Une pyramide "parfaite" ?

Article mis en ligne le 24 juin 2006

logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Une des premières questions qui se posent concernant la "pyramide du Soleil" est celle de sa forme exacte. En effet, la "perfection" de la forme de Visocica est souvent soulignée par M. Osmanagic, et est avancée comme "preuve" de son caractère artificiel (sous-entendu, la nature ne peut pas avoir produit une forme aussi parfaite) : voir par exemple le premier paragraphe du document "Naucni argumenti" - "Arguments scientifiques" (dont le titre est en fait "Preuves scientifiques"), publié en mai 2006 sur le site de la Fondation, téléchargeable ici (bs) [1], et intitulé "Une géométrie parfaite" (une version en anglais de ce rapport est téléchargeable ici (en)).

Dans l’ouvrage (bs) de M. Osmanagic il est dit qu’il s’agit d’une pyramide à 4 faces orientées selon les points cardinaux, ce qui est confirmé par une étude (non publiée mais reprise en partie dans le document "Naucni argumenti") de "l’Institut de Géodésie de Bosnie-Herzégovine" (dont un membre, M. Enver Buza, est "conseiller" de la Fondation) ; le même document ajoute que la face nord est orientée "vers le nord cosmique". M. Osmanagic précise d’ailleurs dans son ouvrage que "toutes les autres pyramides du monde sont également orientées selon les points cardinaux".

Première remarque sur ces affirmations : il est facile de trouver des exemples de pyramides non orientées selon les points cardinaux. Voici par exemple la pyramide du Soleil de Teotihuacan, il est facile de voir qu’elle n’est pas du tout orientée vers le nord [2] !

La "vraie" pyramide du Soleil
The "real" pyramid of the Sun - Source

Deuxième remarque : clamer que la face nord de Visocica est orientée vers le "nord cosmique" n’a guère de sens du point de vue scientifique [3]. M. Osmanagic ou ses collaborateurs précisent parfois que Visocica est "orientée dans la direction de l’étoile Polaire" [4]. Cependant, du fait du phénomène de la précession des équinoxes (fr), les pôles célestes se déplacent lentement. Si aujourd’hui Polaris (l’étoile Polaire) se trouve à peu près correspondre au pôle Nord céleste, ce n’était sûrement pas le cas il y a 12 000 ans (âge proclamé par M. Osmanagic pour la pyramide). A ce moment-là, le pôle Nord céleste était très proche de Vega (voir par exemple ici une carte montrant la lente rotation du pôle Nord céleste sur une période d’environ 25 000 ans). Le fait que Visocica soit "orientée vers l’étoile Polaire" n’est donc qu’une coïncidence. Admettons qu’ils aient simplement voulu dire, maladroitement, que la face nord de Visocica est orientée exactement vers le nord : reste que "l’exactitude" de cette orientation me paraît loin d’être parfaite. On peut en juger sur ces deux documents extraits de l’étude géophysique (en) [1] du Dr Smailbegovic de février 2006 :

Sur cette carte détaillée, il saute aux yeux que les courbes de niveau de la face nord ne sont pas perpendiculaires à la direction du nord, ce qui devrait être le cas si cette face nord était exactement orientée vers le nord.

Sur ce deuxième document, on observe que les directions des alignements principaux, relevés par le détecteur LINANAL, et correspondant aux deux angles nord-est et nord-ouest de la "pyramide", ne sont pas symétriques comme ils devraient l’être de part et d’autre de la direction du nord, mais sont plutôt orientés N35°W pour l’angle nord-ouest, et N45°E pour l’angle nord-est.

Troisième remarque : un coup d’oeil sur la carte topographique de Visocica est intéressant :

Carte topographique de la colline de Visocica
Topographic map of Visocica hill - Source

Au premier abord, la forme pyramidale n’est pas absolument évidente, c’est le moins qu’on puisse dire. Si les faces est et surtout nord (celle qu’on voit le plus souvent sur les photos) sont effectivement assez nettement triangulaires, il est beaucoup plus difficile d’identifier une face sud et encore plus une face ouest. La Fondation explique ce fait d’une part par la présence d’un "plateau d’accès" à la pyramide sur la face ouest (qui serait donc également d’origine artificielle), et d’une "érosion" sur les faces sud et ouest, érosion dont l’origine n’est pas expliquée (en fait, il faudrait plutôt parler de dépôts postérieurs à la construction de la pyramide, puisqu’on a là des épaisseurs "en trop", et non une face de la pyramide qui aurait par exemple été emportée par l’érosion fluviatile). Voir l’interprétation de la Fondation :

