses autorisations).

Je vois que les lignes bougent depuis ce printemps (comme en témoignent les tentatives d’intimidation, menaces de procès...) Par ailleurs sur une vidéo que j’ai vue récemment (https://www.youtube.com/watch?v=SrxTTpRSsng), Thierry Jamin semble avoir jeté sa prudence aux orties, puisqu’il admet carrément que les "momies" sont celles d’extraterrestres (et que "Mario" aurait pu être guidé par thélépathie...)

Il évoque aussi une divulgation des résultats pour la 3e ou 4e semaine de juin, est-ce qu’il a communiqué une date précise ?

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 9 juin 2017

Bonjour,
Je ne crois pas qu’il y ait encore de date précise pour le "T.J DAY" car l’équipe peaufine de nouvelles momies moins grotesques à présenter histoire de faire durer le suspens et d’avoir le temps de remplir les caisses ... Je suis curieux de savoir si les burlesques artefacts trouvés avec les momies (d’après la légende...) feront partie du spectacle ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 10 juin 2017

Bonsoir L.Despoutres,
effectivement, on n’a toujours à ma connaissance aucune date précise pour la grande révélation ; M. Jamin s’est fait très discret ces jours-ci mais il vient d’annoncer que ce serait "très probablement" en juillet... Jaime Maussan est également discret sur le lieu et la date de l’évènement, il a juste communiqué avant-hier sur le titre dudit évènement : "En Busca de Los Dioses Perdidos", "A la recherche des dieux perdus". Publier des résultats d’analyse, c’est très vite fait ; mais organiser une grand-messe à la Maussan, avec documentaires, images 3D et "spécialistes", c’est beaucoup plus long à organiser :D

Sinon, merci pour vos compliments !
Irna

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Pacha - le 12 juin 2017

Bonjour,
Très heureux d’avoir découvert votre site....
Je suis cette histoire depuis quelque mois et je suis ouvert à toutes découvertes archéologiques qui puissent faire avancer l’histoire de l’humanité sans évidemment la corrompre aussi farfelues soient elles.
La première chose qui m’ai sautée aux yeux ce sont les objets lithiques, le creusement des tunnels, la fabrication d’implants en métal, la chirurgie qui a permis leurs installations dans le corps des aliens, et même le procédé de momification dont on nous parle et qui pose la question de la préhension du pouce. Avec trois doigts au bout de la paume il me semble évidemment impossible une utilisation adroite d’outils. Comment forger du métal, graver, creuser la pierre. Comment inciser la peau, implanter avec précision un objet dans la corps, reconnecter des tendons, des veines. Comment même fabriquer leur engins spatiaux ...... sans pouces.
Mon avis est le suivant les faussaires ont crée des momies humanoides avec l’image stéréotypée que nous avons des aliens (petit gris comme on dit) sans même reflechir à ce à quoi peux ressembler un humanoide. Dans le terme d’humanoide, il y a Homo et l’une des premières étapes de l’espèce homo est l’homo habilis, celui qui crée et utilise des outils. Thierry Jamin avec son DEUG, DEA, et DOCTORAT d’histoire ne peu pas avoir omis ce détail......d’autant que j’entends parler de plus en plus d’ADN mithocondriale HUMAIN retrouvé dans les échantillons. Objectivement ce sont de mauvais faussaires, je propose donc mon aide à Thierry Jamin pour la réalisation d’un prochain Fake.
Bien à vous.
Pacha

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 13 juin 2017

Bonsoir Pacha et bienvenue !

j’entends parler de plus en plus d’ADN mithocondriale HUMAIN retrouvé dans les échantillons

Puis-je vous demander où vous avez entendu cette info ? Il y aurait eu des fuites sur les résultats des analyses ADN ?

Cordialement, Irna

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Pacha - le 13 juin 2017

Bonjour Irna,
Des fuites, je ne saurai dire..... Mais c’est ce que je lis dans les réseaux sociaux d’ufologie ou de "chercheur de vérité". Car je tenais à le rappeler toutes personnes aux idées contraires à Thierry Jamin se retrouvent bannies des réseaux sociaux concernant le sujet, insultée, humiliée, moquée. Vous agissez de la même sorte que ces huaqueros qui jettent des pierres à ces pauvres aliens lors de la visite du mausolée. La chaine Utube ne laisse pas la possibilité d’écrire des commentaires, et il faut avoir contribué au projet pour avoir le droit à des informations (pay per view).... Dans ses vidéos questions/réponses Thierry Jamin sélectionne les questions des internautes auxquelles il répond, souvent ces questions sont orientées, redondantes de vidéo en vidéo et sont sujet à polémiques, à attiser la curiosité, comme une une espèce de teasing publicitaire. Quand on supprime des commentaires constructifs, qu’on muselle les détracteurs, qu’on accepte pas les débats, qu’on menace de procès ceux qui mettent en doute vos propos, quand on doit avaler tout cru des couleuvres comment être pris au sérieux M. Jamin. Quel bel exemple d’esprit humaniste scientifique........
Bien à vous.
Pacha.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 14 juin 2017

