Un poisson d’avril au mois de mai ?

Article mis en ligne le 11 mai 2007

logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Le visiteur de passage sur ce site aura peut-être eu l’occasion de lire ce texte, publié le 1er avril, dans lequel j’annonçais la découverte par M. Osmanagic et son équipe, sous forme de poissons gravés ou sculptés, d’un extraordinaire trésor archéologique confirmant leurs plus folles hypothèses sur une mystérieuse puissance maritime mondiale. J’ose espérer que ce texte aura au moins arraché au lecteur un sourire ; en tout cas, je me suis bien amusée à l’écrire, et même l’administrateur du forum bosnian-pyramid.com (en) semble l’avoir trouvé suffisamment drôle pour en publier une copie sur ce forum dont je suis bannie :

Ce qui a d’ailleurs entraîné une réaction assez hilarante du modérateur en chef, Hyperborean, qui n’a pas vu que je n’étais pas responsable de cette publication, et qui n’a surtout vu aucun des indices pourtant grossiers que j’avais dissimulés dans le texte :

Le thread entier a d’ailleurs très vite disparu (en) du forum...

A l’époque j’étais très loin d’imaginer que ce poisson d’avril aurait des prolongements jusqu’au mois de mai... C’est tout d’abord, toujours sur le forum bosnian-pyramid.com, "ray2007" qui croit voir un poisson (en) gravé sur une des pierres trouvées dans le tunnel de Ravne - par contre, je n’ai pas réussi à comprendre s’il s’agissait de celle-ci :

Source

ou de celle-là :

Source

Mais bon, on a l’habitude des interprétations farfelues de "ray2007", déjà évoquées ici.

Mais voilà que c’est l’équipe Osmanagic elle-même qui se met à voir des poissons partout ! En effet, dans une nouvelle intitulée en bosnien "Un premier artefact artistique dans le complexe de tunnels de Ravne ?" (bs), la Fondation publie cette photo :

Source

en expliquant qu’on y voit nettement "le contour d’un poisson : la tête avec l’oeil, le corps allongé, deux nageoires et la queue". Et, pour le mal-voyant, la Fondation joint une deuxième photo censée être plus convaincante :

Source

Que dire ? Soit il y a un gros farceur dans l’équipe, à qui mon petit texte a donné des idées ; soit j’ai, sans le savoir, des pouvoirs paranormaux, et mon inconscient savait à l’avance qu’on allait découvrir ce poisson quand je l’ai écrit...

Une autre hypothèse intéressante est celle proposée, à moitié sérieusement, par Paul Heinrich sur The Hall of Ma’at (en) : il suppose qu’il pourrait y avoir à l’oeuvre au sein de la Fondation quelqu’un qui cherche à faire un documentaire de type "Borak", ou bien un livre essayant de montrer jusqu’où il est possible d’aller en faisant prendre aux gens des vessies pour des lanternes, en l’occurence des rochers pour des artefacts. Si jamais c’était le cas, bravo à cette personne pour son "poisson de mai" !


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2018 © Le site d’Irna - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.0.99
amélioré par Pigédius
Hébergeur : L'Autre Net