Une "vallée des pyramides" - [Le site d'Irna]

Une "vallée des pyramides"

Article mis en ligne le 10 juillet 2006

logo imprimer

    traductions de cet article :
  • English

Dès sa première "révélation" de l’existence d’une pyramide sous la colline de Visocica en avril 2005 (voir ici), il est clair pour M. Osmanagic que cette pyramide n’est pas unique. De l’autre côté de la vallée, la colline de Pljesevica est immédiatement identifiée comme pyramide "soeur", et les deux collines sont baptisées : pyramide du Soleil et pyramide de la Lune.

Très vite, c’est une puis deux autres pyramides (en) qui vont être identifiées dans la vallée de Visoko ; s’ajoutent donc aux deux premières les pyramides du Dragon (colline de Buci), de la Terre (ou Temple de la Terre - Krstac) et de l’Amour (Cemerac). L’inflation des pyramides ne s’arrêtera pas là, puisque par exemple dans cet article (bs) le Président de Bosnie-Herzégovine Sulejman Tihic certifie qu’il existe neuf pyramides dans la région qui s’étend de Visoko à Tuzla. Les habitants de Maglaj revendiquent la leur (bs), et on apprend également ici (bs) que d’après M. Osmanagic la Croatie a probablement aussi ses pyramides.

Pour en revenir à Visoko, c’est donc à une véritable "Vallée des Pyramides" qu’on aurait affaire (c’est d’ailleurs le titre du dernier ouvrage de M. Osmanagic, en vente en particulier sur le site de Visocica), à un "complexe" pyramidal de grande ampleur. De plus, d’après M. Osmanagic, ces pyramides ne sont pas disposées au hasard ; il fait même un des arguments forts de sa thèse du fait que les sommets des trois principales pyramides formeraient un "triangle parfait" équilatéral.

Un triangle parfait
A perfect triangle - Source

Cet argument des trois pyramides formant un triangle parfait est souvent repris : dans le document "arguments scientifiques" (bs) [1] du site de la Fondation (en anglais ici (en)), dans diverses interviews de M. Osmanagic, comme par exemple ci-dessous, où il affirme même qu’il n’y a pas "une minute d’écart" entre les trois angles d’après le service du Cadastre de Visoko :

Avaz, 17 avril 2006
Dnevni List, 18 avril 2006

Cette thèse a été largement discutée par Alun Salt, doctorant de l’Université de Leicester et spécialiste d’archéo-astronomie, dans une série de textes sur son blog Archaeoastronomy (en). Dans ce premier article (en), il commence par mesurer directement sur la carte les distances entre les trois sommets, pour trouver des différences significatives (de l’ordre de 200 mètres, soit 10 %) entre les longueurs des trois côtés du "triangle parfait". Un lecteur lui ayant fait remarquer qu’il a procédé à ses mesures comme si les trois points étaient à la même altitude, alors que la pyramide du Soleil est nettement plus haute que les deux autres, il procède à un deuxième calcul (en), tenant compte cette fois des différences d’altitude, qui donne des résultats encore plus mauvais... Enfin, ayant pu récupérer la carte ci-dessus, plus précise que celle utilisée pour ses premières mesures, il procède à un troisième essai (en), qui donne pour les trois angles censés être égaux "à une minute près" (rappel : il y a 60 minutes dans un degré) les résultats suivants :
pyramide du Soleil : 61º 29′
pyramide de la Lune : 59º 55′
pyramide du Dragon : 58º 37′

M. Salt termine ce dernier article en discutant d’autre part l’emplacement exact des "sommets" tel que fixé sur la carte de la Fondation, et enfin en s’interrogeant, en admettant même qu’il y ait eu effectivement un triangle équilatéral entre ces trois "pyramides" sur les cinq de la "vallée des pyramides", sur le sens d’un tel constat : Similarly one combination of three peaks out of five claimed pyramids is close to an equilateral triangle. That leaves ten combinations which aren’t geometrically exciting - because we’re ignoring five other combinations which aren’t triangles, four combinations which aren’t squares and one combination which fails to be a pentagon.

Enfin, on peut signaler que les divers documents qui ont circulé sur cette géométrie de la "vallée des pyramides" sont parfois très contradictoires. Par exemple, sur cette photo

La vallée des pyramides 1
The valley of the pyramids 1 - Source

issue de la Fondation, c’est la pyramide de la Terre (Krstac) qui semble former un triangle équilatéral avec celles du Soleil et de la Lune. La même photo sur Wikipedia

La vallée des pyramides 2
The valley of the pyramids 2 - Source

donne cette fois le nom de "pyramide du Dragon" à la colline de Krstac, précédemment appelée "pyramide de la Terre". Enfin, sur ce document trouvé sur le site http://www.bosnian-pyramid.com/ (en) (qui n’est pas le site officiel de la Fondation, même si on y retrouve les mêmes news, les mêmes documents et les mêmes photos)

La vallée des pyramides 3
The valley of the pyramids 3 - Source

la pyramide de la Terre a encore changé de place et elle se trouve maintenant sur la colline de Cemerac...

Allez donc retrouver une quelconque géométrie "sacrée" avec ces pyramides baladeuses ! Certes, on m’objectera que la Fondation n’est pas responsable des documents, non produits par elle, qui circulent sur le net, on notera cependant que les documents de la Fondation elle-même sont parfois contradictoires entre eux, et que celle-ci ferait bien de publier une bonne fois pour toutes des documents scientifiques fiables...


Naučni dokazi o postojanju bosanskih piramida
Téléchargé le 5 mai 2006
Scientific evidence about the existence of the Bosnian Pyramids
Téléchargé en mai 2006
Notes :

[1De nombreux rapports ayant disparu du site de la Fondation - sans qu’on sache s’il s’agit d’une volonté délibérée ou d’une simple erreur du webmestre - j’en mets une copie à la disposition du lecteur à la suite de l’article.


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2018 © Le site d’Irna - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 4.1.4
amélioré par Pigédius
Hébergeur : L'Autre Net