Pacha,

« c’est ce que je lis dans les réseaux sociaux d’ufologie ou de "chercheur de vérité" »

Si ces sources constituent vos références, inutile de colporter les rumeurs ou des informations non validées ici, svp, afin de ne pas entâcher la respectabilité du site d’Irna sur lequel même les vidéos de Paul deviennent des preuves scientifiques.
Je vous suggère de vous rendre dans une bibliothèque universitaire spécialisée dans les para-sciences. Sur place, un(e) bibliothécaire vous initiera aux fondamentaux pour vérifier la fiabilité et l’intérêt d’une source web.

« Car je tenais à le rappeler toutes personnes aux idées contraires à Thierry Jamin se retrouvent bannies des réseaux sociaux concernant le sujet, insultée, humiliée, moquée »

Vous avez eu le droit au goudron et aux plumes aussi, mon pauvre ? L’institut Inkari a payé un pont d’or pour filtrer Youtube et Facebook. Le montant des transactions est tenu secret. Chut…

« La chaine Utube ne laisse pas la possibilité d’écrire des commentaires « 

La chaîne Youtube de l’Alien Project n’est qu’une vidéothèque. Le site Facebook est ouvert allégrement aux commentaires par contre.

« il faut avoir contribué au projet pour avoir le droit à des informations (pay per view) »

C’est faux ! Vous avez le même niveau d’information que les Ululeurs contributeurs. Les vidéos questions réponses sont diffusées en avant-première mondiale une heure ou deux avant le reste de la Terre sur le forum. Comme vous n’avez pas contribué (5 euros minimum), il n’est pas anormal que vous n’ayez pas accès. Au départ, l’accès devait être réservé aux contributeurs « VIP » ayant misé 75 euros minimum mais, par "humanisme scientifique", l’administrateur a décidé de l’ouvrir dans son immense mansuétude à tous les contributeurs.

« Dans ses vidéos questions/réponses Thierry Jamin sélectionne les questions des internautes auxquelles il répond, souvent ces questions sont orientées, redondantes de vidéo en vidéo et sont sujet à polémiques, à attiser la curiosité, comme une une espèce de teasing publicitaire »

Les questions proviennent exclusivement des contributeurs au projet qu’elles soient ésotériques ou rationnelles. Il n’y a pratiquement pas de sélection alors, oui, il y a des redondances. Si des questions ne sont néanmoins pas retenues, elles peuvent être reposées pour la vidéo suivante. Les vidéos de questions réponses se sont substituées aux newsletters privées. Monsieur Jamin a préféré communiquer les avancées du projet de cette manière, par transparence planétaire. Vous n’avez aucune raison de vous plaindre à ce sujet d’autant que cette question a fait l’objet d’insatisfactions de la part de certains Ululeurs soucieux d’avoir l’entière exclusivité de ces informations.

« Quand on supprime des commentaires constructifs, qu’on muselle les détracteurs, qu’on accepte pas les débats, qu’on menace de procès ceux qui mettent en doute vos propos »

Les commentaires sont souvent déconstructifs, non ? Nous aimerions d’ailleurs pouvoir envoyer les détracteurs en pension complète au goulag. Des purges Staline-like sont planifiées quand nous prendrons le pouvoir grâce à nos frères de l’espace… Garde à vous. Big « bother » is catching you… spoon
Les débats sont en pay per talk-show uniquement sur Alien TV, voire les CGV sur Archéo-ufologie Sat.
Le service juridique recrute actuellement trois stagiaires juristes. Tickets restaurant et un blu-ray du documentaire réalisé par Alien Prod autographié par le Jamin Master en prime ! Collector assuré !!!