"Carte" de la pyramide
"Map" of the pyramid - Source

On peut remarquer que sur cette "reconstitution" l’angle sud-est comme l’angle sud-ouest ont été placés de façon tout à fait arbitraire (mais puisqu’on vous dit qu’ils sont érodés !), et que même ainsi le moins qu’on puisse dire c’est que les quatre faces sont assez inégales. J’ai tenté ma propre reconstitution des angles d’après la carte topographique :

Angles

Il n’y en a que trois, je n’arrive pas à distinguer d’angle sud-ouest sur la carte.

Maintenant, si j’essaie de relier les points d’intersection entre une même courbe de niveau et chaque angle, je devrais théoriquement avoir une forme plus ou moins proche du carré, comme dans cet exemple à Teotihuacan :

Teotihuacan, courbe de niveau
Teotihuacan, contour lines

Si je fais la même chose pour Visocica (ici les courbes d’altitude 550 m et 700 m), on est assez loin du carré... :

Visocica, courbes de niveau
Visocica, contour lines

On m’objectera que ma reconstitution est discutable, mais pas plus que celle proposée par la Fondation ! A part la face nord et les angles nord-ouest et nord-est qui sont relativement bien marqués, les autres faces et angles sont trop incertains pour qu’on puisse s’appuyer sur une "géométrie parfaite" pour en déduire une "preuve" de l’existence de la pyramide.

Quelle taille ?

La taille de la "pyramide du Soleil" est tout aussi imprécise. Les premières dépêches de 2005 évoquent parfois 70 mètres (article de Dnevni Avaz repris sur le site de la BBC (en)), parfois 100 mètres avec une base de 220 mètres sur 220 (dépêche de l’AFP reprise ici (en)).

Si l’on se réfère à la source "officielle", le site de la Fondation, on retrouve bien ce chiffre de 220 mètres, mais il s’agit cette fois de la hauteur de la pyramide ! On trouve ce chiffre dans un communiqué de presse (bs) du 25 février 2006 sur la partie en bosniaque du site (intitulé "Jedanaest dokaza o postanjanju bosanskih piramida", "Onze preuves de l’existence des pyramides bosniaques") : "La pyramide du Soleil est haute de 220 mètres, soit un tiers de plus que la pyramide de Khéops en Egypte". Il n’est nulle part expliqué comment cette hauteur a pu être calculée, ni comment a pu être déterminée la base de la pyramide (un coup d’oeil aux courbes de niveau sur la carte topographique montre un dénivelé d’au moins 250 mètres entre le sommet de Visocica et le niveau de la vallée...).

Le seul autre chiffre fourni par le site de la Fondation sur la taille de la pyramide se trouve dans le document déjà évoqué, "Arguments scientifiques" (bs) [1] de mai 2006. Là, toujours dans le paragraphe "Géométrie parfaite", on apprend que les "mesures précises" de l’Institut de Géodésie de Sarajevo donnent, pour la face nord de la pyramide, "un triangle équilatéral, avec des côtés de 365 mètres et des angles de 60 degrés". Quelques remarques sur ces "mesures précises" de ce curieux Institut de Géodésie :

- Si on suit cette affirmation, comme par ailleurs il est souvent répété qu’au moins trois des quatre faces de la pyramide sont identiques, la base de la pyramide serait donc un carré de 365 mètres de côté ; un rapide calcul permet donc d’en déduire une hauteur de la pyramide équivalente à la demi-diagonale de ce carré, soit environ 257 mètres, ce qui ne correspond à aucune des mesures avancées auparavant.

- Se pose à nouveau le problème du repérage de la base (sans parler de l’emplacement exact des angles) de la pyramide : pour pouvoir mesurer avec une précision de l’ordre du mètre les côtés, il a bien fallu savoir exactement où était cette base ; or, ces mesures ont été faites avant le début des fouilles (et les fouilles actuelles de 2006 se déroulent plutôt à mi-hauteur), et, en admettant même qu’il y ait bien une pyramide, personne à l’heure actuelle ne peut avoir la moindre idée de l’emplacement exact de sa base qui peut être enfouie sous une forte épaisseur de dépôts alluviaux ou au contraire surélevée sur une hauteur naturelle.

- Enfin, ce chiffre de 365 mètres me semble curieux : pourquoi choisir ce chiffre-là, puisqu’à l’évidence, comme vu plus haut, il est impossible de réaliser une mesure au mètre près ? Serait-ce parce qu’on espère frapper l’imagination ? Cela n’a d’ailleurs pas manqué, et certains, sur des forums consacrés aux "mystères" de l’archéologie, se sont empressés de proclamer (en) un lien évident avec le nombre de jours de l’année, donc avec la "géométrie sacrée" des pyramides. Pas la peine de leur faire remarquer que le système métrique (fr) est d’invention un peu plus récente que la pyramide, on vous répondra que le système métrique est lui-même basé sur la taille de la Terre (sous-entendu : rien d’étonnant donc à ce qu’il ait pu être utilisé par les constructeurs de la pyramide et/ou les Atlantes...). D’ailleurs, M. Osmanagic lui-même fait un peu plus que suggérer ce lien, puisqu’il dit dans un article du 17 avril 2006 publié dans Avaz : "La face nord de la pyramide du soleil est un triangle équilatéral dont les côtés mesurent 365 mètres, ce qui correspond symboliquement au nombre de jours dans une année"...

Avaz, 17 avril 2006

Des terrasses

Enfin, autre petite curiosité dans le document sur les "Arguments scientifiques" : celui-ci utilise une image (figure 7), toujours fournie par l’Institut de Géodésie de Bosnie-Herzégovine, prouvant selon lui l’existence de "terrasses régulières" sur Visocica, confirmant donc qu’il s’agit bien d’une "pyramide à degrés". Or, l’observateur attentif remarquera que toutes les pentes visibles sur cette image présentent le même dessin en terrasses ; rien d’étonnant puisque cette image n’est en fait qu’une vue en 3 D construite de façon discrète à partir des courbes de niveau (c’est-à-dire qu’on n’a pas tenté de "lisser" les pentes, le relief est construit en "tranches" successives correspondant à chaque intervalle entre deux courbes de niveau) ; l’image suivante représente la même zone, cette fois après lissage informatique de la pente, et là plus de terrasses !


Naučni dokazi o postojanju bosanskih piramida
Téléchargé le 5 mai 2006
Scientific evidence about the existence of the Bosnian Pyramids
Téléchargé en mai 2006
Survey of Remote Sensing Techniques Used for the Anomaly Detection at the Presumed “Pyramid” Locality near Visoko, Bosnia and Herzegovina
Amer Smailbegovic - Février 2006
Notes :

[1De nombreux rapports ayant disparu du site de la Fondation - sans qu’on sache s’il s’agit d’une volonté délibérée ou d’une simple erreur du webmestre - j’en mets une copie à la disposition du lecteur à la suite de l’article.

[2En fait, les Mayas considéraient plutôt les Pléiades comme "point fixe" et repère céleste, et c’est vers elles que les pyramides de Teotihuacan sont orientées.

[3Ce terme de "nord cosmique" ne renvoie pas à une notion géographique ou astronomique, mais appartient plutôt au domaine de l’ésotérisme.

[4Enver Buza, membre de l’Institut de Géodésie de Bosnie-Herzégovine, précise, par exemple ici (en), que "la face nord de Visocica ne dévie pas de plus de 12 mm de la position de l’étoile Polaire"


Forum
Répondre à cet article
Une pyramide "parfaite" ?
kuota - le 14 mai 2014

Bonjour

Concernant les pyramides de Bosnie, comme vous je suis très sceptique, cela ressemble fort à une mystification. Rien dans tous ce que j’ai vue sur ce sujet ne me parait suffisant pour étayer cette thérie.... Du béton qui ressemble à des cailloux, des dallages qui ressemble à des bloc de pierre fissuré, des tunnel bouché qui ont été débouché mais dont on ne voit pas les murs, des cailloux, de la terre....

Là je crois qu’il s’agit d’une grosse erreur

Une pyramide "parfaite" ?
Irna - le 16 mai 2014

Une "erreur" qui durerait depuis 8 ans ? Alors que de nombreux spécialistes ont expliqué à M. Osmanagic que son béton est un conglomérat, que ses dallages sont des dalles sédimentaires naturelles etc. ? Je penche quand même de plus en plus pour une erreur volontaire  :)



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2018 © Le site d’Irna - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.0.99
amélioré par Pigédius
Hébergeur : L'Autre Net