« La première chose qui m’ai sautée aux yeux ce sont les objets lithiques, le creusement des tunnels, la fabrication d’implants en métal, la chirurgie qui a permis leurs installations dans le corps des aliens, et même le procédé de momification dont on nous parle et qui pose la question de la préhension du pouce. Avec trois doigts au bout de la paume il me semble évidemment impossible une utilisation adroite d’outils. Comment forger du métal, graver, creuser la pierre. Comment inciser la peau, implanter avec précision un objet dans la corps, reconnecter des tendons, des veines. Comment même fabriquer leur engins spatiaux ...... sans pouces »

Il ne vous échappe pas que nous pourrions être face à un réemploi de site archéologique préexistant et non pas un site creusé de mains gauches d’alien peu adroites.
Des créatures tridactyles ne sont pas pour autant des manchots. Les os latéraux dans la paume pourraient servir à faire pivoter les doigts latéraux pour les rendre opposables au doigt centrale, ce qui permettrait toute la dextérité nécessaire pour tirer les poils de votre nez de Pinocchio.

Pacha, vous vous exprimez ici comme au bureau des doléances mais vos commentaires sont du niveau d’un Satrape nigaud...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 14 juin 2017

Anti-sceptique, plutôt que d’agresser les autres contributeurs, si vous alliez plutôt nous dire ce que vous pensez des méthodes de M. Jamin pour faire taire les critiques ?
L’aventurier et la justice, nouvel épisode et Jamais deux sans trois !

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 14 juin 2017

Mon cher Anti-Sceptique. Puisque vous semblez très bien informé pour un modeste ululeur j’ai une question très simple à vous poser : Les artefacts trouvés avec les momies (ovnis, têtes d’alien, dinosaures et autres) seront-ils présentés au mois de juillet, le jour de la révélation, vu qu’ils ont été trouvés avec les momies et sont donc à ce titre d’une importance capitale pour confirmer l’authenticité de la découverte ???
Excusez moi d’insister quelque peu mais pour l’heure je n’ai aucune réponse à cette question qui me parait pourtant plus que basique et légitime. Je ne pense pas que Thierry Jamin (archeologia) soit resté insensible à ces petites merveilles désormais uniques dans l’histoire de l’archéologie ... J’attend donc avec grande impatience la présentation en grandes pompes de ces oh combien précieux objets ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 14 juin 2017

Quoi ? Commenter vos deux derniers articles ? Certainement pas ! Ils offrent aux lecteurs le spectacle affligeant d’une intelligentsia, fer de lance de la critique sceptique bien pensante, qui se gausse autour d’une carcasse comme une horde hystérique de charognards. Cet entre-soi pathétique est du niveau de « Gossip ». Ce n’est plus de la science mais de la "gutter press".

Nuance, je suis un commentateur satirique et si vous vous sentez "victime d’une agression" directe de la part de votre principale cible ou indirectement lorsque l’on essaie de suggérer ici d’autres points de vue sur cette affaire, vous êtes tombée vous-même dans le biais de confirmation… à en perdre la raison...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 14 juin 2017

Bon, FAT sab vous commencez à être un peu lourd avec vos obsessions ; je vous suggère d’aller faire un tour ailleurs, et de ne revenir qu’après la grande "révélation", qui ne manquera pas d’être suivie d’une publication d’Irna dans une revue à referee (Arkéo Junior) que vous pourrez nous assener. A moins que vous ne vous décidiez d’ici là à répondre aux commentaires plutôt qu’à côté.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 14 juin 2017

Anti-sceptique : Commencez par apprendre à lire. Vous pouvez raconter toutes les bêtises que vous voulez sur les hordes sceptiques de charognards (on sent le rageux à bout d’arguments, là) ; par contre je vous ai demandé de ne plus agresser *les autres contributeurs* de ce forum, et c’est mon dernier avertissement. Vous pouvez m’insulter si ça soulage votre frustration vis-à-vis de la tournure que prend cette affaire, mais pas les autres intervenants, c’est clair ?

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 14 juin 2017

Avec un surnom comme le mien "Fat Sab" je ne peux être que lourd, ajoutez à cela quand même une bonne dose de débilité et de crétinisme très en vogue actuellement chez les obsessionnels de mon type. Toujours est-il que ma question reste sans réponse et tant bien même je sais pertinemment pourquoi je n’aurais cesse de la poser ... Le jour de la "grande révélation", jour de grande déprime et de honte intime pour moi aurez-vous le cœur de m’envoyer un tee-shirt Alien-Project et de m’offrir un abonnement à " Archéo-Baby" pour me consoler de mon triste sort ?

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Pacha - le 16 juin 2017

Bonjour,
Tout à fait représentatif de ce dont je parlais....
Je retiendrai tout de même un mot, réemploi....allez on est presque.......
bien à vous.
Pacha

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 24 juin 2017

Irna,
Je me rends compte que vous êtes également fine psychologue dans votre réponse qui serre les dents. Vous avez plus d’une corde à votre arc de Robin des lois. Je n’étais ni à fleur de peau ni à court d’arguments... du moins si vous laissez un droit d’expression à ceux qui s’aventurent en terre Sainte Sceptique.

Pourquoi voulez vous que je vous insulte ? Cela n’a aucun sens. Je fais bien le distinguo entre vos démonstrations de prestidigitateurs, vos convictions en "tiques", votre perception frelatée de l’Alien project et votre personne.

Votre réaction quasi paranoïaque face à une action légitime de monsieur Jasmin que vous étrillez à longueur d’articles vous conduit même à un certain exhibitionnisme. Votre posture de chasseuse de fake victime d’un outrage à la rationalité, à la liberté de juger dans son « domaine » et à son bon droit d’équarrissage est assez déplacée. Vous pensiez ferrer un sujet croustillant à propos d’un "huluberlu" avec un business model doublé d’une bonne supercherie à l’ancienne. Mais en l’occurrence, cette « volonté » de vous faire taire est dans votre tête, celles de vos fans et de votre petit cercle qui tourne en rond...

Pacha,
Depuis qu’il n’y a plus de vidéos hebdomadaires, quelques informations sont diffusées uniquement aux contributeurs du projet via le forum privé.
Désolé pour vous ! En cela, je reconnais volontiers que vous aviez du pif...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 13 juin 2017

Bonjour toput le monde

J’ai fait le tour des derniers posts, je vois que l’affaire prend de l’ampleur. j’ai regardé la vidéo TV du 13 juin et lu les documents, sauf erreur de ma part, il en ressort que Paul a de son propre chef remis tout ce qu’il a aux autorités aux fins d’analyses etc se fera assister par son avocat. TJ est sommé de remettre tout ce qu’il a en artefacts biologiques ou non, ainsi que que tout ce qui est relatif à cette affaire. Je ne sais pas où ça va tout ça.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
yopyop - le 13 juin 2017

Il y a que la justice péruvienne va vérifier si les artefacts sont précolombiens ou non.
Autant il est légal pour un Péruvien d’en détenir si ils ne proviennent pas d’un pillage et il faut les déclarer, des millier de paysans péruviens en trouvent et les gardent sans problème (ils les déclarent rarement :) ), autant c’est interdit pour un étranger sauf achat officiel.

C’est pour ça que Paul a prit un avocat et je suppose fait une déclaration quand ça a commencé à s’ébruiter.

Par contre que se soit pour les Péruviens ou les étrangers à forciori, il est strictement interdit de les faire sortir du pays, et la ils ne rigolent plus du tout, surtout avec les étrangers, le tourisme archéologique reste une des principale ressource du pays, sinon la 1ere.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 14 juin 2017

Bonjour tout le monde

Je crois que le tour des arguments et contre-arguments est fait sous toutes ses coutures., et qu’il n’y a plus qu’à patienter l’issue très proche de cette affaire, ainsi que Mr TJ l’a affirmé, et nous saurons le mot de la fin...plus que quelques semaines...à moins...à moins qu’un nouvel évènement explosif surgisse et qu’on reparte dans une autre direction imprévue...dans ce cas, je ne suivrai plus j’attendrai l’annonce publique officielle de Pujada :) le débat TV ainsi que l’Académie de Sciences et un bel article décortiqué dans S&V, le N.Y Times, The Times, la BBC et CNN

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 25 juin 2017

mercredi 14 juin 2017 à 12h23 - par Camilo Moreno

Bonjour tout le monde

Je crois que le tour des arguments et contre-arguments est fait sous toutes ses coutures., et qu’il n’y a plus qu’à patienter l’issue très proche de cette affaire, ainsi que Mr TJ l’a affirmé, et nous saurons le mot de la fin...plus que quelques semaines...à moins...à moins qu’un nouvel évènement explosif surgisse et qu’on reparte dans une autre direction imprévue...dans ce cas, je ne suivrai plus j’attendrai l’annonce publique officielle de Pujada :) le débat TV ainsi que l’Académie de Sciences et un bel article décortiqué dans S&V, le N.Y Times, The Times, la BBC et CNN

Et le nouvel évènement explosif est arrivé, et c’est reparti mon Kiki

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 20 juin 2017

Special report : Unearthing Nazca. Only on Gaia.com !

https://www.youtube.com/watch?v=xZPDhPeQnRY

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 21 juin 2017

Alien project - Vidéo de l’institut Inkari - La momie Josefina
https://www.youtube.com/watch?v=c-x3HfqjNNQ

Update 1 sur Gaia
https://www.gaia.com/video/update-1-discovery?fullplayer=feature

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 21 juin 2017

Mon cher Anti-sceptique. Sincèrement, vous voulez que je gobe ça ???

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 21 juin 2017

Nous l’avions déjà posté hier, c’est un doublon. Je suis surpris que Mr Jamin n’y apparaisse pas nio même cité, faut attendre l’émission finale.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 21 juin 2017

Premier constat : Absence totale de patine archéologique. On dirait que cette "momie" sort du blanchisseur du coin ou qu’elle est la cousine de "Monsieur Propre". Comme surnom "Blancanieves" aurait été plus adapté que " Josefina"...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 21 juin 2017

Anti-sceptique

Special report : Unearthing Nazca. Only on Gaia.com !

https://www.youtube.com/watch?v=xZPDhPeQnRY

Nous l’avions déjà posté hier, je suis surpris que Mr jamin n’y apparaisse pas, il faut attendre l’émission/

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 21 juin 2017

Quant à la "momie aux œufs d’or" de Jamin un ululeur a trouvé la solution : Il s’agit d’un Reptilien de type Saurien croisé Caméléon. Je vois mal Anti-sceptique infirmer une telle évidence ...

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Irna - le 21 juin 2017

A tous : si votre message n’apparaît pas immédiatement sur le site après l’avoir posté, inutile de le reposter une deuxième fois, il est possible qu’il soit temporairement bloqué par l’antispam, ça arrive en particulier quand il y a des liens dans le commentaire.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 22 juin 2017

P.S : Je me suis mélangé les momies dans mes deux derniers posts ... (Josefina,Maria ...)

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Anti-sceptique - le 24 juin 2017

Mes chers sceptiques et les rares autres...

En vous communiquant les liens pour vidéophiles amateurs avant vos informateurs, j’ai fait acte de contrition car j’aurais été très vilain avec certains d’entre vous en ponctuant mes textes de bouffonneries et de pinçons satiriques. Je reconnais que mon style n’est pas aussi leste et châtié que « Taupe porn ». Irna, sans complaisance aucune, a d’ailleurs rappelé les règles de bienséance auxquelles vous vous voudrez bien vous référer aussi si vous ne voulez pas que je porte plainte auprès d’elle. Car vous savez tous que lorsque le facteur passe ici les chihuahuas aboient et dérangent les momies qui vivent sur le pallier. Les morts ont droit au repos dans le silence éternel.

En outre, permettez moi de répondre à des remarques pertinentes :

Camilo,
Si la notion d’horodatage ne vous est pas totalement alien, vous remarquerez que j’ai posté avant vous.

Fabsab
Ne vous transformez surtout pas en grenouille qui veut avaler un œuf car votre expertise de Jedi en pâle patine nous est précieuse comme les pierres.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Fabsab - le 25 juin 2017

Mon cher Anti-Sceptique : Votre projet d’envenimer les choses pour que nous en arrivions aux insultes et ainsi s’abaisser au niveau du fan club Jamin est aussi lisible et risible que les fakes présentés par Alien-Project et Gaia pour tromper le crédule. Aussi pour vendre vos tapis dix fois soldés daignez vous adresser à vos amis ululeurs, lesquels ont la générosité de leur ignorance, mais certainement pas à moi.

De la multiplication des momies... et des indices de fake !
Camilo Moreno - le 25 juin 2017

@ Anti-sceptiques

Je ne sais pas ce que vous avez posté avant moi, ça ne doit pas être si important pour que je ne me sois pas attardé à le chercher. En outre je ne fais pas la course à l’horodatage.

Si vous cessiez un tant soit peu de tremper votre plume dans du venin, ce serait bien.

J’ai répété ici, que j’allais attendre l’issue finale, et par ailleurs je m’étonne que des grosses chaînes comme CNN ou la BBC ne se sont pas ruées sur ce que J.M fait passer pour le scoop de l’histoire humaine, et auquel je n’ai jamais accordé le moindre crédit.

Ici dernières infos de l’autre son de cloche, on y découvre pas mal de details intéressants, et c’est gratuit.

https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=f9C7fyftT9g



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2018 © Le site d’Irna - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.1.4
amélioré par Pigédius
Hébergeur : L'Autre Net